Atalante (groupe d'extrême droite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atalante (homonymie).
Atalante Québec
Logo de l’association
Cadre
But La Remigration, le Nationalisme ethnique et l'opposition à l'immigration.
Zone d’influence Drapeau : Québec Québec Montréal
Fondation
Fondation 2016
Fondateurs Raf Stomper (Raphaël Lévesque)
Identité
Méthode Manifestations, militantisme, collage d'affiches, aide communautaire.

Atalante Québec est une organisation d'extrême droite[1] basée principalement dans la ville de Québec au Québec. Elle a été fondée autour du groupe de musique skinhead Légitime violence[2].

Son nom réfère à un navire français coulé par les Britanniques lors de la bataille de Neuville en 1760, à l'occasion de la Guerre de Sept Ans[3].

Actions[modifier | modifier le code]

le , Atalante manifestent devant Radio-Canada[4].

En août 2017, Atalante installe des bannières anti-immigration dans la ville de Québec[5]. Dans la nuit du 21 au 22 août le groupe installe plusieurs banderoles à Montréal, dont une sur le stade olympique, pour protester contre une vague d’arrivée de demandeurs d’asile des États-Unis[6].

En septembre 2017, le groupe pose des affiches à l'université Laval et au Cégep Garneau dans le but de dénoncer le marxisme culturel[7].

Dans la nuit du 20 au 21 janvier 2018, le groupe pose des affiches menaçantes envers 6 personnalités politiques et militantes montréalaises.

Le 23 mai 2018, des membres d'Atalante pénètrent masqués dans les bureaux du média d'information Vice à Montréal. Ils crient, jettent les documents par terre et intimident le journaliste Simon Coutu, qui a écrit à leur sujet[8],[9]. Le 18 juin 2018 Raphaël Lévesque est mit en état d’arrestation suite a cette événement[10]. Il est remis en liberté la même journée après avoir signé une promesse de comparaître.

Le 16 août 2018, Raphaël Lévesque devait se présenter au palais de Justice de Montréal afin d'être formellement accusé d'entrée par infraction, de méfait, d'intimidation et de menaces. Raphaël Lévesque ne s'est pas présenté au palais de Justice pour sa comparution et son dossier a été reporté en date du 28 septembre 2018[11].

Idéologie[modifier | modifier le code]

L'organisation est fortement opposée à l'immigration[2]. Elle est également nationaliste révolutionnaire.

S'inspirant des idées du philosophe italien Julius Evola, Atalante prône la remigration, soit le retour dans leur pays d'origine des personnes récemment immigrées et de leurs descendants[12],[2].

L'organisation a pour slogan « Exister, c'est combattre ce qui me nie »[2], un slogan emprunté à l'auteur d'extrême droite Dominique Venner.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La mouvance de l'extrême droite plus visible au Québec », sur ICI Radio-Canada - Société, (consulté le 2 février 2018).
  2. a, b, c et d « Portrait du groupe d'extrême droite Atalante », sur ICI Radio-Canada Première, (consulté le 2 février 2018).
  3. « Qu'est-ce que le mouvement identitaire «Atalante»? », sur quebecoisdesouche.info, (consulté le 2 février 2018).
  4. « Les néo-fascistes d’Atalante manifestent devant Radio-Canada le 1er juillet à Québec », sur Greda Canada, (consulté le 4 février 2018).
  5. Louis-Samuel Perron, « L'extrême droite québécoise se mobilise », sur La Presse, 201708/14 (consulté le 4 février 2018).
  6. « Après Québec, des affiches anti-immigration sont installées à Montréal », sur Le Huffington Post Québec, (consulté le 4 février 2018).
  7. Élisabeth Fleury, « Des affiches d'Atalante Québec sur les campus », sur lesoleil.com, (consulté le 4 février 2018).
  8. « Un groupe d'extrême droite intimide des journalistes de Vice dans leurs bureaux à Montréal », sur Radio-Canada.ca, .
  9. Simon-Olivier Lorange, « Le groupe d'extrême droite Atalante Québec s'en prend à VICE », sur lapresse.ca, .
  10. « Intrusion de l'extrême droite chez VICE: une arrestation », sur La Presse, (consulté le 9 juillet 2018).
  11. STÉPHANIE MARIN, « La comparution d'un leader d'Atalante, Raphaël Lévesque, est reportée », La Presse Canadienne,‎ (lire en ligne)
  12. « Mobilisation à Québec contre l’« immigration illégale » », sur ICI Radio-Canada, (consulté le 2 février 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]