Au rendez-vous des Terre-Neuvas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Au rendez-vous
des Terre-Neuvas
Auteur Georges Simenon
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Roman policier
Éditeur A. Fayard
Lieu de parution Paris
Date de parution 1931
Série Commissaire Maigret
Chronologie

Au rendez-vous des Terre-Neuvas est un roman policier de Georges Simenon écrit à bord de l’Ostrogoth, Morsang-sur-Seine (Seine-et-Marne) en juillet 1931 et publié en août 1931 ; il fait partie de la série des Maigret.

Résumé[modifier | modifier le code]

Après trois jours passés en mer sur l’Océan, un chalutier de Fécamp, Jean-Marie Canut, le mousse, a été emporté par une lame. Peu après le retour de l’Océan, le capitaine Octave Fallut est retrouvé mort par strangulation dans l'un des bassins du port. Le télégraphiste du chalutier, Pierre Le Clinche (vingt ans) a été aperçu en train de rôder aux alentours du bateau le jour du drame.

Le Clinche arrêté, un ancien camarade de Maigret, Jorissen, instituteur à Quimper, fait appel au commissaire et lui demande de prouver l'innocence du jeune télégraphiste. Une fois sur place, Maigret s'installe Au Rendez-vous-des-Terre-Neuvas, un café du port à partir duquel il mène son enquête.

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Octave Fallut, capitaine du chalutier l'« Océan », a été découvert étranglé, dans un bassin du port de Fécamp. Le télégraphiste Le Clinche, que l'on a vu rôder aux alentours du bateau, est soupçonné et arrêté. Maigret est informé de l'affaire par un ancien ami, instituteur à Quimper, qui lui demande de prouver l'innocence de Le Clinche. Assez vite, le commissaire découvre la présence d'une femme à bord du bateau lors de la dernière campagne de pêche : pendant trois mois, le capitaine a caché Adèle, sa maîtresse, dans sa cabine. Cette situation a engendré une certaine jalousie mêlée de méfiance entre le capitaine, le chef-mécanicien et le télégraphiste mis au courant de la présence d'une femme à bord, et cela d'autant plus que le jeune Le Clinche est parvenu une seule fois, malgré la vigilance de Fallut, à avoir avec Adèle des relations intimes qui vont l'obséder pendant la suite de la campagne de pêche. Une confrontation entre Le Clinche, Adèle et Gaston Buzier, suspect, lui aussi, aboutit à la mise en liberté de Le Clinche, faute de preuves. Maigret prend alors le jeune homme en charge et le conduit auprès de Marie Léonnec, sa fiancée. À la terrasse de l'hôtel où ils se sont réunis, survient Adèle, qui essaie, par jalousie, de provoquer un scandale. Il en résultera chez Le Clinche une tentative de suicide. L'affaire restant peu claire, Maigret tente de reconstituer l'atmosphère de cette campagne de pêche à bord de l' « Océan », et il en déduit que le drame s'est joué le troisième jour, lors de la mort de Jean-Marie, le nouveau mousse. Interrogé à l'hôpital, Le Clinche révèle enfin la source du drame ; ayant découvert l'existence d'Adèle, le mousse a menacé le capitaine de dévoiler son secret à l'équipage. Dans la lutte qui s'est ensuivie, le capitaine a provoqué la chute de Jean-Marie, qui s'est fracassé le crâne sur un cabestan. Soucieux de maintenir la discipline et sa réputation, Fallut a fait taire le seul témoin, Le Clinche, et a prétendu que le mousse avait été emporté par une lame. À l'arrivée au port, toujours obsédé par le souvenir d'Adèle et pour se venger de l' « exclusivisme » de Fallut, Le Clinche a avoué au père du mousse que celui-ci avait été assassiné par le capitaine. Le père a étranglé ce dernier. En possession de toutes les données, Maigret décide néanmoins de ne pas les divulguer et de classer l'affaire.

Aspects particuliers du roman[1][modifier | modifier le code]

L’effort particulier de Maigret vise principalement à reconstruire l’ambiance pesante et trouble causée par la présence d’une fille facile dans un milieu exclusivement masculin.

Fiche signalétique de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Cadre spatio-temporel[modifier | modifier le code]

Espace[modifier | modifier le code]

Fécamp. Références à une pêche à la morue au large de Terre-Neuve.

Temps[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine ; l’enquête dure quatre jours et se déroule en juin, à partir du café qui donne son nom au titre du roman.

Les personnages[modifier | modifier le code]

Personnage principal[modifier | modifier le code]

Pierre Le Clinche, fils de pêcheur, télégraphiste à bord de l’« Océan ». Célibataire. 19 ans.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Marie Léonnec, fille de gros commerçants, fiancée de Le Clinche, 21 ans
  • Octave Fallut, capitaine de l’ « Océan », 55 ans, la victime
  • Adèle Noirhomme, fille publique du Havre, sa maîtresse
  • Gaston Buzier, autre amant d’Adèle.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Univers de Simenon, sous la direction de Maurice Piron avec la collaboration de Michel Lemoine

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]