Atakpamé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Atakpamé
Atakpamé
Vue d'Atakpamé
Administration
Pays Drapeau du Togo Togo
Région Région des plateaux
Préfecture Préfecture d'Ogou
Indicatif téléphonique international +(228)
Fuseau horaire UTC +0
Démographie
Population 84 979 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 7° 31′ 44″ nord, 1° 07′ 37″ est
Altitude 500 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique

Voir sur la carte administrative d'Afrique
City locator 14.svg
Atakpamé

Géolocalisation sur la carte : Togo

Voir la carte administrative du Togo
City locator 14.svg
Atakpamé

Géolocalisation sur la carte : Togo

Voir la carte topographique du Togo
City locator 14.svg
Atakpamé

Atakpamé est une ville du Togo, la cinquième par sa population. Elle est la capitale de la région des plateaux et se trouve à 161 kilomètres de Lomé. Atakpamé est également le chef-lieu de la préfecture d'Ogou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Atakpamé était considéré comme une cité refuge en raison de ses collines [1].

Transports[modifier | modifier le code]

Atakpamé est très bien desservie par les voies de communication, elle est en effet située sur l'axe routier principal du Togo (Nationale 1) qui, partant de l'océan (Lomé), désenclave les pays du Sahel[2].

Économie[modifier | modifier le code]

La ville se situe dans une région ou les forêts sont nombreuses (teks, bananiers, irokos, caîcedrats, acajous, lingués) mais aussi dans un espace fortement cultivé (cacao, café, coton et palmeraie).

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux de culte, il y a principalement des églises et des temples chrétiens : Diocèse d’Atakpamé (Église catholique), Église Évangélique Presbytérienne du Togo (Communion mondiale d'Églises réformées), Convention baptiste du Togo (Alliance baptiste mondiale), Living Faith Church Worldwide, Redeemed Christian Church of God, Assemblées de Dieu [3]. Il y a aussi des mosquées musulmanes.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicoué Gayibor, Histoire des Togolais. Des origines aux années 1960 - Tome 3, KARTHALA Editions, France, 2011, p. 537
  2. Franck Nonnkpo, « Nationale n°1 : le tronçon Atakpamé-Blitta-Aouda bientôt réhabilité », sur http://www.focusinfos.net, (consulté le 5 janvier 2014)
  3. J. Gordon Melton, Martin Baumann, ‘‘Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices’’, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 2875-2877
  4. Union des communes du Togo, « Coopération Atakpamé/Niort (France) », sur http://www.uct-togo.org (consulté le 5 janvier 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Piraux (et Muriel Devey), « Atakpamé », in Le Togo aujourd'hui, Éditions du Jaguar, Paris, 2010 (nouvelle éd.), p. 110-113 (ISBN 978-2-86950-451-6)