Association Cocktail & Culture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Association Cocktail & Culture

Cadre
Fondation
Identité

L’association Cocktail & Culture est une association à but non lucratif loi de 1901 qui a pour objectif de promouvoir la culture en instaurant un dialogue privilégié entre une personnalité du monde littéraire, artistique ou politique et le public.

Festivals littéraires[modifier | modifier le code]

L’association organise chaque année quatre festivals littéraires en partenariat avec les librairies Fontaine et placés sous le patronage des maires d’arrondissement dans lequel se tient le salon.

Elle organise également la cérémonie de remise de six prix Littéraires, le prix littéraire Simone-Veil, le prix Vénus-Khoury-Ghata de la poésie, le prix du Guesclin de l'histoire, le prix Archestrate de la gastronomie, le prix Céleste-Albaret et le prix Drouot des Amateurs du livre d'art.

Salon des Femmes de Lettres[modifier | modifier le code]

Créé en 2009, le Salon des femmes de lettres réunit chaque année une soixantaine de femmes écrivains à l’occasion d’une séance de dédicace. Il est placé sous le patronage du ministère de la Culture, du recteur de l'académie, chancelier des universités de Paris, parrainé par Jean-Marie Rouart de l’Académie française et par le directeur du CNA, le capitaine de frégate Patrice Le Borgne et le maire du 8e arrondissement.

Il y est décerné le prix littéraire Simone-Veil. Ce prix a été créé par l’association Cocktail & Culture et les librairies Fontaine, en partenariat avec Prisma Media pour récompenser chaque année un ouvrage retraçant l’œuvre d’une femme d’action, en hommage à Simone Veil qui accepté que le prix porte son nom. Il y est également décerné le prix de la poésie Vénus Khoury-Ghata.

Salon de l'Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 2010, le Salon de l’histoire placé sous le patronage du ministère de la Culture, du recteur de l’académie, chancelier des universités de Paris et du maire du 8e arrondissement, et du directeur du Cercle national des armées, le capitaine de frégate Patrice Le Borgne, réunit chaque année une soixantaine d’auteurs d’essais, de biographies et de romans historiques à l’occasion d’une séance de dédicace.

Il y est décerné le prix du Guesclin de l’histoire remis par Philippe du Guesclin, marquis de Saint Gilles.

Salon du Voyage en Littérature[modifier | modifier le code]

Ce salon, dont la première édition a eu lieu le 15 juin 2011 a réuni une trentaine d’auteurs ayant écrit sur le thème du voyage. C’est pourquoi il s'est tenu à bord de la péniche du Cercle de la mer, amarrée en face de la tour Eiffel (port de Suffren) sous le patronage de la maire du 7e arrondissement, Rachida Dati et du contre-amiral Jacques Bridelance. Il a été parrainé Olivier Poivre d'Arvor et Sylvain Tesson.

Salon Littéraire de la Gastronomie[modifier | modifier le code]

L'édition 2011, placée sous le patronage du ministère de l'Agriculture, du ministère de la Culture, du député-maire du 16e arrondissement Claude Goasguen et du député de Paris Bernard Debré a réuni une quarantaine d'auteurs ayant écrit sur le thème de la gastronomie. Il s'est tenu le à la mairie du 16e arrondissement de Paris en partenariat avec le docteur Frédéric Saldmann et le portail[pas clair] Cuisine à la française.

Il y a été décerné le prix Archestrate remis en 2011 par le chef Marc Meneau. Les lauréats 2011 étaient François Cérésa pour Le Petit Roman de la gastronomie et Frédérique Jacquemin pour À table avec Marcel Pagnol.

L'édition 2012, placée sous le patronage de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, du maire du 17e arrondissement Brigitte Kuster et du député de Paris Bernard Debré a réuni une quarantaine d'auteurs ayant écrit sur le thème de la gastronomie. Il s'est tenu pour le 19 octobre 2012 au CFA Médéric, École Hôtelière de Paris en partenariat avec les librairies Fontaine.

L'édition 2013 était parrainée par Guillaume Gomez, chef de l'Élysée.

L'édition 2014 était parrainée par le chef Guy Martin, chef du Grand Véfour.

Le prix a été remis en 2012 par le chef Christopher Hache, chef de l'hôtel de Crillon. Les lauréats 2012 étaient : prix Archestrate décerné à Michel Roth pour Ritz Paris Haute Cuisine, prix spécial du jury à Heather Whitney pour Le Cocottes Book et Prix du CFA Médéric à Frederick Grasser-Hermé pour La Cuisinière du Cuisinier.

Le Prix a été remis en 2013 par le chef Amandine Chaignot, chef de l'Hôtel Raphaël, avec la participation du Manoj Mondal, Chef de Partie à l'Hôtel Pullman Tour Eiffel. Les lauréats 2013 étaient : Prix Archestrate décerné à Christian Constant pour Chez Constant, Recettes et Produits du Sud-Ouest et Alain Vircondelet pour La Cuisine de Là-Bas. Prix Spécial du Jury à Muriel Lacroix et Pascal Pringarbe pour Les Carnets de Cuisine de George Sand et Prix du CFA Médéric à la revue 180°C Des Recettes et des Hommes

Le Prix a été remis en 2014 par le chef Stéphanie Le Quellec, chef de l'Hôtel Prince de Galles. Les lauréats de 2014 : prix Archestrate décerné à Gilles Stassart pour Les Erreurs dans la Cuisine, prix spécial du Jury à Nathalie Krafft et Michel Portos pour Un dîner en Musique et prix du CFA Médéric à Marie-Hélène Baylac pour Le Dictionnaire Gourmand.

Le trophée du Prix Archestrate est réalisé par Henriot, Quimper, pour Alain Passard.

Prix Drouot des Amateurs du Livre d'Art et Librairie Ephémère de Drouot[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le prix Drouot est remis au cours d'une librairie éphémère réunissant une trentaine d'auteurs de livres ayant pour sujet principal l'art.

Les membres du jury du prix Drouot sont :

Il a été décerné en 2015 a Alexandre Gady, pour son livre Le Louvre et les Tuileries.

Le Coup de cœur du Jury a été décerné à Catherine Örmen, pour son livre L'Art de la mode.

Prix Céleste-Albaret[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le prix Céleste-Albaret[1] est décerné à l'Hôtel Littéraire Le Swann à un ouvrage consacré à Marcel Proust et à son œuvre, en partenariat avec la librairie Fontaine Haussmann.

Il a été remis en 2015 à Laure Hillerin, pour son livre La comtesse Greffulhe, l'ombre des Guermantes aux éditions Flammarion.

En 2016, le prix est remis à Pierre-Yves Leprince pour Les nouvelles enquêtes de Monsieur Proust, aux éditions Gallimard.

En 2017, le prix a été décerné à Philippe Berthier pour son livre Charlus aux éditions de Fallois.

En 2018, Evelyne Bloch-Dano reçoit le prix pour Une jeunesse de Marcel Proust, aux éditions Stock[2]

Les membres du jury sont :

Soirées cocktail & culture[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, l’association reçoit une personnalité du monde littéraire, artistique ou politique pour une conférence autour d’un cocktail. Ces soirées ont donné leur nom à l’association.

Ont déjà été reçus:

  • Jean-Marie Rouart, de l'Académie française, pour Devoir d'insolence le 3 juillet 2008
  • Jean-Paul Enthoven pour Ce que nous avons eu de meilleur le 13 novembre 2008
  • Catherine Dupeyron pour Chrétiens en terre sainte le 4 décembre 2008
  • Gonzague Saint-Bris pour François 1er et la Renaissance le 8 janvier 2009
  • Frédéric Vitoux, de l'Académie française, pour le Dictionnaire amoureux des chats le 5 février 2009
  • François de Closets pour Le Divorce français le 5 mars 2009
  • Marek Halter pour La Reine de Saba le 6 avril 2009
  • Jean-Marie Rouart, de l'Académie française, pour Cette opposition qui s'appelle la vie le 14 mai 2009
  • Patrick Poivre d'Arvor pour Fragments d'une femme perdue le 8 octobre 2009
  • Éliette Abécassis pour Sépharade le 5 novembre 2009
  • Gonzague Saint-Bris pour Henri IV et la France réconciliée le 10 décembre 2009
  • Jean-Marc Albert pour Aux Tables du pouvoir le 7 janvier 2010
  • Didier Decoin pour Le Dictionnaire amoureux de la Bible le 2 février 2010
  • Jean-Marc Quarin pour Carnets de dégustation le 13 février 2010
  • Nelson Monfort pour C’est à vous Nelson le 4 mars 2010
  • Béatrix de L'Aulnoit et Philippe Alexandre Pour mon Fils, pour mon Roi le 19 mars 2010
  • Chantal Brunel, député de Seine et Marne, pour Pour en finir avec les violences faites aux femmes le 23 mars 2010
  • Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel et ancien ministre, pour Meurtre à l'Assemblée le 7 avril 2010
  • Jean-Marie Rouart de l’Académie française pour La Guerre amoureuse le 24 janvier 2011
  • Hubert Reeves pour L’Univers raconté à mes petits-enfants le 1er mars 2011
  • Chantal Chawaf et Vivian Kogan le 9 mars 2011 pour « Le Rayonnement de la culture dans le monde à travers les femmes »
  • Jean Tulard, membre de l'Institut, pour Talleyrand, le 6 avril 2011
  • Michel Crépu, directeur de la Revue des deux Mondes pour Le Souvenir du monde, essai sur Chateaubriand le mardi 15 novembre 2011
  • Georges Vigarello pour "Histoire de la virilité" le mardi 10 janvier 2012
  • Xavier Darcos pour "Dictionnaire amoureux de la Rome Antique" le 13 mars 2012
  • Gilles Martin-Chauffier pour Paris en Temps de Paix le 4 avril 2012
  • André Bercoff pour Qui Choisir le 3 mai 2012
  • Jean-Marie Rouart et Laurent Joffrin pour Napoléon ou la destinée et L'énigme de la rue Saint-Nicaise le 22 novembre 2012
  • Gonzague Saint-Bris et Thierry Sarmant pour Louis XIV et le Grand Siècle et Louis XIV Homme et Roi le 3 avril 2013
  • Edouard Cukierman et Daniel Rouach pour Israël Valley, le bouclier technologique de l'innovation le 24 septembre 2013
  • Stéphane Audoin-Rouzeau pour Quelle Histoire, un récit de filiation 1914-2014 le 4 novembre 2013
  • Gonzague Saint-Bris pour "Marquis de Sade, l'Ange de l'Ombre" le 11 février 2014
  • Marie Billetdoux et Augustin Billetdoux pour Entrez et fermez la porte et Les Joueuses le 11 mars 2014
  • Roselyne Bachelot pour Verdi Amoureux le 7 avril 2014
  • Isabelle Alonso et Jérôme-Arnaud Wagner pour Roman à l'eau de bleu et N'oublie pas que je t'aime, édition collector le 11 février 2015
  • Thierry Lentz pour Waterloo : 1815 le 8 juin 2015
  • Daniel Lagot pour Un Combat pour la Paix le 30 septembre 2015
  • Éric Naulleau pour "Le Jourde & Naulleau" et "Parkeromane" le 5 novembre 2015
  • Jérôme-Arnaud Wagner et Frédérique Deghelt pour "La vie ou l'amour" et "Libertango", interviewés par la journaliste et comédienne Louise Pasteau le 19 juin 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prix Céleste Albaret | Cocktail et Culture », sur www.cocktailetculture.fr (consulté le 5 septembre 2018)
  2. « Évelyne Bloch-Dan reçoit le Prix Céleste Albaret 2018 », ActuaLitté,‎ (lire en ligne, consulté le 5 septembre 2018)