Atome Kid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Atome Kid est un personnage et un magazine mensuel français de bande dessinée en noir et blanc qui parut aux éditions Artima. Comme souvent chez Artima, l'auteur de la série n'est pas indiqué : de Bayo, dessinateur espagnol. Placée dans un futur imprécis, cette série fait un mélange très kitch de personnages en costume des années 1950 et d'engins spatiaux voyageant de planètes en planètes dans tout le système solaire.

Le personnage[modifier | modifier le code]

Les épisodes mettent en scène Atome Kid, une variante mineure de Batman qui, professeur Stuart dans la vie ordinaire, se change en héros en revêtant sa combinaison collante rouge. Sa cagoule blanche et ses lunettes épaisses le rendent méconnaissable, condition indispensable à l’incognito nécessaire à ce type de héros.

Sa réputation, son propulseur dorsal, son pistolet paralysant et l'aide occasionnelle de son épouse Pamela, dotée du même équipement, sont ses seuls atouts pour confondre escrocs, imposteurs et autres malfrats à la demande du commissaire Malone, et parfois pour lutter contre quelques ambitieux voulant devenir maîtres du monde.

Les publications[modifier | modifier le code]

Première série française[modifier | modifier le code]

La première publication paraît aux éditions Artima de novembre 1956 à septembre 1959, en 35 numéros sous forme de cahier de 32 pages agrafés[1]. Le dessin de la couverture en couleur est inspiré de l’épisode d’Atome Kid. Cette série est diffusée dans les pays francophones au prix de 35 francs français de l’époque (40 francs français à partir du numéro 17 en mars 1958), 5 francs belges et 0,5 francs suisses. Le numéro 20 est un numéro spécial à 75 francs.

À partir du numéro 7, les fascicules Atome Kid réservent la moitié de leurs pages à la saga de la famille Rollinson dans l'espace, jusqu'à l'avant dernier numéro, réduisant les épisodes d’Atome Kid à 16 pages. Le 35e et dernier numéro est partagé entre un épisode d’Atome Kid, et deux récits de science-fiction. Après le 35e numéro, le titre Atome Kid disparaît, et les aventures d'Atome Kid sont reprises dans les fascicules Cosmos.

Seconde série française[modifier | modifier le code]

L’éditeur Arédit qui avait racheté les éditions Artima fit reparaître dans les années 1970 une seconde publication titrée Atome Kid en petit format broché (18 par 13 cm) de 132 pages, en noir en blanc avec une couverture en couleur. Trente numéros furent publiés de septembre 1970 à mars 1977[2], à un rythme trimestriel puis bimestriel en 1974-1975, puis de nouveau trimestriel, au prix de 1,50 francs français, puis 2,00 FF en 1974, 2,50 FF en 1976, pour finir à 3,00 FF en 1977.

Publication allemande[modifier | modifier le code]

Une traduction allemande des sept premiers numéros de la première série française fut publiée entre octobre 1960 et avril 1961, sous le titre Atom Kids.

Publication espagnole[modifier | modifier le code]

Cette série est publiée en 1957 en espagnol sous le nom d'Atomo Kid aux éditions Toray (es) de Barcelone, en 16 numéros de 28 pages chacun[3].

Les épisodes[modifier | modifier le code]

Les épisodes de la première série française portent leur titre sur la page de couverture. Ce sont les suivants :

no  Date parution Épisode no  Date parution Épisode
1 Novembre 1956 Infiltration martienne 19 Mai 1958 Les habitants de Mars
La famille Rollinson
2 Décembre 1956 Sous les eaux de l’Océan 20 Juin 1958 Race de géants
La famille Rollinson
3 Janvier 1957 L’impératrice des Incas 21 Juillet 1958 Course interplanétaire
La famille Rollinson
4 Février 1957 Seul contre les robots 22 Août 1958 Le Soleil s’éteint
La famille Rollinson
5 Mars 1957 Le satellite ambulant 23 Septembre 1958 De l’oxygène pour la Lune
La famille Rollinson
6 Avril 1957 L’atoll émergé 24 Octobre 1958 Le secret du satellite blanc
La famille Rollinson
7 Mai 1957 Documents secrets
La famille Rollinson
25 Novembre 1958 Le solitaire d’Ariel
La famille Rollinson
8 Juin 1957 Le grand désert de Mars
La famille Rollinson
26 Décembre 1958 Fusée militaire X15
La famille Rollinson
9 Juillet 1957 Le nouveau déluge
La famille Rollinson
27 Janvier 1959 Fusée sans direction
La famille Rollinson
10 Août 1957 L’imposteur
La famille Rollinson
28 Février 1959 Radioactivité
La famille Rollinson
11 Septembre 1957 Les maîtres de l’espace
La famille Rollinson
29 Mars 1959 Les hommes des neiges
La famille Rollinson
12 Octobre 1957 Le mystère de Titan
Soucoupes volantes du brouillard
30 Avril 1959 La Planète invisible
La famille Rollinson
13 Novembre 1957 Une fusée à la dérive
La famille Rollinson
31 Mai 1959 La forteresse de l’espace
La famille Rollinson
14 Décembre 1957 Le péril vert
La famille Rollinson
32 Juin 1959 La ville morte du Sahara
La famille Rollinson
15 Janvier 1958 Le peuple sous la mer
La famille Rollinson
33 Juillet 1959 Barrière dans le Gulf-Stream
La famille Rollinson
16 Février 1958 Au-delà de Pluton
La famille Rollinson
34 Août 1959 L’astre interdit
La famille Rollinson
17 Mars 1958 La Terre s’enfonce
La famille Rollinson
35 Septembre 1959 Verne au XXVe siècle, Le dernier SOS
Pirates interplanétaires
18 Avril 1958 Bombardement d’astéroïdes
La famille Rollinson

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Atome Kid (1re série - Artima) », sur www.bedetheque.com (consulté le 4 janvier 2014)
  2. « Atome Kid (Cosmos) », sur www.bedetheque.com (consulté le 4 janvier 2014)
  3. (es) « ÁTOMO KID, EDICIONES TORAY, S. A., BARCELONA, 1957 », sur www.tebeosfera.com (consulté le 4 janvier 2014)

Sources[modifier | modifier le code]

  • fascicules Atome Kid 1 à 35, édition Artima, 1956-1959