Atrium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Anatomie[modifier | modifier le code]

L'atrium (pluriel : atria) est la nouvelle nomenclature appliquée à une région du cœur anciennement appelée oreillette.

C'est aussi une partie du troisième ventricule, situé dans le cerveau, entre les deux masses thalamiques et sous le fornix.

Architecture[modifier | modifier le code]

Depuis les Étrusques et ensuite dans la Rome antique, l'atrium est la pièce centrale de la maison, ouverte au centre du toit pour recueillir les eaux de pluie par le compluvium et laisser entrer la lumière. Dans l'architecture actuelle, l'atrium constitue une sorte de cour intérieure, dont l'ouverture centrale peut être fermée par un vitrage.

Dans des églises primitives, comme par exemple dans la basilique paléochrétienne de Saint-Pierre de Rome, l'atrium était une partie de l'édifice qui précédait la nef.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, l'atrium (pluriel atria) est le cimetière, encore quelquefois appelé aujourd'hui l'âtre.

Édifice public[modifier | modifier le code]