Atiu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'ancienne circonscription électorale, voir Atiu (circonscription).
Atiu
Enuamanu
Carte d'Atiu.
Carte d'Atiu.
Géographie
Pays Drapeau des Îles Cook Îles Cook
Archipel Îles Cook du Sud
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 19° 59′ 00″ S, 158° 07′ 00″ O
Superficie 26,9 km2
Point culminant non nommé (70 m)
Géologie Makatea
Administration
Démographie
Population 623 hab. (2001)
Densité 23,16 hab./km2
Plus grande ville Teeniu
Autres informations
Découverte VIIIe siècle
Fuseau horaire UTC−10:00

Géolocalisation sur la carte : Îles Cook

(Voir situation sur carte : Îles Cook)
Atiu
Atiu
Îles aux îles Cook

Atiu ou Enuamanu (« l'île aux oiseaux ») est un atoll surélevé[1] culminant à 70 mètres d'altitude, situé dans les Îles Cook, à 187 kilomètres au nord de Rarotonga.

Avec Mitiaro et Mauke, Atiu forment le groupe des Ngaputoru (« les Trois racines » en maori).

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut découverte par James Cook le 31 mars 1777.

John Williams fut le second Européen à faire escale sur l'île. Il y déposa deux évangélistes (orometua) originaires de Tahaa (archipel de la Société), Tehei et Upa qui convertirent la population.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mesurant 7,2 km (N/S) sur 4,8 km (E/O), sa superficie est de 27 km².

L'île est formée d'un makatea d'une largeur moyenne de 1100 mètres dont les falaises s'élèvent de 5 à 6 mètres côté récif, à 15 mètres du côté de l'intérieur. Le plateau central composé de roches basaltiques culmine à environ 70 mètres. Entre le makatea et le plateau central s'étend une zone de terre limoneuse entrecoupée de marais[2].

Les grottes Kopeka représente un intérêt particulier pour les touristes.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'île compte aujourd'hui un peu plus de 600 habitants, regroupés dans 5 villages, dont le plus peuplé est Teeniu (423 habitants). Les autres villages sont Mapumai, Ngatiarua, Areora et Tengatangi.

Atiu possède un aéroport (code AITA : AIU).

La forêt Limestone sur Atiu

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) George Szentes, Caves of the Cook Islands, The British Caver, Spring,
  2. Sur la géologie de l'île, voir Ngatupuna Kautai et al., Atiu: An Island Community, University of the South Pacific, 1984 et B.L. Wood et R.F. Hay, « Geology of the Cook Islands », New Zealand Geological Survey Bulletin, Wellington, Nouvelle-Zélande, no 82, 1970 cité par Akuila K. Tawake et Paul Maoate, Cook Islands Technical Report: Geological Assessment of Selected Aggregate Sources on the Islands of Aitutaki, Mangaia and Atiu, Southern Cook Islands, rapport no 140 de la SOPAC, pp. 9-10, disponible en ligne sur le site dev.sopac.org.fj.

Liens externes[modifier | modifier le code]