Ateliers et chantiers de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ateliers et chantiers de France
illustration de Ateliers et chantiers de France

Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Schneider Electric[2] et NormedVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Construction navaleVoir et modifier les données sur Wikidata

Les Ateliers et Chantiers de France est une société de construction navale créée en 1899 à Dunkerque en France avec un chantier naval. Rebaptisés Ateliers et chantiers de Dunkerque et Bordeaux (France-Gironde) en 1960 après leur fusion avec les chantiers de Bordeaux et leur passage sous le contrôle du groupe Schneider, ils devinrent Ateliers et Chantiers de France-Dunkerque après la fermeture de Bordeaux en 1967.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créés à proximité du port de Dunkerque, peu après une grande opération de modernisation de celui-ci, les chantiers de Dunkerque s'inscrivent dès l'origine comme un élément de l'industrialisation de la ville dont ils deviennent la principale entreprise, employant jusqu'à 3 000 personnes dans les années 1960 et un nombre important de sous-traitants. En 1940, ils disposent de quatre cales de construction de 180 m.

La Marine nationale avait commandé en 1937-1938 aux Ateliers et chantiers de France quatre pétroliers rapides. La Saône, la Seine, la Liamone et La Medjerda. Les deux premiers furent mis sur cale et les allemands continuèrent leurs constructions sans toutefois les terminer.. Ils furent sabordés en mai 1945 mais leurs construction sera poursuivie après la guerre.Les deux derniers ne furent jamais mis sur cale.

Le paquebot Flandre commandé par la Compagnie générale transatlantique, lancé en 1951, a été construit à Dunkerque.

Le paquebot mixte MS Pasteur, commandé par la Compagnie des messageries maritimes en 1964, lancé le et livré à l'armateur le après essais en mer et recette, est le dernier paquebot construit à Dunkerque.

Un livre écrit par Frédéric Cornette, paraît en 2017. Il revient sur les 85 années de lancements avec l'ensemble de ses 266 navires construits et s'intitule "Ateliers et Chantiers de France, 85 ans de lancements."

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :