Au cœur des chemins d'Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo CoEur

L'itinéraire CoEur - Au cœur des chemins d'Europe (Nel cuore dei cammini d'Europa), ou « le sentier qui relie » est un système de parcours de randonnée et de pèlerinage entre la Suisse et l'Italie[1].

Origine du parcours[modifier | modifier le code]

Le parcours CoEur est né dans les années 1990, quand on a retrouvé des informations à propos des voyages de Charles Borromée dans le Piémont du nord. De ces études est né l'itinéraire Chemin de Saint-Charles entre Arona, la ville natale du saint, et la Via Francigena à Viverone, dans la province de Biella.

Ce tracé a été utilisé pour dessiner l'itinéraire CoEur jusqu'à Locarno pour relier les lieux près du lac Majeur. Le parcours peut ensuite continuer jusqu'à l'abbaye d'Einsiedeln, le principal sanctuaire suisse dédié à la Vierge noire, d'où l'on peut rejoindre la ViaJacobi, la route suisse pour Compostelle[2].

Les itinéraires[modifier | modifier le code]

Le Chemin de Saint-Charles[modifier | modifier le code]

Cette voie parcourt la route faite par saint Charles Borromée durant plusieurs pèlerinages, passant par le lac Majeur, le lac d'Orta, la Valsesia, le Biellais et le Canavais.

Douze étapes relient Arona et la Via Francigena à Viverone, passant par trois monts Sacrés et plusieurs sanctuaires.

Via delle Genti[modifier | modifier le code]

Cette route (voie des Gens) naît à Arona et parcourt la côte du lac Majeur jusqu'à Brissago, Locarno et Bellinzone. La voie continue idéalement jusqu'au col du Saint-Gothard, qui relie les cantons du sud (Valais et Tessin) avec les cantons du centre (Uri et Grisons).

Via Spiritualità[modifier | modifier le code]

Ce chemin (voie Spiritualité) relie Domodossola et Baceno avec la ville suisse de Ernen par des anciens sentiers muletiers. Dès Domodossola la route longe le fleuve Toce dans la vallée Antigorio, jusqu'au col d'Arbola, qui relie Italie et Valais, et terminant à Ernen.

La route continue de Domodossola jusqu'à Verbania en passant par Ornavasso, ville riche en pistes cyclables.

Via del Mercato[modifier | modifier le code]

Cette voie historique démarre à Domodossola et traverse le val Vigezzo et les Centovalli jusqu'à Locarno[3]. La route passe sur les sentiers muletiers de l'ancienne Via del Mercato (voie du Marché), la voie que les marchands italiens et suisses utilisaient pour le commerce. Au début du XXe siècle fut construite la ligne de chemin de fer pour développer le commerce. Aujourd'hui, elle est devenue une attraction touristique.

Sur le chemin se trouve le sanctuaire de la Madonna del Sangue de Re, destination des pèlerinages de la zone, puisque le sanctuaire se trouve à mi-chemin entre la Val d'Ossola et le lac Majeur.

Circuito di San Carlo[modifier | modifier le code]

Dans la vallée de Cannobio, un système de sentiers a été créé reliant les villages de la vallée. Ce parcours a été nommé d'après saint Charles car il a parcouru ces voies lorsqu'il a visité la Pieve di Cannobio[4].

Les sorcières de Croveo[modifier | modifier le code]

La route reliant Baceno avec Croveo est marquée par l'histoire des sorcières qui s'est passée dans les siècles passés. Le sentier a des plaques informatives qui expliquent cette histoire et les légendes.

Les sites Unesco[modifier | modifier le code]

Ce parcours relie aussi neuf sites du patrimoine mondial reconnus par l'Unesco.

Deux en Suisse :

Sept en Italie :

Les réserves naturelles[modifier | modifier le code]

Sur le parcours, il y a nombreux parcs et réserves naturelles qui l'enrichissent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Projet Interreg CoEur », sur interreg-italiasvizzera.it (consulté le 23 avril 2015)
  2. (it) « Rélation du projet CoEur », sur osserva-ti.eu (consulté le 23 avril 2015)
  3. (it) « Via del Mercaro », sur caivilladossola.it (consulté le 20 mai 2015)
  4. (it) « Circuito di San Carlo », sur itinerarisenzafrontiere.net (consulté le 20 mai 2015)
  5. « Le Projet Parc National du Locarnese », sur parconazionale.ch (consulté le 20 mai 2015)
  6. (it) « Réserve forestale de Palagnedra », sur riserveforestali.ch (consulté le 20 mai 2015)
  7. (it) « Le bois sacré de Margugno », sur riserveforestali.ch (consulté le 20 mai 2015)