Pierre Attaingnant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Attaingnant)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Attaingnant
Description de cette image, également commentée ci-après
Exemple de partition imprimée selon le procédé de Pierre Attaingnant en 1544.

Naissance vers 1494
Royaume de France Royaume de France
Décès 1551 ou 1552
Activité principale imprimeur-libraire

Pierre Attaingnant (ou Attaignant), né vers 1494 et mort en 1551 ou 1552, est un imprimeur-libraire français établi rue de la Harpe à Paris. Il invente en 1528 un procédé d'impression de la musique par caractères mobiles et devient le premier et principal éditeur de musique en France[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrivé de Douai, Attaignant fait son apprentissage chez l'imprimeur et graveur sur bois Philippe Pigouchet (en), un des deux principaux imprimeurs sur la place de Paris à cette époque, suivant de peu l'invention de l'imprimerie à caractères mobiles par Johannes Gutenberg (1451)[Mus 1]. En 1514 il est décrit dans un acte notarié comme étant « libraire, vivant à Paris » et épouse la fille de Pillippe Pigouchet. La première publication connue de Pierre Attaingnant, vers 1525, est un bréviaire destiné au chapitre de Noyon[Mus 2].

A cette époque, la musique était très majoritairement manuscrite et l'impression de la musique commençait tout juste à se réaliser, notamment en Italie avec Ottaviano Petrucci, mais à l'aide d'un procédé complexe et coûteux. Une première opération consistait à imprimer globalement les lignes de la portée musicale, puis les notes étaient imprimées en sur-impression, suivi dans une troisième opération des textes[Mus 3]. En France, il n'existait pas encore d'imprimerie de partitions musicales, alors que le répertoire de chansons de compositeurs français est très populaire à l'époque, et est même un des principaux sujets d'édition de Petrucci en Italie[Mus 4].

En 1528, il met au point un procédé permettant l'impression de la musique avec des caractères mobiles et en une seule opération. Le premier volume publié cette même année est un recueil de chansons de Clément Jannequin[Mus 5]. Il obtient en 1538 la charge de libraire et imprimeur du roi.

Les recueils qu'il publie se composent de livres de motets, de messes, de chansons, et de tablatures pour luth, orgue, manicordions et épinette.

Travaux[modifier | modifier le code]

Au printemps de 1531, Attaingnant a publié une importante collection de 7 volumes de musique transcrite, arrangée et composée pour les instruments à clavier de la Renaissance :

  1. Dixneuf chansons musicales reduictes en la tabulature des Orgues Espinettes Manichordions, et telz semblables instrumentz musicaulx... Idibus Januraii 1530 (sic).
  2. Vingt et cinq chansons musicales reduictes en la tabulature des Orgues Espinettes Manichordions, et telz semblables instrumentz musicaulx... Kal. 1530 (sic).
  3. Vingt et six chansons musicales reduictes en la tabulature des Orgues Espinettes Manichordions, et telz semblables instrumentz musicaulx... Non. Frebruaii 1530 (sic).
  4. Quatorze Gaillardes neuf Pavennes, sept Branles et deux Basses Dances le tout reduict de musique en la tabulature du jeu d'Orgues Espinettes Manicordions et telz semblables instrumentz musicaulx... (Février 1531 ?).
  5. Tabulature pour le jeu d’Orgues, Espinettes et Manicordions sur le plain chant de Cunctipotens et Kyrie Fons. Avec leurs Et in terra, Patrem, Sanctus et Agnus Dei... (Mars 1531).
  6. Magnificat sur les huit tons avec Te Deum laudamus et deux Preludes, le tout mys en tabulature des Orgues Espinettes et Manicordions, et telz semblables instrumentz... Kal. Martii 1530.
  7. Treze Motetz musicaulx avec ung Prelude, le tout reduict en la Tabulature des Orgues Espinettes et Manicordions et telz semblables instrumentz... Kal. Aprilis 1531.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abromont, Claude., Fourquet, Philippe., Oriol, Emmanuel. et Pauset, Brice., Guide de la théorie de la musique, Paris, (ISBN 9782213609775, OCLC 301661188, lire en ligne), p.281

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Heartz, Pierre Attaingnant, royal printer of music : a historical study and bibliography catalogue, Berkeley, University of California Press, 1969 (ISBN 0-520-01563-0)
  1. 2mn 18sec.
  2. 3mn 30sec.
  3. 7mn 04sec.
  4. 7mn 46sec.
  5. 12mn 30sec.

Liens externes[modifier | modifier le code]