Association François-Aupetit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AFA et Aupetit.
Association François Aupetit
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1982
Identité
Siège Paris
Président Chantal Dufresne
Vice-président Eric Balez
Méthode promotion de la recherche, soutien aux malades et aux proches, lobbying
Site web http://www.afa.asso.fr

L’association François-Aupetit Vaincre la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique, ou AFA, est une association française créée en 1982[1] à l’initiative de Janine Aupetit (mère de François Aupetit malade de la maladie de Crohn) et du professeur Yves Le Quintrec, gastro-entérologue. Elle a été reconnue d'utilité publique depuis 1996[2].

L’AFA est une organisation française qui se consacre principalement au soutien et l'information des malades ainsi qu'au financement de la recherche[3] sur les maladies inflammatoires chroniques intestinales, ou MICI dont les principales sont la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, ou RCH[4].

Elle a également obtenu l’agrément du ministère de la Santé en 2007 pour représenter les patients dans les systèmes de santé comme les hôpitaux et établissements de soins, les agences régionales de santé (ARS), etc.

Ses différentes missions[modifier | modifier le code]

Information et soutien aux malades et de leurs proches [modifier | modifier le code]

L’AFA propose et diffuse une information aux malades ainsi qu’à leurs proches à travers des dépliants d’informations, des réunions, des conférences-débats ainsi qu’à travers un réseau de délégués bénévoles basé dans toutes les régions de France qui propose des activités régionales. L’objectif de l’AFA est aussi de soutenir les malades et leurs proches à travers une écoute que ce soit au niveau psychologique, médical ou social[5].

Soutenir la recherche[modifier | modifier le code]

L'association soutient la recherche à travers la promotion et le financement de programmes de recherches cliniques et thérapeutique grâce à la subvention de recherches sélectionnées par un Comité scientifique[6]. Le choix de ces programmes répond à deux idées directrices : la première : l'aide au démarrage de groupes de recherches pour parvenir à la création de structures stables, la seconde : l'exploration des différentes voies de recherche que ce soit au niveau inflammatoire, immunologique, épidémiologique, bactériologique, psychologique ou encore thérapeutique. Chaque année entre douze et quinze projets de recherches sont financés comme en 2015, treize bourses de recherches pour 240 000€ ont été financés[7].

Le conseil d’administration[modifier | modifier le code]

  • Fondateurs[8] : Jeanine Aupetit, professeur Yves Le Quintrec
  • Présidente : Chantal Dufresne
  • Vice président : Eric Balez
  • Trésorier : François Blanchardon
  • Représentant des délégués : Michel Liberatore
  • Secrétaire général : Michel Liberatore

Le siège[modifier | modifier le code]

L'association est basée à la Maison des MICI[9]. située à Paris.

  • Directeur: Alain Olympie

Le comité scientifique[modifier | modifier le code]

C'est le comité scientifique qui valide les projets ainsi que les protocoles de recherches. Il est composé principalement de professeurs et de médecins[10].

  • Président : Pr Laurent Peyrin Biroulet
  • Vice-Président : Pr Laurent Beaugerie (Paris)
  • Membre d'honneur et cofondateur : Pr Yves Le Quintrec
Dr Arnaud Boureille (Nantes)
Dr Nicolas Barnich (Clermont-Ferrand)
Dr Florant Gonzalez (Nîmes)
Dr Corinne Gower Rousseau (Lille)
Pr David Laharie (Bordeaux)
Dr Jacques Moreau (Toulouse)
Pr Éric Ogier Denis (Paris)
Pr Jean-Marie Reimund (Caen)
Pr Franck Ruemmele (Paris)
Dr Xavier Roblin (Saint-Étienne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation » (consulté le 11 décembre 2011)
  2. « Liste des associations reconnues d'utilité publique » (consulté le 24 janvier 2012)
  3. Les maladies de l'intestin sont encore taboues, Vannes, Ouest France,‎
  4. « Buts de l'association » (consulté le 11 décembre 2011)
  5. Lochouarn, « Crohn : quand les intestins s'enflamment », Le Figaro, Paris, Le Figaro,‎
  6. Bursaux, « De possibles implications génétiques », Le Monde, Paris, Le Monde,‎
  7. Les maladies de l'intestin sont encore taboues, Paris, Ouest France,‎
  8. « Organisation le Conseil d'administration » (consulté le 11 décembre 2011)
  9. « La Maison des MICI » (consulté le 11 décembre 2011)
  10. « Organisation le Comité Scientifique » (consulté le 11 décembre 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]