Athanase Vantchev de Thracy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Athanase Vantchev de Thracy
Description de l'image Athanase.jpg.
Naissance (77 ans)
Haskovo (Bulgarie)
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la France France
Activité principale
écrivain
Distinctions

Ordre Stara Planina Grand Prix International de Poésie Pouchkine

Prix de l'Académie française, Prix François Coppée
Auteur
Langue d’écriture Bulgare
Français
Genres

Athanase Vantchev, dit Athanase Vantchev de Thracy (en bulgare : Атанас Ванчев дьо Траси), est un poète français né en 1940.

Il est diplômé[Quoi ?] de l'université de Sofia et est docteur de l'université Paris 10 (Nanterre). Docteur Honoris Causa de l'Université de Veliko Tarnovo, il a publié et traduit en plusieurs langues de nombreux recueils de poèmes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Athanase Vantchev de Thracy est né le à Haskovo, en Bulgarie, où il poursuit ses études primaires et secondaires. Il est devenu citoyen d'honneur de cette ville[2].

En 1965, il est diplômé[Quoi ?] de philologie française à l'université de Sofia et obtient également une maîtrise en russe, grec, latin à l'Université de Veliko Tarnovo où il reçoit le titre de docteur honoris causa[3]

En 1966, il publie son premier recueil de poésies[4] et s'installe définitivement à Paris tout en voyageant dans le monde entier [5].

Il est titulaire d'une thèse de doctorat obtenue à l'université Paris 10 (Nanterre) en 1970[6] .

En 1974, il est diplômé de russe de l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO).

En 1976, il obtient à la Sorbonne[Quoi ?] une maîtrise ès études russes, Poétique et métaphysique dans les œuvres de Dostoïevski. [réf. nécessaire].

Travaux[modifier | modifier le code]

Il a donné des enseignements philologiques à Moscou, Leningrad, Londres, Salamanque (Espagne), Rome, Urbino (Italie), Athènes (Grèce), Lund (Suède).

Il est, par ailleurs, l'auteur de 58 recueils de poèmes, des livres sur l'histoire et histoire de l'art et de livres d'enfants. Ses œuvres sont traduites et publiées en bulgare, russe, anglais, espagnol, arabe, islandais, estonien, albanais, grec, italien, portugais, roumain, polonais, géorgien, arménien, turc, iranien, hongrois, ouzbek, chinois, néerlandais, ukrainien[7].

Lui-même a traduit plus de 70 ouvrages de différentes langues en français.

Il a vécu deux ans à Damas et Palmyre (Syrie), six mois en Jordanie, un an en Arabie saoudite deux ans en Tunisie, six mois au Maroc, un an et deux mois en Mauritanie[8] et a visité plus de quarante pays, dont le Brésil, le Mexique, l'Amérique, l'Uruguay, la Bolivie, le Chili, presque tous les pays européens, l'Irak, l'Iran, la Turquie, le Liban, le Tadjikistan, le Kazakhstan, Oman, l'Égypte et de nombreux autres pays africains.

Il fait, pendant ces séjours, la connaissance émerveillée de l’Islam, et passe de longues années à étudier l’histoire sacrée de l’Orient. De cette période date sa remarquable adaptation en français de l’ouvrage historique de Moustapha Tlass Zénobie, reine de Palmyre.

Il consacre entièrement ses deux années passées en Russie (1993-1994) à l’étude de la poésie russe. Traducteur d’une pléiade de poètes, Athanase Vantchev de Thracy est distingué par de nombreux prix littéraires nationaux et internationaux.

Ses voyages entre Orient et Occident imprègnent ses poèmes des deux mondes[9], il devient l'ami de nombreux poètes comme Alioune Badara Coulibaly[10] ou Mustapha Mouloudi qui lui a dédié plusieurs poèmes[11].

En 2012, il est sollicité pour participer au mouvement Aldravista des auteurs brésiliens[12].

Il est candidat à l'Académie française une première fois en 2013, mais ne recueille aucune voix et est battu par Xavier Darcos[13] ; il postule une nouvelle fois en 2014, et ne sort que troisième derrière Alain Finkielkraut et Gérard de Cortanze en n'obtenant qu'une seule voix[14],[15].

Titres et appartenance comme membre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2001 Prix de l'Académie française, Prix François Coppée, D’Antiques Voix suaves et Soudain un séraphique frisson. Médaille d'argent[17] ;
  • Grand Prix International de Poésie Solenzara[18] ;
  • Grand Prix International de Poésie Pouchkine[18] ;
  • Grand Prix International de Poésie Naïm Frashëri[19] ;
  • Grand Prix International Lermontov ;
  • Grand Prix Inernational Gogol en 2014[20] ;
  • Grand Prix International Chevtchenko ;
  • La plus haute distinction de l’État bulgare, l’Ordre Stara Planina[21]

Publications[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages sur les deux cités puniques tunisiennes :
    • Monastir-Ruspina – la face de la clarté
    • El-Djem-Thysdrus – la fiancée de l’azur
    • Les mosaïques thysdriennes
  • Livre des transparences (Orbis opera), E. Baschet, , 92 p. (ASIN B0014K23VY)
  • Orai (Orbis opera), E. Baschet, , 81 p. (ASIN B0014JTIF4)
  • Si tu savais seulement comme j'aime la vie (Orbis opera), E. Baschet, , 88 p. (ASIN B0014JTIHM)
  • Avec Hristo Botev, Celui qui succombe pour toi, liberté (Orbis opera), E. Baschet, , 45 p. (ASIN B0014JEJIA)
  • Chants monodiques, Institut culturel de solenzara, , 128 p. (ASIN B000X3Z978)
  • D'antiques voix suaves, Print performance, , 138 p. (ASIN B000WY81B4)
  • Soudain, un séraphique frisson, Institut culturel de Solenzara, , 101 p. (ASIN B000WVCPQE)
  • Toi, Vierge de feu : Couronne de sonnets, Institut culturel de Solenzara, , 54 p. (ASIN B000WUYSS8)
  • Instants de pure éternité : poésies pour Olivier, Le Sigillaire, , 159 p. (ASIN B000WUSJ92)
  • Ode à Che Guevara : la passion, Institut culturel de Solenzara, , 222 p. (ISBN 9782953217582)
  • Flamboyances, Institut culturel de Solenzara, , 96 p. (ISBN 9782919320257)
  • Stances pentacordes, Institut culturel de Solenzara, , 168 p. (ISBN 9782919320431)
  • Sonnets damasciens : sonnets estrambots, Institut culturel de Solenzara, , 106 p. (ISBN 9782919320431)
  • Palmyre, visages de lumière, Institut culturel de Solenzara, , 202 p. (ISBN 9782919320653)
  • Suaves voluptés de la vie (traduit en anglais par Norton Hodges), n/a, (ISBN 978-2825143568)
  • Anges, vous qui savez, Institut culturel de Solenzara, , 130 p. (ISBN 9782919320653)
  • Dis seulement une parole, Institut culturel de Solenzara, , 136 p. (ISBN 9782373560190)
  • Les Symboles célestes dans les mythes grecs et dans la poésie épique ancienne, Paris, Institut culturel de Solenzara, , 149 p. (ISBN 978-2-919320-30-1)
  • Frêle hébétude des tilleuls, Paris, Institut culturel de Solenzara, , 155 p. (ISBN 978-2-919320-77-6, notice BnF no FRBNF43776709)
  • Le Fleuve somptueux de l'éther, Paris, Institut culturel de Solenzara, , 150 p. (ISBN 978-2-37356-030-5, notice BnF no FRBNF45002492)
  • Les Limpides Avancées des heures, Paris, Institut culturel de Solenzara, , 128 p. (ISBN 978-2-37356-029-9, notice BnF no FRBNF44524858)
  • Longue est la solitude, Paris, Institut culturel de Solenzara, , 144 p. (ISBN 978-2-37356-023-7, notice BnF no FRBNF44503696)

Traducteur[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jeune Afrique, Les Éditions J.A., (lire en ligne), P64
  • Daniel Gouadec, Mondialisation, localisation, francophonie(s), Maison du Dictionnaire, , 290 p. (ISBN 9782856081846), P35-36
  • Ekaterina Marsolle d’Alciati, Rêve d’ambre à Novodievitchi: Un récit de voyage poétique, Éditions Encre Rouge, (ISBN 979-10-96004-13-3, lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Poètes d'Europe : Athanase Vantchev de Thracy (France) », Le Post,‎ (lire en ligne)
  2. (bg) « Атанас Ванчев дьо Траси дарява имот на общината за музей - Haskovo.info - Всичко за Хасково », Haskovo.info - Всичко за Хасково,‎ (lire en ligne)
  3. Université de Sofia Saint-Clément, « Юбилейно честване на Атанас Ванчев дьо Траси / Архив на Горещи новини / Архив / Новини / Начало - Софийски университет "Св. Климент Охридски" » [« Célébration de Athanas Vantchev de Thracy Université de Sofia "Université Saint-Clément" »], sur www.uni-sofia.bg (consulté le 29 décembre 2016) : « Софийски университет „Св. Климент Охридски” Ви кани на 19 май от 18:00 часа в Аулата на Ректората на Юбилейно честване на Атанас Ванчев дьо Траси. Cette année marque les 70 ans de Athanas Vanchev de Thracy, Docteur Honoris Causa de l'Université de Saint-Cyrille et Saint-Méthode, vainqueur du signe d'honneur de SVUBIT et citoyen d'honneur de Haskovo. »
  4. « Проф. Атанас Ванчев дьо Траси честити 3-ти март на всички българи в ефира на Хоризонт », Radio Bulgaria,‎ (lire en ligne)
  5. NG, « Le Printemps des Poètes », sur www.printempsdespoetes.com (consulté le 19 décembre 2016)
  6. « Catalogue SUDOC », sur www.sudoc.abes.fr (consulté le 29 décembre 2016) : « Le thème de la lumière dans la poésie verlainienne [Texte imprimé] / Athanase Vantcheff ; sous la direction de Monsieur le Professeur Guy Michaud »
  7. « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 20 décembre 2016)
  8. (ru) Зимна Марлена, « Володя был очень застенчив! - Высоцкий, которого мы потеряли… », sur www.e-reading.club (consulté le 20 décembre 2016)
  9. Gabriel Haipam, « djafmassana : MES AMIS PARLENT DE MOI », sur yagoa.fr (consulté le 20 décembre 2016) : « Le talent de Monsieur Athanase Vantchev de Thracy évoque en moi ces diverses essences poétiques. Et cela ne me surprend guère, puisqu’il a grandi dans une terre de contact et de synthèse entre l’Orient et l’Occident, dans ce monde pénétré d’hellénisme et de mysticisme où les théologiens sont aussi poètes, comme Synésius, Proclos ou Paul le Silentiaire. »
  10. Ndarinfo, « CULTURE : PARUTION des « LARMES DU CŒUR », nouveau recueil de poèmes d’Alioune Badara COULIBALY. », Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO,‎ (lire en ligne)
  11. « Mustapha MOULOUDI - Vos poèmes - Poésie française - Tous les poèmes - Tous les poètes », sur poesie.webnet.fr (consulté le 29 décembre 2016)
  12. (pt) Lucas Simoes, « Atrás de cada porta há um novo leitor voraz », OTEMPO Magazine,‎ (lire en ligne)
  13. « Élection de M. Xavier Darcos (F40) », sur academie-francaise.fr,‎ .
  14. Frédéric Joignot, « Alain Finkielkraut, un Immortel contesté », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne) :

    « Alain Finkielkraut a été élu jeudi 10 avril à l'Académie française, au premier tour, par 16 voix sur 28 – 3 voix sont allées à Gérard de Cortanze, une à Athanase Vantchev de Thracy. Huit bulletins ont été barrés d'une croix en signe de désaveu, après une polémique qui a échauffé les esprits. »

  15. « Élection de M. Alain Finkielkraut (F21) », sur academie-francaise.fr,‎ .
  16. (es) « Dirigeants du mouvement », sur Poetas del Mundo,‎ (consulté le 22 octobre 2016)
  17. « Athanase VANTCHEV de THRACY », sur Académie française,‎ (consulté le 4 juillet 2016)
  18. a et b (ru) Kefeli, « Стихи Натальи Вареник в переводе на французский Афанасия Ванчева », sur www.pisateli.co.ua (consulté le 20 décembre 2016)
  19. (en) « POET ATHANASE DE THRACY – LAUREATE OF THE “NAIM FRASHËRI” PRIZE », sur Ditet e Naimit,‎ (consulté le 21 octobre 2016)
  20. (uk) « Lauréats désignés du prix littéraire international "Triumph" 2014 », sur Bukvoïd,‎ (consulté le 21 octobre 2016)
  21. Marc Galan, « Athanase Vantchev de Thracy », sur Diogen Magazine for culture, art, science and education,‎ (consulté le 20 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]