Association pour la diffusion de la pensée française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Association pour la diffusion de la pensée française
Image illustrative de l’article Association pour la diffusion de la pensée française
Situation
Création 1945
Dissolution 2007

Site web http://www.adpf.asso.fr/

L'Association pour la diffusion de la pensée française (ADPF), créée en 1945 et fonctionnant jusqu'au 15 mai 2006 (date à laquelle ses activités ont été reprises par Culturesfrance), était l'opérateur des ministères des affaires étrangères (qui en exerçait la tutelle) et de la culture pour favoriser la diffusion du livre et de l'écrit français hors des frontières.

Elle était le partenaire privilégié du réseau culturel français à l'étranger : services de coopération et d'action culturelle des ambassades, instituts français dépendant du ministère des Affaires étrangères, Alliance française[1].

Elle éditait notamment :

  1. le Bulletin critique du livre français (no 1 juillet/septembre 1945 - no 697 novembre 2007) ;
  2. la revue Vient de paraître, revue d'actualité des livres français destinée aux médiathécaires et aux libraires de l'étranger ;
  3. la revue Notre Librairie, revue des littératures du Sud, à partir de 1969[2] ;
  4. la collection éditoriale Recherche sur les civilisations ;
  5. la collection La petite bibliothèque ;
  6. des expositions destinées aux établissements culturels français de l'étranger. L'Association produisait, souvent en collaboration avec des organismes spécialisés, des panneaux illustrés de photographies et de documents sur des thèmes liés à la culture française ; ainsi, en 2005, ont été produites des expositions sur Paul Claudel, Saint-John Perse[3], Jean-Paul Sartre.

Elle disposait également d'un service d'appui au Réseau, une cinémathèque Afrique[4] et un réseau africain de formation à distance.

  1. Resafad-tice, revue des technologies au service de l'éducation des pays du Sud.

Depuis 2006, ses activités ont été reprises par Culturesfrance, qui a absorbé cette association, formellement dissoute en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur data.bnf.fr.
  2. « L'ADPF ouverte à toutes les francophonies », sur bief.org, .
  3. « Une exposition Saint John Perse à Aix : du 9 juin au 12 novembre 2005 à la Fondation Saint-John Perse, Aix-en-Provence », sur Poezibao, (consulté le 30 août 2020).
  4. (en) Lizelle Bisschoff, Africa's Lost Classics : New Histories of African Cinema, Routledge, (lire en ligne), p. 3-4.

Liens externes[modifier | modifier le code]