August Böckh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
August Böckh
Philipp August Böckh - Imagines philologorum.jpg

Philipp August Böckh

Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Philipp August BöckhVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
August BöckhVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
historien, philologue classique, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
A travaillé pour
université de Heidelberg, Université de Berlin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaine
Membre de
Maîtres
Élèves
Palmarès
Distinctions
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)
Citoyen d'honneur de Berlin (d)
ordre Pour le MériteVoir et modifier les données sur Wikidata

August Böckh, né à Karlsruhe le 24 novembre 1785 et mort à Berlin le 3 août 1867, est un philologue et antiquaire allemand.

Il enseigna longtemps à Heidelberg et à Berlin, où il devint directeur du séminaire philologique et conseiller intime du roi. Il fut élu associé étranger de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1831.

Il a eu notamment pour élève Adolf Kirchhoff.

Principales publications[modifier | modifier le code]

Tombe de Böckh au cimetière de Dorotheenstadt de Berlin
  • Économie politique des Athéniens (2 volumes, 1817)
  • Œuvres de Pindare (4 volumes, 1811-1822)
  • Corpus Inscriptionum Graecarum (3 volumes, 1824-1850)

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.