Auguste-François Perrodin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perrodin.
Auguste-François Perrodin
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Auguste-François Perrodin, né en 1833 à Bourg-en-Bresse (ou le 15 octobre 1834 selon une source nécrologique[1]) et mort en août 1887 à Châteauneuf-les-Bains, est un artiste peintre français[2]. Il est inhumé à Châtillon-les-Dombes où sa sœur résidait[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Un Christ de Perrodin est signalé comme ornement au tribunal de Bourg-en-Bresse en 1862[8].

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Johannès Son : [lire en ligne].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b C.Marion, « Nécrologie Auguste Perrodin », Journal de l'Ain,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Catherine Granger, L'empereur et les arts: la liste civile de Napoléon III, Librairie Droz, , 866 p. (ISBN 9782900791714, lire en ligne), p. 605.
  3. Notice no 000PE030753, base Joconde, ministère français de la Culture.
  4. Notice no 000PE030754, base Joconde, ministère français de la Culture.
  5. Notice no 09630002965, base Joconde, ministère français de la Culture.
  6. Notice no 09630002964, base Joconde, ministère français de la Culture.
  7. « Reyssouze > Album Photos », sur cc-pontdevaux.com, Communauté de communes du canton de Pont-de-Vaux.
  8. Rémi Cuisinier, Dumollard, L'assassin des bonnes, La Taillanderie, , 223 p. (ISBN 2-876293-89-7), p. 122.
  9. « Les travaux vont s’accélérer dans la rue Auguste-Perrodin », sur leprogres.fr, Le Progrès, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Jarrin, Brou : sa construction, ses architectes, sa valeur comme œuvre d'art : suivi d'une biographie d'Auguste Perrodin, Bourg-en-Bresse, V.Authier, , 20 p. (présentation en ligne)