Atala au tombeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Atala au tombeau
Atala au tombeau,1808,Girodet de Roussy -Trioson, Louvre..JPG
Atala au tombeau.
Artiste
Date
Technique
Dimensions (H × L)
207 × 267 cm
Mouvements
Localisation
Propriétaires
Numéro d’inventaire
INV. 4958[1]
Inscription
J'ai passé comme la fleur, j'ai séché comme l'herbe des champsVoir et modifier les données sur Wikidata

Atala au tombeau (aussi intitulé les Funérailles d'Atala) est une huile sur toile peinte par Anne-Louis Girodet en 1808 et conservée au musée du Louvre.

L'œuvre est inspiré par le roman de François René de Chateaubriand, Atala ou les amours de deux sauvages dans le désert. Trois personnages sont présents sur ce tableau : (de gauche à droite) l'indien Chactas qui serre les genoux du personnage principal, Atala qui vient de se suicider et le père Aubry, un ermite. Atala est une jeune indienne convertie au christianisme tombée amoureuse de Chactas. Mais cette dernière qui avait promis à sa mère de rester vierge, en dépit de son amour préfère se suicider.

La lumière vient du calvaire situé en dehors de la grotte et illumine le visage d'Atala. Cette dernière a un corps peu réel pour un cadavre. Enroulée, dans un drap blanc, elle semble représenter la pureté.

Notes et références[modifier | modifier le code]