Atari VCS (2020)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Atari VCS

Fabricant
Nom de code
AtariboxVoir et modifier les données sur Wikidata
Type

Date de sortie

[1] (backers uniquement)

15 juin 2021 (sortie publique aux États-Unis)
Système d'exploitation
Processeur
AMD Ryzen R1606G
Processeur graphique
Radeon Vega 3

L'Atari VCS (précédemment Ataribox) est un produit hybride entre une console de jeux vidéo, un ordinateur personnel et un décodeur de télévision d'Atari sorti le . Son architecture est fondée sur celle d'un PC et embarque un processeur AMD, une carte graphique Radeon et le système d'exploitation basé sur le noyau Linux. La conception est basée sur l'Atari 2600 et son aspect bois. La console offre une connectivité sur la télévision.

Annonce et financement participatif[modifier | modifier le code]

Le prix de vente annoncé en varie entre 250 ou 300 dollars selon les versions. La distribution de la machine est cependant atypique puisque les futurs acquéreurs devront passer par la plateforme de financement participatif Indiegogo à partir du [2]. Le , Atari annonce le report du début des pré-commandes pour le printemps 2018[3].

Changement de nom, report et redesign[modifier | modifier le code]

Le , Atari annonce que la console prend le nouveau nom d'Atari VCS[4] et dévoile la date d'ouverture pour les précommandes, fixée au , pour une sortie au printemps 2019[5], puis reportée et prévue au printemps 2021[6].

En , la livraison des précommandes est repoussée pour la fin 2019, le lancement commercial de la console devant désormais avoir lieu en 2020. Atari explique ce report par une revue à la hausse des spécifications matérielles de l'Atari VCS, avec notamment l'intégration d'un processeur AMD Ryzen[7].

Sortie de la console et positionnement[modifier | modifier le code]

L’Atari VCS est sortie le [8] et livrée dans sa version définitive et a été distribuée à ses financeurs[9] tandis que la date de sortie générale devrait être au printemps 2021.

Citée parmi les consoles de jeux ayant vu leur sortie durant l’année 2020[10], l’Atari VCS ambitionne de se positionner sur le marché des consoles de nouvelle génération aux côtés des Xbox Series et PlayStation 5 dans son retour sur le marché des consoles[11] en tant que machine de nouvelle génération[12] avec l’ambition de proposer une expérience de jeu convenable en 2020[13] bien que les performances soient citées comme inférieures[14].

Elle est finalement sortie le , seule au tarif de 299,99$, ou accompagnée des manettes « classique » et « moderne » pour 399,99$.

Bien que la communication d’Atari tire parti de la nostalgie du public en proposant une apparence rappelant d’anciens produits ayant fait son succès ainsi qu’intégrant certains de ses jeux historiques dans son catalogue, l’Atari VCS n’est pas une console rétro[13], la marque occupant déjà le terrain des mini-consoles avec la gamme Atari Flashback.

Spécifications matérielles[modifier | modifier le code]

Le premier design annoncé en 2017 prévoyait un APU AMD de génération précédente à l’architecture Ryzen à la manière des consoles de huitième génération Xbox One et PlayStation 4 mais le délai et le redesign sur une architecture Zen également utilisée par les consoles Xbox Series et PlayStation 5[réf. nécessaire] permettent à l’Atari VCS de maintenir une certaine compétitivité sur le marché des consoles de neuvième génération, bien que l’Atari VCS soit moins puissante que ses concurrentes.

L’Atari VCS embarque un APU AMD R1606G double cœur/quatre threads cadencé à 2,6 GHz pouvant monter à 3,5 GHz[15], un processeur graphique Vega (GCN 5) et une sortie HDMI 2.0 permettant de piloter des écrans en résolution 4K avec un rafraîchissement de 60 Hz, 8 Go de mémoire DDR4 2400 pour la version VCS 800 (4 Go pour la version VCS 400) pouvant être mise à jour jusqu’à 32 Go, un stockage interne eMMC de 32 Go ainsi qu’un emplacement M.2 SATA pour étendre les capacités de stockage interne, 4 ports USB 4.0, une connexion ethernet Gigabit et une connectivité sans-fil WiFi et Bluetooth.

Système d’exploitation et PC Mode[modifier | modifier le code]

Le système d’exploitation de l’Atari VCS est basé sur Linux et est protégé par Secure Boot. Le système et les données sont chiffrés et la sortie vidéo est protégée par la technologie HDCP.

À la manière de la PlayStation 3 à sa sortie et son option « OtherOS » permettant d’installer des systèmes d’exploitation tiers (tels que la distribution Yellow Dog Linux) sous le contrôle de son hyperviseur, l’Atari VCS propose une option « PC Mode » permettant de démarrer le système d’exploitation de son choix sous condition qu’il soit compatible Secure Boot, tel Ubuntu Linux ou Windows 10. Le chiffrement du système d’exploitation de la console ne permet pas d’extraire de données du système Atari VCS depuis un système d’exploitation tierce-partie.

Google Chrome sera intégré comme navigateur et permettra d'accéder aux applications de Google[16].

Jeux[modifier | modifier le code]

Comporte 100 jeux dit « classic » d'Atari[6] livrés avec la console, ainsi qu'une vingtaine de jeux indépendants () sur le magasin en ligne Atari : Ato, Boulder Dash Deluxe, Danger Scavenger, Guntech, Jetboard Joust, Mad Age & This Guy, Mutazione, Pixel Cup Soccer 17, Sir Lovelot …

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rémi Bouvet, « L’Atari VCS 800 débarquera le 14 décembre prochain à un tarif de 389,99 dollars », sur tom's Hardware,
  2. Jarod, « Atari précise la nature de l'Ataribox », sur Gamekult, .
  3. (en) Swapna Krishna, « Ataribox delays pre-orders due to development problems », sur engadget, .
  4. « L'AtariBox devient L'Atari VCS et date ses précommandes », sur jeuxvideo.com.
  5. « La console Atari VCS arrive le 30 mai à 199$ », Journal du geek,‎ (lire en ligne).
  6. a et b (en) « Atari VCS 800 Black Walnut All-In Bundle », sur Atari VCS Store (consulté le )
  7. « La console Atari VCS prend du retard pour améliorer sa fiche technique », Gamekult,‎ (lire en ligne).
  8. Rémi Bouvet, « L’Atari VCS 800 débarquera le 14 décembre prochain à un tarif de 389,99 dollars », Tom's Hardware,‎ (lire en ligne)
  9. Bard Linder, « Atari VCS game console is now shipping (It’s real and it… needs software updates)" », liliputing,‎ (lire en ligne) :

    « "The Atari VCS is finally shipping to backers of an Indiegogo crowdfunding campaign. »

  10. Will Greenwald, « Hands On With the Atari VCS, a Strange, Streaming Slice of Nostalgia », PCMag,‎ (lire en ligne) :

    « It looks like 2020 is shaping up to be a big year for game consoles. Sony is launching the PlayStation 5. Microsoft is launching the Xbox Series X. And Atari Interactive is launching the Atari VCS. »

  11. Karanveer Singh Arora, « Atari VCS console-PC hybrid to take on PS5, Xbox Series X at $389.99 », TheIndianExpress,‎ (lire en ligne) :

    « Atari has made a comeback into the console market after decades »

  12. Andrew Hayward and Adam Vjestica, « Atari VCS release date, games, price and everything you need to know », TechRadar,‎ (lire en ligne) :

    « Atari VCS is a blend of nostalgia and next-gen gaming. The Atari VCS represents Atari's hopeful comeback into the console world, promising both access to original Atari games and new experiences »

  13. a et b Chris' Klippel, « Les premières Atari VCS arrivent chez les joueurs. Une alternative aux PS5 et Xbox Series X ? », Presse Citron,‎ (lire en ligne) :

    « L’Atari VCS n’est pas une console rétro mais bien une console avec une ambition next-gen permettant de jouer convenablement et différemment en 2020. »

  14. Jason Faulkner, « Atari VCS Review (2021) - ‘Hard to recommend as anything other than an oddity’ », GameRevolution,  : « This System-on-a-Chip Is fairly capable, though it lacks the horsepower to be a capable modern gaming machine. »
  15. Hayden Dingman, « What's inside the Atari VCS: Faux wood paneling, AMD's Ryzen, and the soul of a Steam Machine », PC World,‎ (lire en ligne) :

    « AMD’s Ryzen Embedded R1606G processor, a dual-core/quad-thread part that clocks at 2.6GHz, with 3.5GHz boost »

  16. Robin Lamorlette, « La console rétro Atari VCS intégrera nativement le navigateur Google Chrome », Clubic, (consulté le ).

Lien externe[modifier | modifier le code]