Augusta H. Teller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Augusta H. Teller
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Nationalités
Formation
Activités
Conjoint

Augusta Maria « Mici » Teller, née Schütz-Harkányi le et morte le , est une scientifique et programmeuse informatique hongro-américaine, impliquée dans le développement de l'algorithme Metropolis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née sous le nom d'Auguszta Mária Harkányi, elle et son frère, Ede, ont été adoptés après la mort de leur père biologique, et ont pris le nom de leur père adoptif comme deuxième nom de famille. Ede "Szuki" Schütz-Harkányi était un ami d'enfance d'Edward Teller[1].

De 1932 à 1933, elle étudie à l'Université de Pittsburgh grâce à une bourse[2]. À son retour en Hongrie, elle épouse son ami de longue date, Edward Teller, en février 1934[3]. Les Tellers émigrent aux États-Unis en 1935, après que le physicien d'origine russe George Gamow ait invité Edward à enseigner à l'Université George-Washington. Elle et son mari deviennent citoyens américains le 6 mars 1941.

Elle écrit une première version du code MANIAC I pour le premier article intitulé Equation of State Calculations by Fast Computing Machines (en) présentant la simulation de Monte-Carlo par chaîne de Markov, bien que le code final utilisé dans la publication ait été entièrement écrit par Arianna Rosenbluth[4].

Dans les années 1950, elle déménage avec sa famille en Californie. Elle dirige là bas le Bay Area Pilot Project, qui propose des bourses pour les lycéens et lycéennes qui veulent faire des études en sciences et en mathématiques.

Elle meurt le à l'âge de 91 ans d'une maladie des poumons[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Augusta "Mici" Teller », sur Atomic Heritage Foundation (consulté le 14 mars 2021).
  2. (en) Wilt, Gloria, « Glimpses of an Exceptional Man » [archive du ], Science and Technology Review, .
  3. (en) « Glimpses of an Exceptional Man », sur web.archive.org, (consulté le 14 mars 2021).
  4. (en) Nicholas Metropolis, Arianna W. Rosenbluth, Marshall N. Rosenbluth et Augusta H. Teller, « Equation of State Calculations by Fast Computing Machines », The Journal of Chemical Physics, vol. 21, no 6,‎ , p. 1087–1092 (ISSN 0021-9606 et 1089-7690, DOI 10.1063/1.1699114, lire en ligne, consulté le 14 mars 2021).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ressource relative à la rechercheVoir et modifier les données sur Wikidata :