Assemblée nationale (Nicaragua)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Assemblée nationale
(es) Asamblea Nacional

Description de l'image Coat of arms of Nicaragua.svg.
Présentation
Type Monocaméral
Création
Lieu Managua
Présidence
Président Gustavo Porras Cortés (FSLN)
Élection
Structure
Membres 92 députés
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques

Gouvernement (71)

Opposition (21)

Élection
Système électoral Scrutin proportionnel plurinominal
Dernière élection 6 novembre 2016

Complexe législatif Carlos Núñez

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web asamblea.gob.ni
Voir aussi Politique au Nicaragua

L'Assemblée nationale (en espagnol : Asamblea Nacional) est l'organe législatif monocaméral du Nicaragua.

Système électoral[modifier | modifier le code]

L'Assemblée nationale est composée de 70 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal avec listes bloquées, sans seuil électoral. Sur ce total, 70 sièges sont pourvus dans 17 circonscriptions électorales de 2 à 19 sièges correspondant aux 15 départements et 2 régions autonomes du pays. Vingt autres sièges sont quant à eux pourvus dans une unique circonscription nationale. Enfin, les deux derniers sièges sont réservés pour l'un au candidat arrivé en seconde place à l'élection présidentielle organisée en même temps que les législatives, et pour l'autre au président sortant. Si le président sortant est réélu, le siège est attribué au vice président sortant, s'il n'est pas lui même réélu[1].

Les listes présentées par les partis doivent obligatoirement alterner des candidats de l'un ou l'autre sexe selon un système « zébré », de telle sorte qu'elles contiennent une moitié d'hommes et un moitié de femmes. A près décompte des suffrages, les sièges sont répartis sur la base du quotient simple dans chaque circonscription[1].

Les sièges parlementaires n'appartiennent pas aux députés mais aux partis, un député désirant changer d'affiliation politique doit par conséquent démissionner de sa fonction.

Présidents de l'Assemblée nationale du Nicaragua[modifier | modifier le code]

Nom Début Fin Parti politique
Carlos Nuñez Téllez Front sandiniste de libération nationale (FSLN)
Miriam Arguello Morales Union nationale d'opposition (UNO)
Alfredo César Aguirre Union nationale d'opposition (UNO)
Gustavo Tablada Zelaya Parti socialiste nicaraguayen (PSN)
Luis Alberto Guzmán Parti chrétien social populaire (PPSC)
Cairo Manuel López Union démocratique chrétienne (UDC)
Iván Escobar Fornos Parti libéral constitutionnaliste (PLC)
Oscar Moncada Reyes Parti libéral constitutionnaliste (PLC)
Arnoldo Alemán Lacayo Parti libéral constitutionnaliste (PLC)
Jaime Cadra Somarriba Parti libéral constitutionnaliste (PLC)
Carlos Noguera Pastora Parti libéral constitutionnaliste (PLC)
Santos René Nuñez Telléz Front sandiniste de libération nationale (FSLN)
Eduardo Goméz López Parti libéral constitutionnaliste (PLC)
Santos René Nuñez Téllez Front sandiniste de libération nationale (FSLN)
Santos René Nuñez Téllez Front sandiniste de libération nationale (FSLN)
Iris Marina Montenegro Blandón Front sandiniste de libération nationale (FSLN)
Gustavo Porras Cortés Depuis le Front sandiniste de libération nationale (FSLN)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: NICARAGUA (Asamblea Nacional), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le 21 janvier 2021).