Auditorium Pan-Pacific

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’architecture ou l’urbanisme image illustrant la Californie
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme et la Californie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Auditorium Pan-Pacific
Pan Pacfic Auditorium.jpg

Le Pan Pacfic Auditorium, désaffecté, en 1985

Présentation
Type
Architecte
Wurdeman & Becket
Construction
1935
Démolition
1989
Statut patrimonial
Inscrit au NRHPVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Adresse
7600 W. Beverly Blvd
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Californie
voir sur la carte de Californie
Red pog.svg
Localisation sur la carte du grand Los Angeles
voir sur la carte du grand Los Angeles
Red pog.svg

L'Auditorium Pan-Pacific était un parc des expositions et édifice phare du district de Fairfax à Los Angeles, Californie située au 7600 West Beverly Boulevard près du site du Gilmore Field, un stade de baseball précurseur du Dodger Stadium. Pendant trente-cinq ans, il fut le principal lieu d'événements publics en intérieur de la zone de Los Angeles. Le lieu a fermé ses portes en 1972 et malgré son état d'abandon, il a été placé en 1978 dans la liste des National Register of Historic Places.

Dans les années 1980, il a été détruit par plusieurs incendies avant d'être rasé en 1992.

Architecture et usage[modifier | modifier le code]

Conçu par le cabinet d'architectes Wurdeman & Becket (Walter Wurdeman (en) et Welton Becket), le Pan-Pacific Auditorium a été inauguré le par une fanfare de bugles des scouts de Californie ouvrant un salon de la maison de seize jours. La façade ouest du bâtiment accueillant les expositions a été reconnue comme un exemple architectural du style « paquebot ». Cette façade verte et blanche de 228 pieds (69,4944 m) de long était constituée de quatre tours stylisées et de quatre mâts évoquant des dérives d'avions incurvées. Cette façade très photographiée masque un hangar rectangulaire à structure en bois ressemblant à un gymnase surdimensionnée tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. L'espace de cette structure était de 100 000 pieds carrés ( ?) et pouvait accueillir plus de 6 000 personnes[1],[2].

En 1937, le Pan-Pacific est acheté par Errett Lobban Cord,un homme connu pour ses intérêts dans l'industrie automobile[1].

Durant une trentaine d'années l'édifice a accueilli de nombreux événements comme les Ice Capades ou les Globetrotters de Harlem mais aussi des matchs de hockey des Monarchs de Los Angeles (en), de basket ball de l'UCLA et de l'USC, des compétitions de tennis, des expositions de voitures, des conventions politiques ou des spectacles de cirques. Dans les années 1940 et 1950 des émissions nationales de radio ou télévision y ont été enregistrés dont des compétitions de luttes.

À son apogée la plupart des événements en intérieur était organisé au Pan-Pacific. Parmi les grands moments on peut citer

Avant 1972 et l'ouverture du Los Angeles Convention Center, le Pan-Pacific était le principal centre de convention. L'ouverture du LACC a précipité la fermeture du Pan-Pacific.

Dernières années[modifier | modifier le code]

En 1975, le Pan-Pacific fait une brève apparition dans le film Funny Lady comme étant l'entrée des studios de NBC à Hollywood (en réalité le CBS Studio Center). C'est en 1978 que le bâtiment est inscrit au National Register of Historic Places.

Le film Xanadu présente le Pan-Pacific comme un exemple d'édifice abandonné qui est converti en boîte de nuit disco avec roller. L'intérieur de la discothèque est tourné dans le Stage 4 du Hollywood Center Studios (1040 N. Las Palmas Avenue, Hollywood)[4]. Ce film redonne un espoir d'avenir pour le Pan-Pacific mais le film n'a pas le succès escompté tant en salle qu'au niveau critique. Le bâtiment apparaît aussi dans le film Appel d'urgence (1988).

En mai 1983, un incendie détruit la partie Nord du bâtiment[1]. Le , six jours après son 54e anniversaire, un incendie détruit en grande partie le bâtiment inoccupé depuis 1977[2],[1]. Il est définitivement rasé en 1992[2].

L'une des tours d'origine a été déplacée au sein du Pan Pacific Recreation Center, une structure du jardin municipal construit à la place du parc d'expositions[2]. Une réplique a été construite en 1989 à l'entrée du parc d'attractions Disney-MGM Studios en Floride[5],[6] (Disney's Hollywood Studios depuis 2008).

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Lindsay William-Ros, « LAistory: The Pan Pacific Auditorium »,‎ (consulté le 28 juin 2016)
  2. a, b, c et d (en) Alison Martino, « In Memory of the Pan-Pacific Auditorium », sur Los Angeles Magazine,‎ (consulté le 28 juin 2016)
  3. (en) Michael Barrier, The Animated Man: A Life of Walt Disney, p. 231.
  4. Don Fields The Xanadu Story
  5. (en) Jeff Kurtti, Since the World began
  6. Real Buildings that Inspired Disney-MGM Studios

Sur les autres projets Wikimedia :