Auguste Blondeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blondeau.
Auguste Blondeau
Nom de naissance Pierre-Auguste-Louis Blondeau
Naissance
Paris, Royaume de France Royaume de France
Décès (à 76 ans)
Paris, Flag of France.svg Second Empire
Activité principale Compositeur, violoniste
Maîtres François-Joseph Gossec, Étienne Méhul (composition), Pierre Baillot (violon)
Récompenses Prix de Rome

Pierre-Auguste-Louis Blondeau, né à Paris le (la date donnée est souvent celle du 15 août 1784[1]) et mort le à l'âge de 76 ans, est un compositeur, violoniste, théoricien et historien de la musique français,

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean-Claude Blondeau, violoniste et compositeur, il est l'élève de Pierre Baillot.

Auguste-Louis Blondeau obtient une mention au prix de Rome en 1807 et en 1808 il obtient le premier grand prix de Rome en composition musicale, avec sa cantate Marie Stuart ; il réside à la villa Médicis à Rome de 1809 à 1811[2].

Compositions[modifier | modifier le code]

  • Trois Quatuors d'après les sonates pour piano de Beethoven de l'Opus 2[3],[4]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Voyage d'un musicien en Italie (1809-1812), précédé des observations sur les théâtres italiens, par Auguste-Louis Blondeau et Joël-Marie Fauquet, Éditions Mardaga, 1993[5] (ISBN 2870095031)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Quatuors à cordes d'après Beethoven - Quatuor Ad Fontes (février 2004, Alpha 072)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]