Auguste Caristie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caristie.
Auguste Caristie
Image illustrative de l'article Auguste Caristie
Portrait par Ingres
Présentation
Naissance
Avallon, Yonne
Décès
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Formation Ateliers Vaudoyer et Percier
Œuvre
Réalisations restauration de l'Arc d'Orange et de la chapelle du Château d'Anet
Distinctions prix de Rome en 1813,
Académie des beaux-arts, 1840
Entourage familial
Famille Jean-Marie Caristie

Auguste Nicolas Caristie appelé aussi Augustin Caristie (né à Avallon (Yonne) le et décédé à Paris le ) est un architecte français grand Prix de Rome.

Outre quelques réalisations publiques, il est resté comme un précurseur de la restauration de monuments historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'architectes d'origine italienne, il est le fils de Jacques-Nicolas Caristie, architecte à Avallon et petit-fils de Michel-Ange Caristie.

Il étudie auprès de son père puis au sein des ateliers parisiens d'Antoine Vaudoyer et de Charles Percier. Lauréat du grand prix de Rome en 1813 (pour un projet d'« hôtel de ville pour une capitale »), il séjourne en Italie pour une durée en 7 ans.

Il étudia notamment la restauration du Temple de Sérapis à Pouzzoles.

De retour en France, il est chargé par le gouvernement de la Restauration de restaurer l'Arc d'Orange en 1823. Il suivra par la suite le début des travaux de restauration du théâtre antique d'Orange.Toujours à la demande du même gouvernement, il réalise le mausolée des victimes du débarquement de Quiberon de 1795.

Il est nommé inspecteur général des bâtiments civils en 1829 et plus tard, membre puis vice-président de la Commission des monuments historiques.

Il est élu en 1840 à l'Académie des beaux-arts au fauteuil no 4.

Il est le frère de Philippe Caristie, appelé Jean-Marie Caristie ingénieur en chef des Ponts-et-chaussées qui a participé à l'expédition d'Égypte avec Napoléon Bonaparte.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources & Références[modifier | modifier le code]

  • Notice biographique dans la Grande encyclopédie, inventaire raisonné des sciences, ..., 1885-1902, p. 429.