Association de Sauvegarde du Site d'Arcachon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Association de Sauvegarde du Site d'Arcachon
Logo de l’association
Cadre
But Protection du patrimoine arcachonnais
Zone d’influence Nouvelle Aquitaine
Fondation
Fondation 29 octobre 1977
Identité
Structure conseil d’administration et bureau
Site web Site officiel

L’Association de Sauvegarde du Site d'Arcachon (ASSA) est une association française de protection de l'environnement. Fondée le 29 octobre 1977, elle œuvre pour la préservation du patrimoine naturel de la zone du bassin d'Arcachon. Pour ce faire, elle mène des campagnes d’information pour mobiliser l’opinion publique, interpeller les élus et les décideurs, et sensibiliser les habitants du bassin à la nécessité de protéger les milieux naturels et la qualité de l'environnement.

L'association est financée par les cotisations des différents membres, environ une centaine, ainsi que par des subventions publiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'association est créée le 29 octobre 1977, avec pour objectif de trouver un équilibre entre l'évolution du paysage urbain du bassin d'Arcachon et la préservation du patrimoine local.

En octobre 2015, Hélène Gracieux succède à André Tillier à la présidence de l'association[1], avec le souhait de restaurer le caractère apolitique de l'association perdu lors de la précédente présidence[2],[3].

En 2019, Nicolas Babin, un consultant pour des sociétés françaises ou internationales spécialisé en ludification et nouvelles technologies[4],[5], succède à Hélène Gracieux[6].

En 2019, l'association comprend une centaine de membres environ[6].

Campagnes[modifier | modifier le code]

Vue aérienne d'Arcachon en février 2006

L'ASSA agit principalement via des campagnes d'information et de sensibilisation du public, ainsi que via des actions juridiques relatives à la protection du paysage et de l'environnement du bassin d'Arcachon[7],[8],[9]. Elle s'associe également régulièrement aux riverains pour mener des actions[10].

L'ASSA s'oppose notamment au pôle océanographique aquitain[11],[12], un lieu regroupant plusieurs activités liées à la recherche littorale en Aquitaine, critiquant notamment son impact sur le paysage audiovisuel du bassin[3],[7]. De même, elle s'est également opposée au plan local d'urbanisme à Arcachon[13], contre lequel elle a déposé un recours en justice[14],[15].

L'ASSA s'oppose également à la construction d'un hôtel à la place d'un musée océanographique, présent sur le campus de l'Université de Bordeaux d'Arcachon[7], préserve la bande littorale protégée[16],[17], opposition obtenant gain de cause en septembre 2019, après l'abandon du projet[18]. Elle objecte contre un déboisement d'un espace vert de la ville, que la mairie souhaite transformer en lotissement[6].

Autres activités[modifier | modifier le code]

En plus de ses actions de protection, l'ASSA se fixe également une mission de promotion du patrimoine arcachonnais[6]. Ainsi, l'ASSA organise des visites de la ville une fois par mois[19],[20],[21], organisées par Francis Hanoyer, un ancien président de l'association[22], des inaugurations de bâtiments culturels[23], et tient des chroniques sur le patrimoine local par l'intermédiaire des réseaux sociaux[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sabine Menet, « Le danger pour la ville, c’est son attractivité », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  2. « L'ancien de la président de l'ASSA entre en campagne », La Dépêche du Bassin, 5 au 11 juillet 2018 (consulté le 6 septembre 2019)
  3. a et b David Patsouris, « Retrouver son identité », Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  4. Nicolas César, « Le Bordelais Nicolas Babin, "gourou" mondial des mécaniques de jeu », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  5. Jean-Philippe Déjean, « Mirambeau AppCare appuyé par la Région et Bpifrance », sur La Tribune (France), (consulté le 29 janvier 2018)
  6. a b c d et e Bernadette Dubourg, « Trouver l’équilibre entre évolution et protection », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  7. a b et c Bruno Béziat, « Arcachon : l’Assa ne lâche rien sur les constructions », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  8. Anne Laure de Chalup, « Arcachon : une association s’oppose à des constructions trop hautes en centre-ville », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  9. David Patsouris, « Arcachon : des recours déposés contre les projets de l’Université », sur Sud Ouest, (consulté le 9 septembre 2019)
  10. « Arcachon : l’association de sauvegarde s’engage aux côtés des riverains », sur Sud Ouest, (consulté le 9 septembre 2019)
  11. Eliza Artigue-Cazcarra, « Pôle océanographique d’Arcachon : le deuxième permis de construire sera-t-il le bon ? », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  12. David Patsouris, « Pôle océanographique : les riverains déboutés », sur Sud Ouest, (consulté le 9 septembre 2019)
  13. David Patsouris, « Urbanisme à Arcachon : la Ville revoit sa copie », sur Sud Ouest, (consulté le 9 septembre 2019)
  14. David Patsouris, « Le Bassin il faut l’aimer, le partager et le protéger », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  15. « Les arbres continuent de tomber. », La Dépêche du Bassin, 28 septembre au 4 octobre 2017 (consulté le 6 septembre 2019)
  16. Stéphane Hiscock, « Arcachon : Halte au bétonnage », sur France Bleu, (consulté le 6 septembre 2019)
  17. Sabine Menet, « Une association conteste les travaux du Bikini », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  18. Bruno Béziat, « Arcachon : l’université de Bordeaux renonce au pôle océanographique », sur Sud Ouest, (consulté le 29 septembre 2019)
  19. Alexis Blad, « Samedi 30 mars, balade aux origines d’Arcachon », sur La Dépêche du Bassin, (consulté le 6 septembre 2019)
  20. Bernadette Dubourg, « Arcachon : à la découverte des plus anciennes villas de la ville », sur Sud Ouest, (consulté le 6 septembre 2019)
  21. Bernadette Dubourg, « Arcachon : sur les traces des villas de Paul Régnauld », sur Sud Ouest, (consulté le 9 septembre 2019)
  22. Bernadette Dubourg, « Un accueil inattendu dans le parc de Casa Sylva », sur Sud Ouest, (consulté le 9 septembre 2019)
  23. Christophe Peyrot, « L’histoire de l’Aiguillon en expo », sur Sud Ouest, (consulté le 9 septembre 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]