Aude de Thuin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aude de Thuin
Image dans Infobox.
Aude de Thuin en 2010.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Odette Augustine Marie Le RouxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Hubert Zieseniss (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Aude de Thuin (née le à Ploudaniel (Finistère)) est une femme d'affaires française. Elle est aujourd’hui fondatrice et chair of the board de Women in Africa Ltd.

Aude de Thuin a, très tôt, placé son action au cœur des courants sociétaux et socio-culturels émergents ; depuis près de vingt ans, elle est engagée dans la promotion des dirigeantes d’entreprise[1]. Elle l’a concrétisé en créant le Women’s forum for the Economy and Society, à Deauville, en 2003, puis Women in Africa (WIA), en 2015[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans une famille bretonne qui compte six filles, elle rejoint Paris à l’âge de 17 ans. Elle travaille aux côtés de Françoise Dolto, puis mène une carrière de chef d’entreprise de manière autodidacte[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1972, âgée de 22 ans, elle crée et anime le magazine Promo Bourgogne.

En 1981, de retour à Paris, elle crée et anime, au sein de sa société ADT Consultants,  la Semaine Internationale du Marketing Direct, premier salon et forum professionnel consacré à ce nouveau métier, précurseur d’internet.

En 1993, elle fonde la société Compagnie Scheffer qui crée et anime les salons grand public L’Art du Jardin[4] (1993) et Créations et Savoir-Faire (1995)[5]. Ces deux salons, consacrés l’un au jardin et l’autre aux loisirs créatifs, étaient emblématiques de la période dite cocooning, la tendance du retour sur soi, des années 90.

En dépit de ses succès dans l'entreprenariat, elle se voit refuser l’accès au Forum économique mondial de Davos. Selon elle, ce refus serait notamment dû au fait qu’elle est une femme : « à l’époque, Davos accueillait 4 % de femmes seulement. Je trouvais cela d’une injustice totale[6]. »

En 2003, au sein de sa société Wefcos, elle crée le Women’s Forum for the Economy and Society, consacré aux « femmes d’influence », qui tient sa première édition en 2005 à Deauville. Ce forum est devenu leader mondial en trois ans et classé, par le Financial Times, parmi les cinq forums les plus influents au monde. Elle le cède en 2011 à Publicis, qui l’exploite depuis cette date.

En 2011, édité par la société Thuin & Associés Consulting, elle crée le forum Osons la France[7], destiné à mettre en lumière les forces et talents de la France dans les domaines de l’industrie, la science, la recherche, l’éducation…

En 2015, elle crée Women in Africa Initiative, première plateforme internationale dédiée au développement économique des femmes africaines leaders et à haut potentiel. Cette initiative développe :

  • Un réseau international de leaders qui soutiennent les femmes africaines dans l’économie, à la  fois physique et digital : physique par l’organisation de sommets et rencontres locales, digital via l’application WIA Link.
  • Des projets pour soutenir les femmes dans l’économie :
    • WIA 54, un concours panafricain à destination  des start-uppeuses du continent[8],
    • WIA Mentoring, un programme de mentorat pour les femmes leaders du continent[9],
    • WIA Code, un  programme de coding pour les jeunes filles  du continent[10],
    • WIA Hub : avec  le premier WIA Hub dédié à l’entrepreneuriat inauguré à  Kinshasa en  2019 en  partenariat  avec  Working Ladies.

Chaque année, WIA remet le prix de l’African Man of the Year.

WIA s’appuie sur son réseau de 48 Ambassadrices[11] et sa communauté de plus de 3000 membres et 100 000 followers pour développer ses projets.

En 2020, contraint d’annuler son Sommet Annuel de Marrakech en raison de la crise sanitaire, Women In Africa produit la première émission de télévision dédiée à l’entrepreneuriat féminin africain.

Intitulée « Femmes d’entreprise : une révolution africaine »[12] le programme mettant en lumière les révélations WIA54 est diffusé pour la première fois le dimanche 29 novembre sur TV5 Monde, puis à l’échelle mondiale au cours du mois de décembre.

En 2017 elle nomme Présidente la nigériane Hafsat Abiola et conserve le poste de chair of the board.

Engagements[modifier | modifier le code]

  • Présidente d’Honneur de Langage de Femmes[13]
  • Membre du conseil d’administration d’INSAF Maroc
  • Intervient régulièrement dans les conférences internationales et les media.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le livre blanc du marketing direct, 1985
  • En direct, Dunod, 1993
  • Jardins éphémères, Minerva, 1999
  • Femmes, si vous osiez, Robert Laffont, 2012
  • Osons la France, Eyrolles, 2013
  • Forcer le destin, Robert Laffont, 2016[14]

Distinctions[modifier | modifier le code]


Vie Privée[modifier | modifier le code]

Divorcée de Raoul de Thuin (1978), dont elle a une fille, mariée à Hubert Zieseniss (1989), sept petits enfants

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aude de Thuin, entrepreneure hors du commun », sur Marie Claire (consulté le )
  2. « Aude de Thuin : « Il faut un plan Marshall et il passera par les femmes » », sur Les Echos, (consulté le )
  3. « aude DE THUIN », sur Ambition Africa (consulté le )
  4. « L'art du jardin - une page se tourne - interview exclusive d'aude de thuin | JAF-info », sur JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste, (consulté le )
  5. « Créations & savoir-faire, le salon référence du marché du DIY en Europe », sur www.creations-savoir-faire.com (consulté le )
  6. Maïlys Khider & Timothée de Rauglaudre, « Le féminisme… avec modération », sur Le Monde diplomatique,
  7. « [Osons la France] Aude de Thuin : " Pour réussir, il faut être heureux ! " », sur FrenchWeb.fr, (consulté le )
  8. zConsulting net, Peter Zieseniss, « WIA 54 2020 », sur Women In Africa (consulté le )
  9. (en-US) zConsulting net, Peter Zieseniss, « WIA Mentoring by Deloitte », sur Women In Africa (consulté le )
  10. « Home Fr », sur Working Ladies WIA Hub (consulté le )
  11. (en-US) zConsulting net, Peter Zieseniss, « OUR NETWORK OF AMBASSADORS », sur Women In Africa (consulté le )
  12. « Femmes d'entreprise, une révolution africaine », sur TV5MONDE (consulté le )
  13. admin6836, « Qui sommes-nous ? », sur Langage de femmes (consulté le )
  14. « Aude de THUIN : sa biographie, son actualité, ses livres », sur Lisez! (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]