Attentat au domicile d'Yves Mourousi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'attentat au domicile d'Yves Mourousi est un acte terroriste intervenu le dans la soirée au domicile parisien du journaliste et présentateur du journal télévisé Yves Mourousi, au 126 boulevard Suchet[1], dans le 16e arrondissement de Paris.

Quelques minutes après le retour dans l'appartement du journaliste accompagné du policier Éric Yung, une charge explosive de cinq kilos de plastic actionnée à distance[2] saccage l'appartement, dont les murs sont éventrés[3]. Yves Mourousi est blessé à l'épaule[4] et Éric Yung aux orteils[3].

L'attentat est revendiqué par la Section franco-arabe du refus, qui a déjà revendiqué une explosion survenue quelques semaines plus tôt au domicile de Jean Dutourd[2]. S'exprimant plus de trente ans plus tard dans la revue Schnock, Éric Yung fournit une toute autre version : à l'en croire c'était lui et non Yves Mourousi qui était visé par l'attentat — dont il affirme connaître le nom de l'exécutant — et celui-ci s'inscrit dans le contexte de l'affaire De Broglie[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.S., « Mourousi : c'était pour tuer », Le Point,‎
  • « L'attentat contre Yves Mourousi », Télé 7 Jours,‎
  • Guillaume Fédou, « Attentat chez Mourousi », Schnock, no 4,‎ , p. 102-109
  • Christophe Carrière, Yves Mourousi Ombre et Lumière, Balland, , p. 115-121

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guillaume Fédou, « Attentat chez Mourousi », Schnock, no 4,‎ , p. 102-109
  2. a et b Christophe Carrière, Yves Mourousi Ombre et Lumière, p. 117
  3. a et b Christophe Carrière, Yves Mourousi Ombre et Lumière, p. 116
  4. Christophe Carrière, Yves Mourousi Ombre et Lumière, p. 119