Asterinidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Asterinidae forment une famille d'étoiles de mers, de l'ordre des Valvatida.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce sont de petites étoiles aplaties aux bras très courts, donnant parfois une forme pentagonale au corps (sauf chez les quelques espèces possédant plus de 5 bras)[1]. La périphérie du corps est fine et formée de minuscules plaques marginales indistinctes[2]. Elles sont caractérisées par leur face aborale (supérieure) formée de plaques disposées en croissants, donnant parfois une apparence « tricotée » quand elles sont petites[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

La plupart des espèces sont petites et relativement cryptiques : elles sont souvent trouvées cachées sous des roches ou dans des anfractuosités, par exemple. Plusieurs espèces ont accès à une reproduction asexuée par fission, décuplant leur potentiel de population. Pour cette raison, certaines espèces des genres Meridiastra et Aquilonastra s'invitent parfois spontanément dans les aquariums, où elles peuvent pulluler à partir d'une unique larve importée par mégarde[1]. A l'inverse, les espèces abyssales peuvent être de grosse taille, comme celles du genre Anseropoda qui peuvent dépasser 45 cm de diamètre[1]. Certaines espèces peuvent « couver » leurs juvéniles (qui ne passent donc pas par un stade larvaire planctonique), comme Asterina panceri[1].

La plupart des espèces se nourrissent de débris alimentaires et du feutrage algal ou bactérien qui recouvre le substrat, en dévaginant leur estomac sur leur nourriture (mode de nourrissage fréquent chez les étoiles de mer). Cependant, certaines espèces comme Stegnaster inflatus profitent de leur forme palmée pour former un « piège » en se surélevant sur la pointe des bras, et se refermant sur une proie qui aurait cru y trouver refuge[1].

Cette famille compte environ 150 espèces, réparties en 25 genres. On en trouve dans presque toutes les mers du monde, des abysses à la surface et des pôles aux tropiques[1].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (31 juil. 2010)[3] :

Référence taxonomique[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Christopher Mah, « Better know The Asterinidae: Familiar & Unfamiliar », sur Echinoblog,‎ .
  2. (en) « Family Asterinidae », sur Marine Species Identification Portal.
  3. World Register of Marine Species, consulté le 31 juil. 2010