Auguste Majorelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Majorelle.
Plat d'ornement en faïence de Lunéville, Remiremont, musée Charles de Bruyères.

Auguste Majorelle, né à Lunéville (Meurthe-et-Moselle) en 1825 et mort à Nancy en 1879, est un décorateur français, créateur sur céramiques et sur meubles.

Il est le père de Louis Majorelle, décorateur et ébéniste, et le grand-père du peintre Jacques Majorelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auguste Majorelle s'installe à Toul en 1858 et y ouvre un commerce d'objets d'art. Il collabore avec la Faïencerie Toul-Bellevue. Ce n'est qu'après la naissance de son fils, Louis, qu'il déménage définitivement en 1861, à Nancy, où ses productions dans le goût japonisant répondent à la sensibilité de l'École de Nancy. En 1864, il brevète la technique du laquage sur céramique, et, en 1876, il est à l'origine d'un deuxième brevet qui ne diffère du premier que par un point : un émaillage réalisé à chaud sur l'intérieur de vases et autres pièces creuses destinés à recevoir sur l'extérieur un décor laqué[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. Michel Hachet, Alde Harmand, André Mertzweiller et Aurélie Prévost, Auguste Majorelle et la Faïencerie de Toul, catalogue de l'exposition au musée d'art et d'histoire de Toul du 06 mai 2009 au 30 août 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :