Au nom de la terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Au nom de la terre
Description de cette image, également commentée ci-après
Édouard Bergeon sur le tournage du film

Réalisation Édouard Bergeon
Scénario Édouard Bergeon
Bruno Ulmer
Emmanuel Courcol
Acteurs principaux
Sociétés de production Nord-Ouest Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 103 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Au nom de la terre est un drame français réalisé par Édouard Bergeon et produit par Nord-Ouest Films, sorti le 25 septembre 2019[1] et le en DVD[2]. Le film est construit comme une saga familiale d’après la propre histoire du réalisateur et de celle de sa famille[3]. Il est présenté au festival du film francophone d'Angoulême 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1979, Pierre Jarjeau rentre du Wyoming à 25 ans pour retrouver sa fiancée, Claire, et reprendre la ferme familiale.

En 1996, ils ont deux enfants et la ferme s'est agrandie. Mais les dettes s'accumulent et Pierre s'épuise et sombre peu à peu.

À la fin du film, juste avant le générique, un texte rappelle que, en France, un agriculteur se suicide chaque jour[4].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisation : Édouard Bergeon
  • Scénario : Édouard Bergeon, Bruno Ulmer et Emmanuel Courcol
  • Producteurs : Christophe Rossignon et Philip Boëffard
  • Directrice de la photographie : Eric Dumont
  • Montage : Luc Golfin
  • Décors : Pascal le Guellec
  • Costumes : Ariane Daurat
  • Scripte : Nicole Marie
  • Ingénieur du son : Philippe Vandendriessche
  • Régisseur général : Laurent Weitmann
  • Musique : Thomas Dappelo
  • Attachées de presse : André-Paul Ricci et Tony Arnoux
  • Sociétés de production : Nord-Ouest Films et Fidélio Productions
  • Société de distribution : Diaphana Distribution (France)
  • Budget : 5,3 millions d'euros
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur
  • Genre : drame
  • Durée : 103 minute
  • Dates de sortie[5] :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le scénario s'inspire de la propre existence du réalisateur-scénariste et de sa famille. Il décrit lui-même son film comme « une saga familiale qui porte un point de vue humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années »[6].

Guillaume Canet découvre par hasard le documentaire Les fils de la terre d'Édouard Bergeon en allumant sa télévision. Il est alors en tournage de Mon garçon, produit par Christophe Rossignon. L'acteur dit alors à ce dernier qu'il aimerait adapter un long métrage de ce documentaire et qu'il souhaite le réaliser. Christophe Rossignon explique que ce projet est déjà en développement et qu'il va le produire. Guillaume Canet découvre le scénario et s'implique d'emblée dans le projet[6].

Le tournage débute en juin 2018. Il a lieu principalement sur une exploitation agricole à Saint-Pierre-sur-Orthe. Le tournage s'est déroulé sur deux périodes distinctes (été et hiver)[7]. Cela a été bénéfique au réalisateur pour la seconde période : « En démarrant le second tournage, j’étais mieux préparé : toutes mes scènes étaient découpées, j’avais déjà monté la première partie du film, je savais ce qui marchait et ce qui ne marchait pas, le temps qu’il fallait pour préparer un plan, à quelle vitesse le plateau pouvait réagir et, surtout, j’ai retrouvé l’instinct qui me guide lorsque je tourne mes documentaires, que je cadre toujours moi-même. J’ai davantage et beaucoup mieux assumé ma mise en scène »[8].

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal, « Bande-annonce du drame Au nom de la terre, avec Guillaume Canet. », leblogtvnews.com,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2019)
  2. « Au nom de la terre », sur sortiesdvd.com (consulté le 7 février 2020)
  3. unifrance.org
  4. « Suicide en agriculture Un agriculteur se suicide chaque jour selon la MSA », sur Terre-net (consulté le 1er février 2020)
  5. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  6. a et b Dossier de presse - Diaphana
  7. « Tournage du film Au nom de la Terre avec Guillaume Canet : c'est reparti à Saint-Pierre-sur-Orthe ! », sur France Bleu, (consulté le 24 septembre 2019)
  8. Secrets de tournage - Allociné

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]