Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM, en anglais EMPA) est une institution du processus de Barcelone, instituée à Naples le par décision de la Conférence ministérielle du Partenariat euro-méditerranéen, devenu depuis Union pour la Méditerranée. L'APEM a ouvert ses travaux à Vouliagmeni (Athènes) les et . Ses langues de travail sont le français, l'anglais et l'arabe.

Nature et fonctions de l'APEM[modifier | modifier le code]

L'APEM est l'institution parlementaire du Processus de Barcelone (Union pour la Méditerranée), dotée de compétences consultatives, en adoptant des résolutions et des recommandations, non-contraignantes, à l'intention de la Conférence euro-méditerranéenne.

Composition[modifier | modifier le code]

L'APEM se compose de 260 députés désignés par :

Parmi ces députés, 130 sont Européens (81 désignés par les parlements nationaux et 49 par le Parlement européen) et 130 proviennent des dix autres partenaires, afin de garantir la parité entre les deux composantes.

Observateurs et invités[modifier | modifier le code]

Présidence et Bureau[modifier | modifier le code]

Le bureau de l'APEM est constitué par quatre membres dont deux sont nommés par les parlements nationaux des pays partenaires méditerranéens, un par les parlements nationaux de l'Union européenne et un par le Parlement européen. Le mandat du bureau est de quatre ans. Par roulement, ses membres prennent la présidence de l'APEM, chaque année à tour de rôle, les trois autres étant alors vice-présidents. Le bureau actuel de l'APEM est composé par le président du Parlement européen (mars 2008 à mars 2009), le président du Parlement jordanien (2009-2010), le président du Parlement italien (2010-2011) et du Parlement marocain (2011-2012).

En janvier 2017, le vice-président du Parlement de la Méditerranée, Michel Vauzelle, a fait part de la décision du bureau de transférer son siège de Malte à Marseille (France)[1].

Commissions[modifier | modifier le code]

L'APEM comprend quatre commissions permanentes et une commission ad hoc :

  • la commission politique, de sécurité et des droits de l'homme;
  • la commission économique, financière, des affaires sociales et de l'éducation;
  • la commission pour la promotion de la qualité de la vie, des échanges humains et de la culture;
  • la commission pour les droits des femmes dans les pays euro-méditerranéens;
  • la commission ad hoc sur l'énergie et l'environnement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]