Association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable

Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1972
Identité
Président Christophe de la Fouchardière
Affiliation européenne Association of the European Self-Care Industry (AESGP)
Membres 31
Site web http://www.afipa.org

L'Association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa) est une association loi de 1901 qui représente les industriels qui produisent et commercialisent des produits de santé disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments de prescription médicale facultative, dispositifs médicaux et compléments alimentaires)[1].

L'association[modifier | modifier le code]

Elle regroupe 31 laboratoires pharmaceutiques qui représentent plus de 80 % du marché français de l'automédication et 60% du marché du selfcare[1]. L'association est présidée par Christophe de la Fouchardière (Perrigo)[2].

L'association a été créée en 1972 sous le nom de « Association Française des producteurs de Spécialités Grand Public » (AFSGP). Elle devient l’Afipa en 1999.

L'Afipa est membre au niveau européen de l'Association of the European Self-Medication Industry (AESGP)[3].

L’Afipa promeut le développement de l’automédication responsable et des produits du marché du selfcare dans le cadre de la santé publique, dans l’intérêt des patients, des pharmaciens et des industriels membres de l’association, pour la pérennité du système de soins[réf. nécessaire].

Le selfcare[modifier | modifier le code]

Le selfcare est un terme anglais qui correspond à la prise en charge et la gestion de sa santé et de son bien-être par l’individu lui-même. De manière générale, le selfcare désigne un comportement et un mode de vie incluant différentes composantes comme la prévention, l’hygiène alimentaire ou encore l’éducation physique[4].

L'automédication responsable est une composante du selfcare. Elle consiste à soigner des symptômes bénins grâce à des médicaments disponibles sans ordonnance. Il s'agit d'une pratique responsable qui doit être distinguée du mésusage qui correspond à une utilisation non conforme d'un médicament[5].

Au-delà de ce comportement, l’Afipa associe le selfcare à 3 statuts de produits vendus en officine et disponibles sans prescription (donc non remboursés) : les médicaments d’automédication, les dispositifs médicaux (DM) / Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV), et les compléments alimentaires[5].

Communication[modifier | modifier le code]

Activité de lobbying en France[modifier | modifier le code]

Pour l'année 2017, l'Afipa déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour le compte de 33 clients, pour un montant qui n'excède cependant pas 25 000 euros[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Afipa, « Qui est l'Afipa ? », sur www.afipa.org (consulté le 18 décembre 2019)
  2. Afipa, « Notre organisation - Le Conseil d'Administration », sur www.afipa.org (consulté le 18 décembre 2019)
  3. (en) AESGP, « Our members », sur www.aesgp.eu (consulté le 18 décembre 2019)
  4. Afipa, « Notre Définition », sur www.afipa.org (consulté le 18 décembre 2019)
  5. a et b Afipa, Manifeste pour le développement du selfcare en France, Paris, Afipa, , 26 p. (lire en ligne)
  6. « Fiche Organisation «  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le 28 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]