Athénée Léonie de Waha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waha (homonymie).

Athénée Léonie de Waha
Image illustrative de l’article Athénée Léonie de Waha
La face de l'athénée vue depuis le boulevard d'Avroy.
Devise Privilégions les compétences
Généralités
Création
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Coordonnées 50° 38′ 10″ nord, 5° 34′ 03″ est
Adresse Boulevard d'Avroy, no 96
4000 Liège
Site internet http://www.athenee-de-waha.be
Cadre éducatif
Réseau Enseignement Communal Liegeois
Type École publique
Pouvoir organisateur Ville de Liège
Directeur Rudy Creeten
Niveau Secondaire
Options latin-science forte
latin
science forte
science sociale
science économique
Langues étudiées Français, anglais, néerlandais, espagnol, allemand, chinois, italien
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1999, no 62063-CLT-0317-01)
Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine exceptionnel (2013, no 62063-PEX-0024-02)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Liège

(Voir situation sur carte : Liège)
Point carte.svg

L'athénée Léonie de Waha (anciennement lycée) est une école secondaire située dans le centre de la ville de Liège, sur le boulevard d'Avroy. L'établissement fait partie de l'Enseignement Communal Liégeois[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le bourgmestre de Liège, Jules d'Andrimont, demande à Léonie de Waha de fonder un lycée pour jeunes filles. Elle crée alors, rue Hazinelle, un Institut supérieur de demoiselles (1868), que la Ville de Liège va gérer à partir de 1878, devenu ensuite le Lycée de Waha.

L'édification du nouveau bâtiment située boulevard d'Avroy, entre 1936 et 1938; se fait sur les plans de l'architecte Jean Moutschen. Il sera finalement inauguré le 25 septembre 1938. Pendant cette phase de construction, la décoration du bâtiment est assurée par dix-huit artistes wallons[2] à travers une vingtaine d’œuvres originales (fresques, bas-reliefs, mosaïques, peintures, vitraux).

Le bâtiment abrite pendant la Seconde Guerre mondiale les bureaux liégeois de la Gestapo[3],[4],[5].

Le , l'interpellation d'un homme au carrefour de la rue des Augustins et du boulevard d'Avroy se solde par une fusillade faisant 3 morts, dont 2 policiers. Le tireur est tué après une brève prise d'otage à l'Athénée Léonie de Waha[6].

Bâtiment[modifier | modifier le code]

C’est un bâtiment typiquement moderniste : monumental, fonctionnel, intégrant des espaces de vie exceptionnels pour l’époque (laboratoire, piscine, internat, salle des fêtes, salle de musique) et une vingtaine d’œuvres d'artistes liégeois contemporains. La piscine est ornée de mosaïques, dues à Adrien Dupagne. Le bâtiment abrite aussi des vitraux de Marcel Caron, une peinture de Fernand Steven, une peinture sur verre de Edgar Scauflaire, deux fresques, d'Auguste Mambour et de Robert Crommelynck, des œuvres de Auguste Donnay, Edmond Delsa, une mosaïque d'Oscar Berchmans.

Le lycée Léonie de Waha a été classé au patrimoine exceptionnel de Wallonie le .

Bas reliefs[modifier | modifier le code]

La façade s'orne de bas-reliefs de gauche à droite : L'Insouciance de la jeunesse de Louis Dupont, L'Etude d'Adelin Salle et L'Insouciance de la jeunesse et de Robert Massart.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Enseignement Communal Liegeois », sur http://www.ecl.be/ (consulté le 7 mai 2018)
  2. Isabelle Verhoeven, « Le Lycée Léonie de Waha à Liège », Les Cahiers nouveaux, Mardaga « Grandes figures en Wallonie », no 83,‎ , p. 67 (ISBN 9782804701109, lire en ligne)
  3. Territoires de la mémoire
  4. Les derniers jours de la Gestapo à Liège
  5. La citadelle de Liège - Les évadés
  6. [1] - La Libre, le

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Verhoeven, « Le Lycée Léonie de Waha à Liège », Les Cahiers nouveaux, Mardaga « Grandes figures en Wallonie », no 83,‎ , p. 67 (ISBN 9782804701109, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]