Attaque sur H-3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Attaque sur H-3
Carte de l'opération de bombardement de la base d'Al-Walid.
Carte de l'opération de bombardement de la base d'Al-Walid.
Informations générales
Date
Lieu base aérienne de Al-Walid, province d'Al-Anbar, Irak
Issue Victoire stratégique iranienne, destruction des avions irakiens
Belligérants
Drapeau de l'Iran Iran
Iran Air Force roundel.svg Force aérienne de la République islamique d'Iran
Flag of Iraq (1963-1991); Flag of Syria (1963-1972).svg Irak
IQAF Symbol.svg Force aérienne irakienne
Commandants
Drapeau de l'Iran Javad Fakoori (en)
Drapeau de l'Iran Bahram Hooshyar (en)
Flag of Iraq (1963-1991); Flag of Syria (1963-1972).svg inconnus
Pertes
aucune 3 Antonov An-12 détruits
1 Tupolev Tu-16 détruit
9 Soukhoï Su-17 détruits
4 MiG-21 détruits
18 MiG-23 détruits
5 Mirage F1 détruits
4 hélicoptères détruits
Guerre Iran-Irak
Batailles
Invasion irakienne (1980)

Opération Kaman 99 · Bataille de Khorramshahr · Siège d'Abadan · Opération Morvarid

Impasse (1981)

Bataille de Dezfoul · Attaque sur H-3

Offensives iraniennes (1982)

Opération Samen-ol-A'emeh · Victoire Indéniable · Beit ol-Moqaddas · Ramadan

Guerre de positions (1983-1986)

Opération Anfal · Valfajr 2 · Valfajr 6 · Badr · 1re bataille d'Al Faw · Kerbala 5 et 6 · Nasr 4

Offensives irakiennes finales (1988)

Opération En Dieu nous Croyons · Opération Mersad

Guerre des pétroliers

Opération Sugar · Opération Earnest Will · Opération Eager Glacier · Opération Praying Mantis

Incidents internationaux

Opération Opéra (raid israélien) · Incident de l’USS Stark · Vol 655 Iran Air

Coordonnées 32° 55′ 50″ N 39° 44′ 40″ E / 32.930461, 39.74441732° 55′ 50″ Nord 39° 44′ 40″ Est / 32.930461, 39.744417

L’opération H-3 est une attaque surprise menée par la force aérienne de la République islamique d'Iran contre une base aérienne irakienne en durant la guerre Iran-Irak.

Véritable succès, elle résulte en une victoire stratégique iranienne avec la destruction de nombreux avions irakiens au sol.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Entre le 12 et le , l'Irak tire deux missiles 9K52 Luna-M contre les villes iraniennes de Dezfoul et de Ahvaz. Quelques jours après ces attaques, la force aérienne iranienne planifie une contre-attaque. Selon les services de renseignement iraniens, les Irakiens ont retiré le gros de leur armée de l'air sur la base aérienne d'Al-Walid près de la frontière jordanienne. Deux escadrons composés d'une dizaine de Tupolev Tu-22, de six bombardiers lourds Tu-16 ainsi que des MiG-23 et Su-17 y sont stationnés.

Pour augmenter leurs chances de succès, les avions iraniens décollent de Tabriz et passent par Mossoul et Kirkouk, la route aérienne étant sécurisée. Les F-4 Phantom II sont ravitaillés en vol par des Boeing 707 opérant clandestinement depuis l'aéroport international d'Istanbul en Turquie.

Déroulement de l'opération[modifier | modifier le code]

L'opération débute le 4 avril 1981, une formation de F-4 Phantom décolle depuis Tabriz et survole l'espace aérien irakien. Les avions iraniens volent à base altitude entre les montagnes du nord-ouest de l'Irak et sont ravitaillés par des Boeing 707. La force aérienne irakienne, n'ayant pas été mise en état d'alerte, ne fait décoller aucun de ses intercepteurs. Les Phantom se divisent bientôt en deux sections et attaquent la base aérienne d'Al-Walid (objectif H-3). La piste de la base aérienne est d'abord bombardée afin d'empêcher les avions irakiens de tenter de décoller, puis les pilotes iraniens larguent des bombes sur les hangars et sur les deux stations radar du complexe. L'Irak ne réplique pas, ses défenses anti-aériennes étant affaiblies.

Après l'attaque, chaque avion iranien retourne à sa base. Aucun Phantom n'a été perdu dans le raid. Les Iraniens affirment peu de temps après avoir cloué au sol 48 avions irakiens. Du fait de la proximité du complexe avec la Jordanie et la Syrie, l'Irak accusera les Syriens d'avoir prêté main forte aux Iraniens dans cette attaque.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]