Association de malfaiteurs (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Association de malfaiteurs
Réalisation Claude Zidi
Scénario Michel Fabre
Simon Michael
Claude Zidi
Didier Kaminka
Musique Francis Lai
Acteurs principaux
Sociétés de production Films 7
FR3 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie policière
Durée 103 minutes
Sortie 1987


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Association de malfaiteurs est un film français réalisé par Claude Zidi en 1986 et sorti en salles en 1987.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Thierry, Gérard, Francis et Daniel sont des amis, anciens camarades d'HEC Paris. Si les trois premiers ont brillamment réussi leur vie, Daniel accumule les galères et les mauvaises affaires. Alors qu'il propose une énième « affaire » à ses amis, ces derniers refusent et décident de lui faire croire qu'il a gagné au Loto grâce à une vidéo ingénieusement truquée.

Mais immédiatement après le tirage, Daniel s'échappe et va signer un contrat avec Bernard Hassler, autre camarade de leur promotion qui est devenu requin de la finance, mettant en gage le commerce de sa mère. Catastrophés, Thierry et Gérard demandent à Hassler de déchirer le contrat et d'annuler la vente, mais celui-ci refuse. Ils emploient alors les grands moyens en volant le coffre-fort d'Hassler et vont l'ouvrir chez Francis. C'est là qu'ils découvrent une mallette à l'origine douteuse contenant près de 4 millions de francs en liquide. Honnêtes, ils remettent l'argent dans le coffre et le rapportent au propriétaire en ayant préalablement récupéré les papiers du contrat de Daniel. Mais la nuit même, Hassler porte plainte pour le vol de son argent. La police débarque à l'appartement de Thierry, mais profitant de l'interdiction des forces de l'ordre de pénétrer au domicile d'une personne le soir jusqu'à six heures du matin pour les arrêter, Thierry et Gérard en profitent pour s'échapper sur les toits, tandis que Daniel, puis Francis sont arrêtés.

Désormais en cavale, Thierry et Gérard trouvent refuge à Conflans-Sainte-Honorine chez l'oncle garagiste du second, Tonton Gadin. Durant leur séjour, Gérard retrouve une ancienne conquête, Monique Lemercier, qui s'avère être la commissaire de la police de la ville et avec laquelle il renoue. Bien que devant les arrêter, Monique accepte la requête de Gérard de lui laisser du temps à Thierry et lui pour prouver leur innocence. Pendant ce temps, Hassler profite de la situation pour essayer de séduire Claire Decker-Giraudy, la compagne de Thierry, qu'il avait rencontré à la soirée HEC.

Voulant aider Thierry et Gérard, Claire, au courant du lieu de refuge des deux hommes, informe seulement Gérard de son plan pour piéger Hassler et apprend que ce dernier va réceptionner une nouvelle mise de fonds illégales dans un hangar. Néanmoins, la jeune femme en profite pour retrouver son petit ami, sans informer de son plan, qu'il découvrira involontairement plus tard. Grâce à leurs ingéniosités, Thierry et Gérard mettent au point un plan pour dérober la nouvelle collecte d'Hassler, qui se trouve dans sa voiture. Le vol se déroule avec succès. Dans une position délicate, Hassler appelle les deux hommes avec le téléphone de sa voiture pour trouver un terrain d'entente : il récupère l'argent en échange de son retrait de plainte. Thierry et Gérard retrouvent Hassler dans un endroit abandonné, les deux amis lui remettent l'argent tandis qu'Hassler, accompagnée par Lemercier, signe son retrait de plainte, qui innocentent les quatre camarades d'HEC.

Le quatuor se retrouve chez Francis pour fêter leurs retrouvailles. Après avoir eu confirmation du retrait de la plainte par Hassler, Francis montre à Thierry et Gérard la fameuse mallette de 4 millions de francs qu'il avait planqué à leur insu dans son garage.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Sorti début février 1987, Association de malfaiteurs connaît une carrière correcte en salles avec 1 194 563 entrées, dont 425 080 entrées sur Paris[5], sans pour autant connaître l'énorme triomphe populaire des Ripoux en 1984, qui a frôlé les 6 000 000 entrées[6].

Box-office détaillé des premiers mois d'exploitation du film, semaine par semaine, en France
Sources : « BO hebdo France 1987 » sur Les Archives du box-office , d'après le CNC.
Semaine Rang Entrées Cumul no 1 du box-office hebdo.
1 du 11 au 3 228 271 228 610 Crocodile Dundee
2 du 18 au 6 213 731 442 341 Crocodile Dundee
3 du 25 février au 4 196 818 639 159 Crocodile Dundee
4 du 4 au 4 127 743 766 902 Crocodile Dundee
5 du 11 au 8 86 547 853 449 Crocodile Dundee
6 du 18 au 13 58 451 911 900 Le Solitaire
7 du 25 au 16 42 326 954 226 Platoon
8 du 1er au 16 34 093 988 319 Platoon
9 du 8 au 20 26 182 1 014 501 Over the Top
10 du 15 au 24 20 467 1 034 968 Over the Top
11 du 22 au 28 16 079 1 051 047 Over the Top

Autour du film[modifier | modifier le code]

* L'idée de confier à Véronique Genest le rôle d'une femme commissaire de police dans Julie Lescaut a été inspirée par son interprétation du personnage du commissaire Lemercier dans ce film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]