Association des cités du secours catholique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de l'ACSC

L'Association des Cités du Secours Catholique est une association loi de 1901 créée en 1990 à l'initiative du Secours catholique, dont la mission est d'accueillir et héberger, loger et accompagner près de 11 000 personnes par an, en situation d'exclusion sociale et/ou de handicap, sur le chemin de l'insertion et de l'autonomie.

Ses valeurs sont : l'égale dignité des personnes, la justice, la solidarité, la laïcité, la foi des uns et/ou la confiance dans l'Homme. L'Association des Cités du Secours Catholique compte 19 cités (14 dans le champ de l'hébergement / logement / insertion, 5 dans le champ du handicap / médico-social) réparties sur 3 territoires en France, près de 900 salariés et plus de 300 bénévoles.

Les statuts[modifier | modifier le code]

  • Association des Cités du Secours Catholique, association régie par la Loi du 1er juillet 1901 – art. 5 constituée le 1er juin 1989.
  • Enregistrée à la Préfecture de Paris le 1er juin 1989 et parue au Journal officiel le 26 mai 1989 sous le n° 89/1964.
  • Siège social : 72, rue Orfila, 75020 Paris

Savoir-faire de l'association en matière d'accompagnement des personnes[modifier | modifier le code]

L'hébergement et le logement[modifier | modifier le code]

Accès au logement social autonome, dossiers et recours DALO, habiter un logement, suivi des capacités et taux d’occupation des Cités, animation du collectif des structures, habiter son logement, recherche de logements sociaux

Le handicap[modifier | modifier le code]

5 Cités centrant leurs actions autour de l’accès à l’autonomie des personnes souffrant de handicap existent actuellement :

  • Cité Jean Rodhain (18): Foyer occupationnel pour adultes handicapés déficients mentaux
  • Cité Jacques Descamps (92): Foyer d’accueil pour adultes handicapés autistes
  • Cité de Pescheray (77): ESAT, SAESAT, SAVS, Foyer d'hébergement, Foyer d'hébergement en semi-autonomie
  • Atelier d'Aubervilliers (93): Entreprise adaptée
  • Les Fourneaux de Marthe et Matthieu (92) : ESAT Traiteur

La Vie Citoyenne[modifier | modifier le code]

« La citoyenneté est un droit naturel, elle ne s’acquiert pas : elle s’exerce. »
Pour que cet exercice concerne de plein droit l’ensemble des personnes qu’elle accueille et accompagne, l’ACSC affirme leur citoyenneté comme un préalable, et la concitoyenneté comme son espace. C’est pourquoi se développent, en InterCités dans les territoires, des actions de « Vie Citoyenne » associant d’emblée personnes accueillies, travailleurs sociaux et bénévoles, selon 3 axes : l’insertion sociale et administrative, l’expression partagée et la participation commune à la vie des Cités et de la Cité.

La Santé[modifier | modifier le code]

Accès aux soins (externes ou en interne), prévention collective et individuelle, prise en charge spécifique de situations de handicap, santé mentale

La Justice[modifier | modifier le code]

L’ACSC s’inscrit dans une démarche d’accompagnement psycho-social et éducatif adapté à des personnes confrontées à des épisodes judiciaires.

La Parentalité[modifier | modifier le code]

Le secteur de la petite enfance et de soutien à la parentalité occupe une place à part entière dans le Projet Associatif et les axes stratégiques de développement de l’ACSC.

Les objectifs actuels de l’ACSC concernant ce secteur sont :

  • la banalisation du soutien à la parentalité,
  • la création de services pour toute la famille et en faciliter l’accès,
  • le développement des programmes animés par et pour les parents, afin de les placer au centre des dispositifs en leur donnant ou redonnant la capacité d’agir.

L'insertion professionnelle et la formation[modifier | modifier le code]

À l’ACSC, il existe un Pôle Insertion Professionnelle et Formation sur le territoire Île-de-France, avec des permanences de conseillères en insertion professionnelle à la Cité Notre-Dame. Sa mission est d’accompagner et soutenir l’insertion par l’activité et la formation des personnes accueillies.

Gouvernance de l'association[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Association des Cités du Secours Catholique est une association loi 1901 créée en 1990 à l’initiative du Secours Catholique, dont la mission est d’accueillir et héberger, loger et accompagner près de 11 000 personnes par an, en situation d’exclusion sociale et/ou de handicap, sur le chemin de l’insertion et de l’autonomie.

L’Association compte près de 900 salariés et plus de 300 bénévoles. Elle gère un budget de 64 M€.

Ses valeurs sont : l’égale dignité des personnes, la justice, la solidarité, la laïcité, la foi des uns et/ou la confiance dans l’Homme.

Son Conseil d’Administration est composé de 16 personnalités bénéficiant d’une solide expérience professionnelle dans l’administration, le secteur économique et le secteur social.

À ce jour, l’Association des Cités du Secours Catholique compte 19 Cités (14 dans le champ de l'hébergement / logement / insertion, 5 dans le champ du handicap / médico-social)) réparties sur 3 territoires en France.

Cette organisation en territoires permet de renforcer l’ancrage territorial de l’association, et d’assurer au mieux ses missions fondamentales de proximité auprès des personnes démunies.

Le Directeur Territorial est le représentant de l’association sur le territoire, l’interlocuteur privilégié des élus et des acteurs socio-économiques, garant du Projet Associatif sur le territoire, de ses valeurs et ses orientations stratégiques. L’ACSC a redéfini son projet associatif pour la période 2014-2018, en mettant l’accent sur la place et la participation des personnes accompagnées, l’innovation et la qualité, le plaidoyer et la communication pour donner du sens aux projets menés, l’optimisation de sa gouvernance et de ses ressources financières.

Jean Rodhain, Fondateur des Cités du Secours Catholique

Né le 29 janvier 1900, Jean Rodhain était un prêtre catholique français, le premier Secrétaire général du Secours Catholique. Ayant pour projet de « Rendre au monde son âme : une âme de charité », il instaure une pédagogie révolutionnaire à l’époque : faire passer la charité non pas par des dons et un assistanat des personnes nécessiteuses, mais par un accompagnement réel vers la réinsertion sociale et le relogement.

C’est dans cette optique qu’il ouvrira, en 1954, les deux premières Cités : l’une à Montreuil-sous-Bois, la Cité Myriam, qui hébergera les Nord-Africains, l’autre à Paris, qui deviendra la Cité Notre-Dame, destinée à accueillir les sans-abris. Au fil des ans, d’autres Cités virent le jour, répondant à des besoins sociaux spécifiques.

Le 1er janvier 1990, le Conseil d’Administration du Secours Catholique, qui souhaitait regrouper ses établissements fonctionnant avec des budgets publics dans une association distincte, a créé l’Association des Cités du Secours Catholique, association qu’il continue à soutenir.

En 1995, l’ACSC fusionne avec L’EHPT (Entraide aux Handicapés Physiques par le Travail), intégrant alors quatre nouveaux établissements :

  • L’Atelier d’Aubervilliers (Entreprise Adaptée pour adultes handicapés légers moteurs et/ou mentaux), ouvert en 1958 ;
  • Pescheray (Établissement d’Aide par le Travail pour adultes handicapés mentaux), créé en 1968 ;
  • le Foyer Jean Rodhain (Foyer de Vie pour adultes hommes handicapés mentaux sévères et mixte depuis février 2002), ouvert en 1975.

Par la suite, l’Association des Cités du Secours Catholique a poursuivi son évolution en s’adaptant, à chaque fois, soit à un besoin identifié par rapport au public à accueillir et repéré au sein de l’association, soit à la demande d’autorités administratives, soit en lien avec une délégation du Secours Catholique.

Son évolution dépend pour une bonne part de la création de nouveaux établissements sur de nouveaux territoires, comme la région PACA, le Languedoc-Roussillon, le Nord-Pas-de-Calais,… au sein de 2 secteurs prioritaires : le secteur Handicap adulte et le Logement.

Les publics prioritaires de l’ACSC sont les enfants et adolescents en grande difficulté, les personnes handicapées et grands exclus vieillissants, les personnes atteintes de troubles psychiatriques.

Chiffres[modifier | modifier le code]

En 2014, l'Association des Cités du Secours Catholique a accueilli 10 951 personnes.

  • 781 personnes en Accompagnement Vers et Dans le Logement (AVDL) ;
  • 3 010 personnes via le SIAO ;
  • 1 313 personnes en CHRS ;
  • 347 personnes vivent en Maison relais et en Résidences Sociales ;
  • 1 110 personnes vivent en Hébergement d'Urgence ;
  • 443 personnes vivent en dispositifs de Stabilisation ;
  • 4 624 personnes vivent en dispositifs "hors les murs".

412 personnes en situation de handicap :

  • 294 travailleurs handicapés ;
  • 118 personnes résident en foyers pour adultes handicapés.

Autres :

  • 249 personnes accueillies de plus de 60 ans ;
  • 1 380 familles ;
  • 448 familles monoparentales (mères-enfants) ;
  • 1 374 enfants (0/17 ans) ;
  • 622 jeunes adultes (18/25 ans).

Bénévoles :

  • 327 en 2014.

Capacité d'accueil :

  • 6 254 places en 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]