Association sportive de Cherbourg football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Association sportive de Cherbourg

Logo du Association sportive de Cherbourg
Généralités
Nom complet Association sportive de Cherbourg
Noms précédents Stella de Cherbourg (1906-1945)
Association sportive Cherbourg-Stella (1945-1960)
Fondation 1915
Statut professionnel 1961-1967
Couleurs bleu et blanc
Stade Stade Maurice-Postaire
(7 000 dont assises environ 1 000 places)
Siège 18 r. Pierre-de-Coubertin
BP 343
50103 Cherbourg
Championnat actuel DSR Basse-Normandie
Président Flag of France.svg Gérard Gohel
Site web www.ascherbourg-foot.net

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football National 2012-2013
0

L'Association sportive de Cherbourg Football est un club de football français fondé en 1906.

Le club compte environ 360 licenciés répartis dans une vingtaine d'équipes. L'AS Cherbourg joue en division supérieure régionale (DSR) lors de la saison 2014-2015.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

La Stella Cherbourg, fondée en 1906, s'impose comme l'équipe vedette de la ville. Elle s'illustre notamment en Coupe de France, en participant aux 16e de finale en 1929 (éliminée par Rennes 2-1) et à cinq reprises aux 32e de finale, en 1921, 1930, 1933, 1937 et 1940.

Après la guerre, l'Association sportive de Cherbourg-Stella, créée en 1945, constitue un club omnisports fusionnant onze sociétés sportives. La section football poursuit les activités de la Stella dans ce regroupement avec à sa tête le légendaire Anglais George Kimpton.

En 1955, l'ASC est championne de Normandie de division d'honneur sous la direction de Maurice Blondel, entraîneur général de 1950 à 1956. Aucun club de Cherbourg n'avait encore conquis ce titre. Marcel Mouchel est alors le joueur emblématique de l'équipe.

L'ASC accède pour la première fois en septembre 1955 au Championnat de France Amateurs (CFA), dans le groupe Ouest mais redescend la saison suivante. L'ancien international Ernest Vaast, devenu entraîneur-joueur, réédite l'exploit de Maurice Blondel en 1957 : l'ASC est championne de Normandie de Division d'honneur et retrouve le CFA où elle reste trois saisons. Dans les années 1950, elle atteint les 16e de finale de la Coupe de France en 1952 et 1958, et les 32e à cinq reprises, en 1951, 1955, 1956, 1959 et 1960.

L'épopée professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1960, l'AS Cherbourg prend le statut professionnel alors que le club joue en CFA et est relégable. Cette arrivée en 2e division s'accompagne du rachat d'une grande partie de l'effectif du FC Sète, qui a renoncé au statut professionnel.

L'ancien international André Simonyi devient entraîneur-joueur. Les résultats ne sont pas bons et Cherbourg n'obtient son meilleur classement qu'en 1966-67, sa dernière saison : 9e sur 18, avec Émile Rummelhardt, recruté comme entraîneur en 1962.

Mais la Coupe de France permet de nouveau à Cherbourg de briller. Le club se qualifie pour les 8e de finale en 1964 (éliminé par l'Olympique de Lyon, futur vainqueur) et en 1965 (éliminé par l'US Valenciennes-Anzin). Cette saison 1965-1965, le record d'affluence au stade est battu avec 8 822 spectateurs. Cherbourg atteint même, en 1966, les quarts de finale, une première dans son histoire. Après avoir éliminé Lille 1-0 en 8e, les cherbourgeois s'inclinent, de nouveau, face au futur vainqueur, le RC Strasbourg (1-0). Après sept saisons de professionnalisme, Cherbourg doit renoncer à ce statut en raison de son peu de moyens financiers. Le public se fait rare au stade municipal…

  • Bilan en championnat : 242 matches joués, 69 victoires, 74 nuls, 99 défaites, 319 buts marqués, 400 buts encaissés (- 81)
  • Affluence moyenne : 2 770 spectateurs/match

La relance[modifier | modifier le code]

En 1967, Cherbourg retrouve le CFA puis les championnats régionaux. En 1970, une nouvelle crise financière touche l'ASC alors menacée de disparition. Les joueurs restés fidèles en appellent comme entraîneur à Marcel Mouchel, ex-international amateur, légende du club. Georges Strac devient président. La situation est précaire : n'ayant même pas de terrain pour s'entraîner, les Cherbourgeois se maintiennent en DH en 1973 lors de la dernière journée de championnat.

En 1978, le club intègre la nouvelle Division 4 puis accède au Division 3 en 1985. De 1993 à 1998, il dispute le championnat National.

Au début des années 2000, l'AS Cherbourg réalise un bon parcours en CFA et termine deux fois deuxième de son groupe. La Fédération française de football lui décerne le titre de champion de France Amateurs pour la saison 2001-2002, couronnant ainsi son accession en National.

2002-2009 : National[modifier | modifier le code]

Pour son retour en National en 2002, Cherbourg effectue une bonne première saison et termine 12e dans un championnat difficile financièrement avec des dépenses de niveau professionnel et des recettes d'amateur. La saison suivante, alors que l'objectif est d'accéder en Ligue 2, l'équipe termine péniblement 13e : Patrice Garande est écarté et remplacé par Hubert Velud, qui obtient une 9e place et s'en va. En 2004, les dirigeants prennent Hervé Renard comme entraîneur : il assure le maintien au cours de ses deux saisons : 14e, puis 12e. Noël Tosi lui succède en 2006. Lors de sa première saison, l'équipe manque la montée, à deux points de Nîmes. Mais la saison suivante, alors que l'accession en Ligue 2 est un objectif fortement affiché, Cherbourg termine… à la dernière place. Noël Tosi part : Jean-Marie Huriez, l'adjoint historique, lui succède.

Bilan[modifier | modifier le code]

Bilan en National, en sept saisons (2002-2009) :

  • 266 matches joués, 77 victoires, 97 nuls, 92 défaites, 283 buts pour, 301 buts contre (- 18)
  • Joueurs utilisés : 1. Miranda 177 matches, 2. Gambillon 174, 3. Hérauville 157, 4. Tanguy 152, 5. Barré 151
  • Buteurs : 1. Adnane 33 buts, 2. Miranda 23, 3. Gosselin 17, 4. Socrier 16, 5. Lecoq 15
  • Affluence à domicile : 1 632 spectateurs de moyenne.

2009-2011 : CFA[modifier | modifier le code]

Les deux années passées en CFA sont difficiles. La saison 2010-2011 est assez surprenante. Avant-dernier du groupe D (16e) à la trève hivernale, Cherbourg remonte jusqu'à la 2e place en fin de saison. Le club réussit également à arriver en 16e de finale de la Coupe de France.

2011-2013 : National[modifier | modifier le code]

L'AS Cherbourg revient en championnat National après deux saisons passées en CFA. Bien que classée deuxième de son groupe, elle obtient son accession grâce à la décision de la FFF et de la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) de rétrograder quatre clubs en difficultés financières : RC Strasbourg, Gap HAFC, AS Cannes et Pacy-sur-Eure PVEF[1].

Le 12 juin 2012, la Direction nationale du contrôle de gestion (DCNG) de la Fédération française de football décide de rétrograder administrativement le club en CFA : il manque 200 000 € au bilan financier de la saison écoulée[2]. Trois semaines plus tard, les dirigeants cherbourgeois ayant présenté les garanties nécessaires, la DNCG rapporte sa décision[3].

La dégringolade[modifier | modifier le code]

La saison 2012-2013 est catastrophique, l'équipe termine 19e sur 20 et retombe en CFA. Jean-Marie Huriez quitte alors l'AS Cherbourg pour prendre le poste d'entraîneur adjoint du Stade Malherbe de Caen [4]. La saison 2013-2014 n'est pas meilleure, qui voit le club, en terminant 14e, redescendre encore d'un niveau, en CFA2, et perdre une nouvelle fois son entraîneur. Le 6 juin 2014, le Vannes OC annonce qu'il dépose le bilan et doit repartir en DH de Ligue de Bretagne de football. De ce fait, grâce à sa place de meilleur 14e des quatre groupes de Championnat de France amateur et donc de la place vacante laissée par le Vannes OC, l'AS Cherbourg est ainsi repêché en CFA pour l'exercice 2014-2015[5]. La Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) douche cet espoir quelques semaines plus tard en excluant le club des championnats nationaux faute d'avoir pu se faire présenter un budget en équilibre[6]. N'ayant pu trouver les 200 000 € manquants, le club renonce à faire appel de cette décision[7]. Finalement, la Ligue de Basse-Normandie décide de redescendre l'AS Cherbourg au niveau de son équipe réserve, soit en division supérieure régionale (DSR)[8].

Effectif actuel (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Effectif de l'AS Cherbourg de la saison 2013-2014 au 12 août 2013
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[9] Nom Date de naissance Sélection[10] Club précédent
999 G Drapeau de la France Mendy, ÉdouardÉdouard Mendy 1/3/1992 (22 ans)
Le Havre AC
999 G Drapeau de la France Radovic, NicolasNicolas Radovic 6/2/1991 (23 ans)
FC Flers
999 G Drapeau de la France Amiot, FrançoisFrançois Amiot 19/10/1994 (19 ans)
0 Formé au club
999 D Drapeau de la France Bleusez, GaëtanGaëtan Bleusez 19/2/1984 (30 ans)
RC Lens
999 D Drapeau de la France Guilbert, FrédéricFrédéric Guilbert 24/12/1994 (19 ans)
SM Caen
999 D Drapeau de la France Pailler, ÉtienneÉtienne Pailler 23/6/1990 (24 ans)
US Sénart-Moissy
999 D Drapeau de la France Fofana, AbdoulayeAbdoulaye Fofana 8/8/1989 (24 ans)
Saint-Amand-Montrond
999 D Drapeau de la France Fouques, MaximeMaxime Fouques 8/2/1990 (24 ans)
Besançon RC
999 D Drapeau de la France Hélaine, ÉdouardÉdouard Hélaine 2/1/1994 (20 ans)
SCO Angers
999 D Drapeau de la France Batoménila, HervéHervé Batoménila 18/5/1984 (30 ans)
Paris FC
999 D Drapeau de la France Lê, MichelMichel Lê 12/2/1993 (21 ans)
FC Metz
999 M Drapeau de la France Martin, AlexandreAlexandre Martin 27/2/1991 (23 ans)
RSG Courseulles
999 M Drapeau : Sénégal Camara, Abdou KarimAbdou Karim Camara 27/10/1992 (21 ans)
Molde FK
999 M Drapeau de la France Guyonnet, BaptisteBaptiste Guyonnet 19/3/1984 (30 ans)
US Avranches
999 M Drapeau de la France Diongue, MaguetteMaguette Diongue 3/4/1992 (22 ans)
0 Formé au club
999 M Drapeau de la France Guillebert, ValentinValentin Guillebert 7/10/1992 (21 ans)
0 Formé au club
999 M Drapeau de la France El Himri, RachidRachid El Himri 21/10/1987 (26 ans)
club D3 espagnol (?)
999 M Drapeau de la France Robillard, AlexandreAlexandre Robillard 10/3/1994 (20 ans)
0 Formé au club
999 M Drapeau de la France Rotrou, JorisJoris Rotrou 21/2/1995 (19 ans)
0 Formé au club
999 M Drapeau de la France Haguy, SteveSteve Haguy 24/4/1981 (33 ans)
Poiré -sur-Vie VF
999 A Drapeau du Cameroun N'Doumbé, CédricCédric N'Doumbé 11/10/1990 (23 ans)
US Ivry
999 A Drapeau : Sénégal Coly, Jean-OctaveJean-Octave Coly 23/10/1984 (29 ans)
US Sénart-Moissy
Entraîneur(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Julien Lugier
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Jérôme Le Moigne
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Franck Garnier
Médecin(s)
  • Drapeau : France Laurent Andres



Légende

Consultez la documentation du modèle

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, l'AS Cherbourg a participé une fois aux 1/4 de finale, trois fois aux 8e, neuf fois aux 16e et 18 fois aux 32e.

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Division Classement Points Joués Vict. Nuls Déf. Buts pour Buts contre Diff. Moy. spect. Meilleur buteur Coupe de France
1960-1961 D2 13e sur 19 29 36 10 9 17 45 58 -13 3 794 - 16e finale
1961-1962 D2 15e sur 19 29 36 11 7 18 47 64 -17 2 661 - 32e finale
1962-1963 D2 16e sur 19 27 36 7 13 16 46 62 -16 2 246 - 6e tour
1963-1964 D2 13e sur 18 28 34 8 12 14 55 69 -14 2 514 - 8e finale
1964-1965 D2 11e sur 16 29 30 9 11 10 40 45 - 5 3 437 - 8e finale
1965-1966 D2 11e sur 19 35 36 12 11 13 39 50 -11 2 500 1/4 finale
1966-1967 D2 9e sur 18 35 34 12 11 11 47 52 - 5 2 238 32e finale
1990-1991 D3-o 6e 36 32 11 14 7 33 20 + 13 596 7e tour
1991-1992 D3-o 5e 34 30 13 8 9 39 32 + 7 669 nc
1992-1993 D3-o 4e 38 30 16 6 8 53 29 + 24 492 32e finale
1993-1994 N1-a 17e 26 34 7 12 15 32 50 - 18 401 Cadel 5e tour
1994-1995 N2-d 6e 38 34 14 10 10 50 41 + 9 258 Fuhrmann 16e finale
1995-1996 N2-d 2e 63 34 17 12 5 51 28 + 23 384 Fuhrmann 6e tour
1996-1997 N1-a 18e 15 34 3 6 25 20 56 - 36 222 Laye 5e tour
1997-1998 N2-d 18e 25 34 6 7 21 35 72 - 37 180 Hageman 5e tour
1998-1999 CFA2-g 3e 87 30 16 9 5 48 31 + 17 nc Laye 4e tour
1999-2000 CFA-d 10e 74 34 11 7 16 40 49 - 9 nc Voisin 7e tour
2000-2001 CFA-d 2e 101 34 19 10 5 65 35 + 30 nc Caumartin 32e finale
2001-2002 CFA-d 2e 103 34 20 9 5 59 25 + 34 1 686 Gosselin 7e tour
2002-2003 Nat. 12e 50 38 12 14 12 42 42 - 2 111 Lecoq 7e tour
2003-2004 Nat. 13e 44 38 11 11 16 50 48 + 2 1 919 Socrier 6e tour
2004-2005 Nat. 9e 49 38 11 16 11 40 35 + 5 1 526 Miranda, Grougi 7e tour
2005-2006 Nat. 14e 46 38 9 19 10 34 39 - 5 1 261 Cissé 7e tour
2006-2007 Nat. 12e 42 38 10 12 16 40 50 - 10 1 334 Adnane 6e tour
2007-2008 Nat. 4e 61 38 17 10 11 47 37 +10 1 920 Adnane 8e tour
2008-2009 Nat. 20e 36 38 7 15 16 30 50 - 20 1 337 Durand 7e tour
2009-2010 CFA-d 4e 93 34 17 8 9 45 33 + 12 888 Revert 8e tour
2010-2011 CFA-d 2e 81 32 12 13 7 42 37 + 5 587 Vauvy 16e finale
2011-2012 Nat. 14e 46 38 11 13 14 56 57 - 1 1 372 Belvito 32e de finale
2012-2013 Nat. 19e 39 38 9 12 17 41 59 - 18 798 Goba 5e tour
2013-2014 CFA-d 14e 63 30 8 9 13 27 43 - 16 N'Doumbé, Pailler 8e tour
2014-2015 DSR
Saison Division Classement Points Joués Vict. Nuls Déf. Buts pour Buts contre Diff. Moy. spect. Meilleur buteur Coupe de France
N.B. - Les sauts de ligne marquent un changement de catégorie.
Légende :
Promu Relégué ou rétrogradé

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Entraîneur Période
Jacques Largouet 19771989
Gilles Eyquem 19891992
Jacques Largouet 19921993
Bruno Scipion 19931994
Jacques Largouet 19941997
Entraîneur Période
Bernard Broggini 19971998
Olivier Potet 19981999
Patrice Garande 19992004
Hubert Velud 20042005
Entraîneur Période
Hervé Renard 20052007
Noël Tosi 20072009
Jean-Marie Huriez 20092013
Denis Goavec 2013 - 2014

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]


Période professionnelle 1960-67[modifier | modifier le code]

  • Armand Fouillen
  • Louis Gasparini
  • Claude Globez
  • Charles Gosselin
  • André Guillon
  • Yvon Jublot
  • Alloua Khima
  • Alexandre Klemenczak
  • Jacques Muller
  • Claude Plancque
  • Yves Poirier
  • Louis Rault
  • Jean Rivet
  • Jules Sbroglia
  • Fernand Seddek

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Officiel : Cherbourg en National, Ouest-France, 19 juillet 2011.
  2. « L'AS Cherbourg rétrogradée en CFA par la DNCG », Ouest-France, 12 juin 2012.
  3. Vincent Gautronneau, « Cherbourg jouera bien en National cette saison », Ouest-France, 5 juillet 2012.
  4. Site internet football.fr.
  5. http://www.foot-national.com/foot-vannes-le-club-depose-le-bilan-et-repart-en-dh-58689.html
  6. « Cherbourg peut-être rétrogradé en DH », Ouest-France, 2 juillet 2014.
  7. « L'AS Cherbourg évoluera au niveau régional l'an prochain », Ouest-France, 10 juillet 2014.
  8. « L'AS Cherbourg évoluera en DSR à la rentrée », Ouest-France, 12 juillet 2014.
  9. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  10. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Lien externe[modifier | modifier le code]