Audrey Dussutour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Audrey Dussutour
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Organisme de recherche
Domaine
Blog officiel
Distinctions
Prix Adolphe Wetrems (2011)
Prix Le Monde de la Recherche (2007)
Ordre national du Mérite (2021)
Médaille de la médiation scientifique du CNRS (2021)

Audrey Dussutour, née le dans l'Aveyron, est une scientifique française, spécialiste des fourmis et des organismes unicellulaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Audrey Dussutour est née le dans l'Aveyron, en France.

Son parcours scolaire, puis universitaire, l'a conduite à un poste de directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS)[1], à Toulouse. Elle est spécialiste des fourmis et des organismes unicellulaires, tel que Physarum polycephalum, communément appelé « blob »[2]. Ses recherches sur Physarum polycephalum l'ont menée en Australie, au Japon et en Suède. Elle est aussi l'éditrice associée de trois journaux scientifiques.

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

Audrey Dussutour est l'autrice de plusieurs publications scientifiques, présentant ses travaux de recherche sur les fourmis ou les myxomycètes et publiées dans diverses revues internationales, notamment celles de la Royal Society.

En 2017, elle publie aux éditions des Équateurs l'ouvrage : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander[3].

À partir du , elle participe à l'expérience Élève Ton Blob[4], expérience éducative proposée par le CNES et le CNRS, consistant à envoyer un blob à bord de l'ISS, et à inviter des classes à mener la même expérience que celle qui est menée en micropesanteur. Initialement prévue pour 2 000 classes en France[5], cette expérience réunit finalement 4 500 établissements scolaires français.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Audrey Dussutour a obtenu plusieurs prix[6] dont :

En 2021, elle devient Chevalière de l'Ordre national du Mérite.

La même année, elle obtient la médaille de la médiation scientifique du CNRS pour ses actions dans ce domaine, notamment pour ses travaux autour du blob[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, « Audrey Dussutour, chercheuse-vedette sur le "blob", au service de la science fondamentale », sur lexpress.fr, (consulté le ).
  2. « Toulouse. Audrey Dussutour a fait du blob une super star de la science », sur ladepeche.fr, (consulté le ).
  3. Audrey Dussutour, Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander, Paris, Éditions des Équateurs, , 179 p. (ISBN 978-2-84990-498-5).
  4. « Education », sur Mission Alpha, (consulté le ).
  5. « Le blob dans les classes et dans l’espace | CNRS », sur www.cnrs.fr (consulté le ).
  6. « Audrey Dussutour | CNRS », sur www.cnrs.fr (consulté le )
  7. « CNRS-Hebdo - Audrey Dussutour lauréate du Prix Le Monde de la Recherche 2007, volet "Sciences exactes" (actualité 8236) », sur cnrs-hebdo.dr14.cnrs.fr (consulté le )
  8. (en) « Audrey Dussutour - Profil », sur theconversation.com, (consulté le ).
  9. « Muriel Gargaud et Audrey Dussutour récompensées par le prix du livre "Sciences pour tous" », sur livreshebdo.fr (consulté le ).
  10. Alexiane Agullo, « Le CNRS distingue les premiers lauréats de la médaille de la médiation scientifique | CNRS », sur www.cnrs.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]