Astragalus glycyphyllos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Astragale réglisse, Astragale à feuilles de réglisse ou Réglisse sauvage (Astragalus glycyphyllos) est une plante herbacée vivace de la famille des Fabacées.

Description[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Plante vivace de 30 cm à 1 mètre de hauteur (exceptionnellement 1,5 m), presque glabre, elle est couchée ou ascendante. Ses feuilles imparipennées comportent 4-6 paires de grandes folioles ovales. Les stipules supérieures sont lancéolées-acuminées[1].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

L'inflorescence est racème capituliforme qui comporte des fleurs hermaphrodites d'un jaune verdâtre ou livides, assez grandes, sur des pédoncules axillaires 2 fois plus courts que la feuille. La floraison va de mai à août, la pollinisation entomogame. Les fruits sont des gousses à dissémination : barochore[1].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

  • Habitat type : ourlets basophiles médioeuropéens (développés sur des sols riches en calcium, secs, assez superficiels et généralement pauvres en azote.)
  • Aire de répartition : eurasiatique

Données d'après Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Cette plante est réputée traiter les inflammations du système respiratoire, les ulcères gastriques ou duodénaux, la gastrite chronique, l’insuffisance surrénale[réf. nécessaire], soulager les symptômes de l'arthrite et les douleurs rhumatismales.

Ses fleurs et surtout ses feuilles renferment de la glycyrrhizine, substance qui donne à la racine de réglisse son goût caractéristique[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Victor Fournier, Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France, Omnibus, 2010, première édition 1947.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hippolyte Coste, Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes, P. Klincksieck, , p. 367
  2. François Couplan, Le régal végétal. Plantes sauvages comestibles, éditions Ellebore, , p. 207

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]