Audrey Bastien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer. (octobre 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia. La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sources, etc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Découvrez comment faire pour le « wikifier ». Les raisons de la pose de ce bandeau sont sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bastien.
Audrey Bastien
Naissance (24 ans)
Nationalité Française
Profession Actrice
Films notables Simon Werner a disparu, Xanadu, J'aime regarder les filles

Audrey Bastien, née le , est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Audrey Bastien vit une partie de son enfance aux États-Unis et devient bilingue à cette occasion. Elle revient en France préparer son baccalauréat ES et l'obtient à 17 ans.

Peu après l'obtention de ce diplôme, elle obtient le rôle de Clara, l'un des personnages principaux du thriller Simon Werner a disparu..., de Fabrice Gobert. Filmée par Agnès Godard, il est particulièrement remarqué par la critique et présenté à Un certain regard lors du Festival de Cannes 2010. Le groupe de musique Sonic Youth crée la bande son du film.

En 2011, alors qu'elle est en deuxième année de licence d'anglais, elle joue Bettany, la fille peste de Laurent (Julien Boisselier) et d'Anne (Judith Henry) dans la série Xanadu produite par Arte.

La même année, elle campe le personnage de Delphine, l'un des premiers rôles, dans le long métrage J'aime regarder les filles, de Frédéric Louf, aux côtés de Pierre Niney, Michel Vuillermoz et Hervé Pierre, qui joue son père.

En 2012, elle joue Sophie, la fille de Yann Piat (Karin Viard), dans le téléfilm réalisé par Antoine de Caunes et produit par Canal+ Yann Piat, chronique d'un assassinat. Elle tient le premier rôle du court-métrage Bye Bye Maman réalisé par Keren Marciano, diffusé sur France 2, aux côtés de Samuel Labarthe et d'Anne Loiret.

En 2013, elle joue Ophélia, dans le court-métrage Ophélia réalisé par Annarita Zambrano, sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes.

Elle incarne Julia, jeune fille délurée et désinvolte qui fascine sa voisine de 14 ans, dans Puppy Love, de Delphine Lehericey aux côtés de Vincent Pérez.

Elle joue Lena, une prostituée enfantine berbère aux côtés de Patrick Chesnais dans le long-métrage La Braconne de Samuel Rondière,

Elle participe au téléfilm en deux parties Alias Carracalla, d'Alain Tasma, pour Arte. Elle y joue Domino, le premier amour de Daniel Cordier alias Carracalla, le secrétaire de Jean Moulin. Elle tient également le premier rôle du court-métrage L'éblouie, de Morgane Derriennic. Elle y joue une jeune fille bourrue, déterminée et impétueuse dans un milieu de routiers.

Elle joue Katia dans le film 2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder, présenté dans le cadre de l'ACID au Festival de Cannes, aux côtés de Vincent Macaigne, partenaire de jeu qu'elle retrouvera un an plus tard dans Une histoire américaine, d'Armel Hostiou, tourné à New-York.

Elle est choisie par le Festival International du Premier Film d'Annonay pour être la présidente du jury lycéen de la trentième édition.

Audrey joue Viola dans le court métrage Le Cri de Viola de Claire Maugendre. Viola, jeune assistante réalisateur (Christian Schiaretti), a du mal à dissimuler des cris d'animaux qui lui échappent parfois. Elle rencontre Jonathan (Matila Malliarakis) qui égaré comme elle, va lui apporter un nouveau souffle ( France 2 ).

Elle apprend à danser le hiphop pour son personnage de banlieusarde dans le court-métrage A LA SOURCE, de Steve Achiepo, dont elle tient le premier rôle ( France 2 ) aux cotes de Ludovic Berthillot.

En 2014, elle tourne aux côtés de Corine Masiero, Nicole Garcia et Stanislas Merhar dans le téléfilm Entre vents et marées, de Josée Dayan (France 3).

En 2015, elle fait partie des 20 jeunes talents retenus par l’ADAMI, parmi 900 candidats, pour intégrer Talents Cannes Adami 2015, événement produit par Mon Voisin Production (Dominique Besnehard). Le thème de cette année est le polar, elle y incarne une jeune femme addicte à la cocaïne dans À rebours, de Frédéric Mermoud.

Dans la même année, elle donne la réplique à Melvil Poupaud dans Le Grand jeu de Nicolas Pariser. Elle y joue une étudiante en philosophie. La sortie est prévue le 16 décembre 2015 (distribué par Bac Film).

Audrey joue en anglais dans For This is My Body, de Paule Muret, produit par Close up film. Elle tient le premier rôle féminin aux côtés de Carl Barat (du groupe de rock britannique The Libertines) et de Fanny Ardant. Elle y joue une groupie errante qui passe une nuit et un jour avec la rock star qu'elle a toujours aimé. Renato Berta en est le chef operateur (sortie courant 2016).

C'est aux côtés de Colin Morgan (de la série anglaise Merlin) et de Fanny Ardant qu'elle joue en anglais dans le film Waiting For You, de Charles Garrad. (sortie courant 2016).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]