Attaque du 20 juin 2020 à Reading

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Attaque du 20 juin 2020 à Reading
Image illustrative de l’article Attaque du 20 juin 2020 à Reading

Localisation Forbury Gardens, Reading, Berkshire, Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Cible Civils
Coordonnées 51° 27′ 25,6″ nord, 0° 57′ 59,4″ ouest
Date
Vers 19 h 0
Type Attaque au couteau
Armes Couteau
Morts 3
Blessés 3
Auteurs Khairi Saadallah
Mouvance Terrorisme islamiste
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Attaque du 20 juin 2020 à Reading

L'attaque du 20 juin 2020 à Reading est une attaque terroriste au couteau survenue le à Forbury Gardens, Reading, au Royaume-Uni. Trois personnes sont décédées des suites de leurs blessures et trois autres ont été grièvement blessées. Un homme de 25 ans a été arrêté sur les lieux, soupçonné de meurtre. Le lendemain, l'attaque est considéré comme une attaque terroriste.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 20 Juin 2020, vers 19h00 BST, les officiers de police de Thames Valley ont été appelés à Forbury Gardens, un parc public dans le centre de Reading, Berkshire, Angleterre, 40 miles (64 kilomètres) à l' ouest de Londres[1]. La police a répondu à des alertes faisant état de coups de couteau faisant de nombreuses victimes. [2] Un témoin a déclaré que les coups de couteau étaient "complètement aléatoires", décrivant une personne seule qui avait crié "des mots inintelligibles" et attaqué deux groupes de personnes différents avec une arme[3],[4].

Auteur[modifier | modifier le code]

Un homme avec un couteau a été poursuivi, plaqué et cloué au sol par des policiers[5],[4]. L'homme de 25 ans est arrêté, soupçonné de meurtre[6],[7],[8]. L'homme est un réfugié libyen de 25 ans du nom de Khairi Saadallah[9],[10]. Il avait combattu le régime libyen pendant la guerre civile libyenne au sein d'un groupe rebelle, et aurait été formé par l'armée française[11].

Le directeur du détective en chef de la police de Thames Valley, Ian Hunter, a déclaré: "Les agents gardent un esprit ouvert quant à la motivation de l'incident et sont soutenus par des collègues de Counter Terrorism Policing South East ."[4].

Victimes[modifier | modifier le code]

Trois décès et trois blessés graves ont été confirmés[6]. Deux ambulances aériennes ont été déployées sur les lieux[12] et le South Central Ambulance Service a confirmé sur Twitter qu'ils avaient déployé leur équipe d'intervention en zone dangereuse. Un certain nombre de personnes ont été hospitalisées[7]. Un porte-parole de l'hôpital Royal Berkshire a confirmé que deux victimes de l'attaque étaient traitées dans leur service d'urgence[13].

Les réactions[modifier | modifier le code]

La ministre de l'Intérieur Priti Patel, et le chef du parti travailliste Keir Starmer ont tous deux exprimé leur préoccupation face à cet incident[3]. Le Premier ministre Boris Johnson a exprimé ses condoléances et a remercié les services d'urgence pour être intervenu sur les lieux, comme le chef du conseil d'arrondissement de Reading qui avait précédemment décrit la situation comme un "incident majeur"[14].

Le conseil d'arrondissement de Reading a publié une déclaration le lendemain, le 21 juin, disant que "les pensées et les prières du conseil accompagnent les familles des trois personnes qui ont perdu la vie et celles qui restent gravement blessées", et annonçant que le drapeau du conseil serait en berne pour la journée.

Des agents antiterroristes ont été appelés à enquêter, bien que l'attaque n'ait pas été initialement déclarée comme un incident terroriste[15]. Cependant, au matin du 21 juin, la police antiterroriste du Sud-Est a confirmé que les attaques étaient "un incident terroriste"[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Three killed in stabbing at UK park; police say motive unclear », sur independent.com.mt/ (consulté le )
  2. (en) « Police release full statement amid major incident in town », Reading Chronicle (consulté le )
  3. a et b (en) « Reading stabbings: Police launch murder investigation after three people killed », sur The Telegraph (consulté le )
  4. a b et c (en) « Reading stabbing: Three dead in suspected terror attack in park », sur Independent (consulté le )
  5. Kitching, Shadwell et King, « Hospital patient in Reading told by 'shaken' nurse that 3 died in knife attack », Mirror Online,
  6. a et b (en) « Reading stabbings: PM Johnson says he is 'appalled' by attack », sur BBC (consulté le )
  7. a et b (en) « Reading stabbings: murder inquiry launched after three killed in rampage », sur Guardian (consulté le )
  8. « Murder investigation launched – Reading », Thames Valley Police (consulté le )
  9. (en) « Reading stabbing attack suspect is Khairi Saadallah », sur BBC (consulté le )
  10. (en) « Reading terror attack suspect named as 25-year-old Libyan refugee Khairi Saadallah », sur Mirror (consulté le )
  11. (en) Mark Curtis, « Four terrorists who murdered Britons fought in David Cameron’s war in Libya », sur Daily Maverick,
  12. (en) « Reading stabbings: Mass knife attack on people sitting in park declared terrorist incident », sur lbcnews.co.uk (consulté le )
  13. Hornall et Astle, « Multiple stabbings as police deal with 'major incident' in Reading park », Stoke Sentinel Live, (consulté le )
  14. (en) « Reading stabbings: At least two stabbed as police deal with 'terror incident' », Sky News (consulté le )
  15. (en-US) « Reading Park Stabbings: Three people died & many injured by an attacker », EMEA Tribune, (consulté le )
  16. (en-GB) « Reading attack: Stabbings declared 'terrorist incident' », BBC News (consulté le )