Aublain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aublain
Aublain
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Philippeville
Commune Couvin
Code postal 5660
Zone téléphonique 060
Démographie
Gentilé Aublinois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 04′ nord, 4° 24′ est
Superficie 1 116 ha = 11,16 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur
Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Aublain
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Aublain
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Aublain

Aublain (en wallon Åblén) est une section de la ville belge de Couvin située en Région wallonne dans la province de Namur.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

La commune est bornée au nord par Boussu-en-Fagne, à l'est et au sud par Dailly, au sud-est par Baileux et à l'ouest par Lompret.

Étymologie[modifier | modifier le code]

868 Alblinium
L'origine du nom est obscure. Aublain devrait son nom à une racine préceltique ALB.
Écrit Alblinium en 868, le nom d'Aublain se décompose en Alb-el-inium, et signifie "le domaine de la hauteur, sur la montagne".

Une autre version consiste à dire que dans un acte d’échange du chapitre d’Arras, daté de 1217, figure parmi les témoins Nicolas d’Ablaing, chevalier. Car, à partir du XIe siècle, la disparition de la domination des laïcs sur les églises semble avoir eu pour conséquence la multiplication de seigneuries et l’apparition des tours de chevaliers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Village situé sur un éperon dominant l’Eau Blanche, c'est un site probablement fortifié à l’époque romaine. Mentionné en 869 dans le polyptyque de l’abbaye de Lobbes, il passe ensuite en possession du comte de Hainaut. Baudouin de Hainaut, partant en croisade, le vend avec Couvin en 1096 à Otbert, prince-évêque de Liège.

Au XVe siècle, deux seigneuries se constituent : la plus importante, la seigneurie de la Tour, à laquelle est attachée le titre de vicomté, possédée par la famille d’Aublain puis celle de Senzeilles et jusqu’à la fin de l’Ancien Régime par celle de Groesbeeck. L’autre, la seigneurie d’Aublain, est détenue par les seigneurs de Florennes, de Pesche au XVIe siècle, et finalement réunie à la vicomté en 1683.

Paroisse Saint-Lambert à la collation de l’abbaye de Floreffe. L’église a été reconstruite en 1755 par l’architecte Jean-Baptiste Chermanne.

Économie essentiellement agricole, le moulin banal et une brasserie sont en activité jusqu’au début du XIXe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri-Gérard Dubois, « Aublain, succursale de l’abbaye de Floreffe », Au Pays des Rièzes et des Sarts, no 47,‎ , p. 579-605
  • Abbé Auguste Soupart, Les seigneurs et la noble famille de Senzeilles, cahier du Musée de Cerfontaine n° 25, 1997, 47 pages.
  • Jean-Louis Javeaux, « Un joyau en Fagne : l’église Saint-Lambert d’Aublain », En Fagne & Thiérache, no 129,‎ , p. 3-32
  • André Minet, « Tour et motte féodales d’Aublain », Revue de l'Espace Charlemagne, no 5,‎ , p. 8-16
  • André Minet, « Le château fort ou château ferme d’Aublain », Revue de l'Espace Charlemagne, no 6,‎ , p. 34-40
  • 250e anniversaire de l’église Saint-Lambert d’Aublain 1755-2005, Comité du 250e anniversaire, , 63 p.
  • André Lépine, « Aublain - Registres paroissiaux (1706-1782) », Cahier du Musée de Cerfontaine, no 272,‎ 2004.
  • André Lépine, « Aublain & Lompret — Notes d’histoire », Cahier du Musée de Cerfontaine, no 273,‎ 2004.
  • André Lépine, « État civil d'Aublain au XIXe siècle », Cahier du Musée de Cerfontaine, no 362,‎
  • Antoine Charles Hennequin de Villermont, « Aublain », Annales de l'académie d'archéologie de Belgique, no 9,‎ , p. 193-397
  • Françoise Jacquet-Ladrier, Communes de Belgique, Crédit Communal,

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :