Assemblée nationale d'Argos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Assemblée nationale d'Argos ou quatrième assemblée nationale (grec moderne : Δ' Εθνοσυνέλευση Άργους) se tint à Argos du 11 au 26 août 1829.

Le scrutin se déroulait selon les règles définies par la loi électorale du 2 novembre 1822, modifiée en 1823. La loi de 1822 avait accordé le droit de vote au « chef de famille » et avait prévu un député par province selon un suffrage indirect majoritaire à trois étages ; elle avait été modifiée en 1823 pour accorder deux élus aux provinces les plus peuplées et des députés en encore plus grand nombre aux îles d'Hydra, Spetses et Psara en raison de l'importance de leur flotte dans le conflit. La constitution de 1827 prévoyait, comme celle de 1822, que les députés seraient élus pour un an[1].

Elle adopta une série de réformes constitutionnelles suggérées par Ioánnis Kapodístrias comme la recréation d'un Sénat ou l'adoption d'une nouvelle monnaie, le phénix.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Brewer, The Greek War of Independence : The Struggle for Freedom from Ottoman Oppression and the Birth of the Modern Greek Nation, New York, The Overlook Press,‎ 2001, 393 p. (ISBN 978-1-58567-395-7, LCCN 2001036211)
  • (en) Antonis Pantelis, Stephanos Koutsoubinas et George Gerapetritis, « Greece », dans Dieter Nolhen et Philip Stöver (dir.), Elections in Europe : A Data Handbook, Baden-Baden, Nomos,‎ 2010, 2070 p. (ISBN 9783832956097)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pantelis, Koutsoubinas et Gerapetritis 2010, p. 814