Astylos de Crotone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Astylos de Crotone
Panathenaic amphora Kleophrades Louvre F277.jpg

Coureurs de stadion
Amphore panathénaïque à figures noires, vers 500 av. J.-C.
Peintre de Cléophradès (Louvre G65)

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Vainqueur du stadion aux Jeux olympiques antiques (d) (, et )
Vainqueur du diaulos (double stade) (d) (, et )
Victoire à l'hoplitodromos (d) ()
Periodonike
TriastèsVoir et modifier les données sur Wikidata

Astylos de Crotone (grec ancien : Ἄστυλος/Ἀστύαλος ὁ Κροτωνιάτης) était un athlète spécialiste de la course à pied qui remporta sept titres olympiques lors des Jeux olympiques antiques entre 488 et 480 av. J.-C.

Il réalisa deux fois de suite en course à pied le doublé stadion d'une longueur d'un stade (environ 192 m) et díaulos (double stade, soit environ 384 m) lors des 73e, 74e Jeux olympiques en 488, 484 av. J.-C. Lors des 75e Jeux en 480 av. J.-C., il réalisa le triplé stadion, diaulos et hoplitodromos, devenant ainsi triastès[1],[2]. Il était aussi periodonikès.

Astylos défend d'abord les couleurs de sa cité, Crotone, puis opte pour Syracuse en 484, provoquant une colère noire des citoyens/supporters de Crotone : ils brisèrent sa statue érigée après son premier titre olympique et transformèrent sa maison en prison[1],[3].

Lors de sa période d'entraînement avant les grandes compétitions, il s'abstenait de toute relation sexuelle[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Matz 1991, p. 34.
  2. Moretti 1959, p. 82-87 (notices 178-179, 186-187 et 196-198).
  3. (it) « Olimpiadi, il primo oriundo? Astylos, 2.500 anni fa... », sur La Gazzetta dello Sport - Tutto il rosa della vita (consulté le 3 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]