Attrape-mouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un attrape-mouche est un appareil utilisé pour contrôler les populations de mouches à l'intérieur d'un local. Un attrape-mouche attire habituellement les insectes volants (mouches, guêpes, mites et moustiques). Les insectes peuvent être soit tués, soit relâchés.

Types d'attrape-mouche[modifier | modifier le code]

La tapette à mouches[modifier | modifier le code]

Tapette à mouches

La tapette à mouche est l'approche la plus directe pour tuer les mouches. Elle est faite habituellement de plastique mais peut aussi être faite d'autres matériaux. La tapette à mouche est composée d'un long manche fin qui n'excède pas 20 à 30 cm de longueur. Y est attachée une tête spatulée généralement constituée d'une surface plate d'un matériau. Cette tête est généralement ajourée afin de réduire la résistance à la pénétration dans l'air. Elle est habituellement plutôt rectangulaire ou ressemblant à un carré, et mesure normalement une quinzaine de cm de long et une dizaine de cm de large.

Le ruban anti-mouches[modifier | modifier le code]

Ruban anti-mouches

Le ruban anti-mouche est une autre méthode pour capturer les mouches en les faisant se coller à un adhésif et y rester jusqu'à ce qu'elles meurent de faim ou d'épuisement. C'est un ruban englué qui, une fois exposé, est plus propice à attraper les mouches que le papier tue-mouche. Le ruban est vendu sous la forme de gros cylindres pour les étables, bergeries ou écuries ou d'un petit cylindre de carton avec une boucle de fil sur le dessus pour les habitations. Au moment d'utiliser ces derniers, on tire sur la boucle, ce qui met à nu le ruban anti-mouche et on attache la boucle à un clou sur une poutre.

Le papier tue-mouche[modifier | modifier le code]

Le papier tue-mouche est une feuille de papier recouverte de glu. Ce dispositif tue les mouches en les affamant. Une modification du système est de mettre une carte recouverte de glu dans un conteneur pour pouvoir le mettre vertical.

Le tue-mouche électrique[modifier | modifier le code]

Une grille électrifiée avec un haut voltage et faible ampérage tue par électrocution les mouches qui cherchent à la traverser, les mouches étant attirées par un tube au néon de diverses couleurs situé à l'intérieur de la grille. Ce système est largement employé dans les laiteries de ferme, la transformation agroalimentaire. De petites lampes anti-insectes domestiques fonctionnent maintenant aujourd'hui selon ce principe.

Il existe 2 catégories de ces appareils :

  • fixes : souvent sur le secteur, protégés par une cage empêchant les animaux domestiques ou les humains de s'y électrocuter.
Une raquette électrique anti-insectes volants.
  • raquettes : sur batteries, avec un interrupteur (système qui relève du gadget).

Selon 2 chercheurs de l'Université du Kansas, l'appareil électrique cré des poussières de particules d'insecte jusqu'à 2 mètres. Ceux-ci étant des vecteurs potentiels de bactéries pathogènes pour l'Homme, ils conseillent de disposer ce genre d'appareils à plus de 2 mètres de la nourriture ou des plans de travail afférents[1].

Le piège à insectes[modifier | modifier le code]

Trois bouteilles attrape-mouche, Europe centrale, début du XXe sicècle
Schéma de principe.

Le système fonctionne à la manière d'une nasse. La mouche peut entrer dans le dispositif mais a des difficultés pour en sortir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :