Assemblée nationale ukrainienne - Autodéfense ukrainienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assemblée nationale.

Assemblée nationale ukrainienne - Autodéfense ukrainienne
Українська Національна Асамблея-Українська Народна Самооборона
Image illustrative de l’article Assemblée nationale ukrainienne - Autodéfense ukrainienne
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Disparition seulement la branche politique
Siège Kiev
Positionnement Extrême droite
Idéologie Nationalisme
Coalition Secteur droit
Adhérents 8 000 (2010)
Couleurs Rouge et noir
Site web http://una-unso.in.ua/

L'Assemblée nationale ukrainienne – Autodéfense ukrainienne (en ukrainien : Українська Національна Асамьлея–Українська Наробна Самооборона, abrégé UNA-UNSO) est un parti d'extrême droite ukrainien, dirigé par Youriy Choukhevytch, le fils de Roman Choukhevytch.

Historique[modifier | modifier le code]

L'UNA fut créé le 30 juin 1990 à Lviv. En 1991 et 1992, des membres d'UNA ont provoqué un certain nombre de combats de rue avec des nationalistes russes à Kiev et en Crimée.

Durant la guerre de Transnistrie, les membres d'UNA-UNSO ont combattu avec les séparatistes contre les forces moldaves. Ce combat fut justifié par la défense de la minorité ukrainienne de Transnistrie. Les combattants de l'UNA-UNSO ont rejoint les rebelles Tchétchènes pendant la première guerre de Tchétchénie pour s'opposer à l'impérialisme de Moscou.

Pendant la Révolution orange, le parti a soutenu le président pro-occidental Victor Iouchtchenko.

L’UNA-UNSO est qualifiée d'extrémiste et interdite en Russie[1]. Le 17 mars 2014, les services de renseignement russes enlèvent l'un des dirigeants de l'organisation, Mykola Karpyuk. Le comité d'enquête de la Fédération de Russie l'accuse d'avoir tué l'armée russe en Tchétchénie pendant le conflit armé de 1994-1995[2],[3].

Divers[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L'UNA-UNSO supporte l'Église orthodoxe d'Ukraine (Patriarcat de Kiev).

On compte environ 10 000 militants de cette organisation, dont beaucoup de jeunes ukrainiens (90 % de ses membres ont entre 18 et 35 ans).

L'UNA-UNSO milite pour la réhabilitation des membres de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne.

En 2009, la Russie accuse des Ukrainiens du parti d'avoir combattu aux côtés des Géorgiens pendant la deuxième guerre d'Ossétie du Sud en 2008[4].

En mai 2014, le parti s'est fondu avec d'autres mouvements nationalistes dans le nouveau parti politique Secteur droit.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]