Attribution des fréquences

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tableau représentant l'attribution des fréquences radio aux États-Unis.

L'attribution des fréquences est l'ensemble des mécanismes qui permettent de définir comment sont réparties les fréquences radio entre les différents acteurs. L'enjeu principal est d'éviter les interférences entre les émetteurs.

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

En réalité ce ne sont pas des fréquences exactes qui sont distribuées mais des canaux : le spectres des fréquences est divisé en intervalles dont la largeur dépend de l'usage choisi[1].

Description allotissement et attribution[modifier | modifier le code]

Région 1 - Europe, l'ouest du Moyen-Orient, Afrique, le nord de l'Asie.
Région 2 - Amériques et au Groenland.
Région 3 - Océanie et la plupart de l'Asie, Australie, des îles du Pacifique, plus Hawaï

Différence élémentaire entre attribution, allotissement, assignation, services affectataires des fréquences radioélectrique.

Répartition des bandes de fréquences langue française langue anglaise
Les bandes sont attribuées par l'UIT, par la CEPT a des services affectataires attribution
(attribuer)
allocation
(to allocate)
Allotissement de fréquences à des zones ou des pays
exemple: France métropolitaine, Départements d’outre-mer, Collectivités d’outre-mer, Régions 1, 2, 3, CEPT
allotissement
(allotir)
allotment
(to allot)
Les services affectataires assignent des fréquences a leurs stations radios utilisatrices assignation
(assigner)
assignment
(to assign)

Aspects légaux[modifier | modifier le code]

L'Union internationale des télécommunications est l'un des organismes qui s'occupent de l'attribution; donc d'attribuer des bandes fréquences aux différents services ayant le statut d'affectataires.

Répartition du spectre radioélectrique entre les affectataires en France.
Liste des affectataires en France[2]

Modèle théorique associé[modifier | modifier le code]

Le problème de l'attribution de fréquence dans un réseau local est parfois décrit comme un problème de coloration : on définit un graphe dont les sommets sont les émetteurs, et deux émetteurs sont reliés s'ils sont assez proches pour interférer. On cherche alors à avoir le nombre minimum de couleur tel que chaque émetteur a une couleur, représentant une fréquence d'émission, et deux émetteurs reliés n'ont pas la même couleur.

Coordination aux frontières[modifier | modifier le code]

L’ANFR, en lien étroit avec les affectataires, prépare les positions françaises dans les négociations des accords de coordination aux frontières avec les pays voisins. Elle conduit ces négociations et signe les accords. Ensuite, elle les met en œuvre en traitant les demandes de coordination entrantes et sortantes avec les pays concernés, en relation étroite avec les affectataires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Pour la France[modifier | modifier le code]