Athéisme négatif et positif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Description imagée des diverses formes d'athéismes d'après les concepts anglo-saxons décrivant athéisme fort (explicite) et athéisme faible (implicite)

L'athéisme positif, aussi désigné sous le terme d'athéisme fort, est un terme décrivant une forme d'athéisme affirmant qu'aucune divinité n'existe; par opposition, l'athéisme négatif, aussi appelé athéisme faible, est une autre forme d'athéisme consistant en une non-croyance passive dans les divinités sans pour autant affirmer explicitement qu'il n'en existe aucune[1].

Les termes athéisme positif et athéisme négatif ont une origine anglo-saxonne. Ils sont utilisés pour la première fois par Antony Flew en 1976[1] et sont repris par le philosophe Michael Martin à partir de 1990[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Antony Flew, The Presumption of Atheism, and other Philosophical Essays on God, Freedom, and Immortality, New York, Barnes and Noble, , 14ff p. (lire en ligne), « The Presumption of Atheism »
  2. (en) Michael Martin, Atheism: A Philosophical Justification, Temple University Press, (ISBN 0-87722-943-0, lire en ligne), p. 26