Assassin's Creed Rogue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Assassin's Creed: Rogue)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir la page de la série de jeux vidéo Assassin's Creed.

Assassin’s Creed
Rogue
Image illustrative de l'article Assassin's Creed Rogue

Éditeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Sofia
Ubisoft Milan
Ubisoft Montreal
Musique Elitsa Alexandrova
Jesper Kyd (thème original de Ezio's family)

Date de sortie PlayStation 3, Xbox 360
  • États-Unis Canada 11 novembre 2014
  • Europe 13 novembre 2014

Windows
  • Sortie internationale 10 mars 2015

PlayStation 4, Xbox One
  • Sortie internationale 20 mars 2018
Franchise Assassin's Creed
Genre Action-aventure
Infiltration
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 3
Xbox 360
PC (Windows)
PlayStation 4
Xbox One
Média Blu-ray (PS3, PS4, Xbox One)
DVD (Xbox 360)
Langue Multilingue
Contrôle Manette

Moteur Anvil Next

Assassin’s Creed Rogue est un jeu vidéo d'action-aventure et d’infiltration développé par Ubisoft Sofia et édité par la société Ubisoft. Il est sorti en novembre 2014 sur PlayStation 3 et Xbox 360 et le 10 mars 2015 sur PC[1]. Une version remastérisée est sortie le 20 mars 2018 sur PlayStation 4 et Xbox One.

Il appartient à la série Assassin's Creed et se situe chronologiquement entre Assassin's Creed IV: Black Flag et Assassin's Creed III, et introduit Assassin's Creed Unity.

Trame[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne Shay Patrick Cormac, un ancien Assassin devenu Templier. Après une mission ayant tourné au drame au Portugal, il renie la Confrérie des Assassins et s’oppose à eux. Désormais, dans le contexte troublé de la guerre de Sept Ans, il n’a plus qu'un objectif : traquer et éliminer tous les Assassins[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Shay Patrick Cormac est une nouvelle recrue de la Confrérie des Assassins des colonies dont l'insubordination est compensé par son potentiel. S'entraînant dans l'Atlantique Nord avec Liam o'Brien sous la direction du mentor Achilles Davenport, il rencontre Adéwalé, qui rapporte que Port-au-Prince a été dévasté par un tremblement de terre lors de la recherche d'un temple précurseur contenant un fragment d'Eden. Grâce à son expérience de capitaine de navire, dont le Morrigan, que Shay vient d'acquérir, il participe à une enquête sur les intérêts des Templiers dans un artefact précurseur et un manuscrit liés au temple.

Se faisant passer pour un coursier des Templiers, il livre l'artefact et le manuscrit à Benjamin Franklin, dont les expériences avec l'électricité révèlent que l'artefact génère une carte montrant l'emplacement des temples des précurseurs dans le monde. Il en identifie un à Lisbonne et est envoyé par Achilles pour récupérer le morceau d'Eden qu'il contient. Cependant, Shay a commencé à remettre en question les motivations des Assassins après avoir vu leur refus d'engager un dialogue avec les Templiers et après avoir tué plus tôt un commandant templier déjà mourant, Lawrence Washington, puis ses associés Samuel Smith et James Wardrop qui détenait le manuscrit. Ses convictions sont réduites à néant à Lisbonne lorsque ses efforts pour récupérer le fragment d'Eden déclenchent un tremblement de terre, détruisant la ville. Ayant connaissance qu’un événement similaire s'est produite à Port-au-Prince, Shay est horrifié d’apprendre qu'Achilles a l’intention de continuer à rechercher les fragments d'Eden et ce, quel que soit le danger. Shay vole alors le manuscrit et tente d'échapper à la propriété, mais il est acculé par des membres de la confrérie. Dans l'intention de se suicider en sautant de la falaise de Homestead, Shay est laissé pour mort avant de pouvoir détruire le manuscrit.

Désormais à la dérive, il se retrouve à New York, agissant comme un justicier pour nettoyer les gangs qui extorquent les citoyens. Ses actions attirent l'attention du colonel George Monro, qui convainc Shay qu'il peut améliorer la vie des autres. Pour ce faire, Monro lui demande de retrouver et sauver Christopher Gist qui doit être pendu. Dans le même temps, Shay reprend son navire le Morrigan aux Assassins, et accepte d'aider ses nouveaux alliés, tout en apprenant qu'ils appartiennent à l'Ordre des Templiers. Il est troublé d’apprendre que les Assassins n’ont pas abandonné leur recherche des fragments d’Eden et, persuadé qu’ils constituent une menace, s’engage aux côtés des Templiers à les traquer. Après avoir tué plusieurs membres de la Confrérie coloniale des Assassins, dont Le Chasseur, Kesegowaase, Adéwalé, Hope Jensen et Louis-Joseph Gaultier de La Vérendrye, Shay devient un Membre à part entière de l'Ordre lorsqu'il est intronisé par le Grand Maître Haytham Kenway. Finalement, seuls deux membres éminents des Assassins en Amérique restent en vie: Achilles lui-même et son second, Liam O'Brien, autrefois le meilleur ami de Shay. Shay les pourchasse dans l'Arctique avec Haytham, où les Assassins ont localisé un autre Temple. Après avoir envoyé la plus grande partie de l'expédition des Assassins, Shay et Haytham pénètrent dans le Temple pour retrouver Liam et Achilles, qui ont compris que l'artefact était comme l'a dit Shay - un moyen de stabiliser le monde et non une arme pour le contrôler. Cependant, la tentative d'Achille d'empêcher Liam de se venger entraîne la destruction de l'artefact et le déclenchement d'un troisième séisme. Alors que les quatre tentent de s’enfuir, Shay et Liam se battent sur la glace et Liam est mortellement blessé lorsque les deux hommes tombent. Shay retourne alors à son navire et arrive alors que Haytham domine Achille. Shay persuade Haytham d'épargner Achille, par pitié et de s'assurer que la connaissance des Temples ne sera pas perdue, de sorte que les Assassins n'essaieront pas de les poursuivre. Haytham blesse alors le dernier Assassin à la jambe avec son pistolet.

Lorsque les Templiers appareillent pour rentrer chez eux, Haytham charge Shay de récupérer l'artefact des précurseurs. Shay passe une grande partie de sa vie à le chasser, même si Connor a finalement détruit l'influence des Templiers pendant la Révolution américaine. Les derniers souvenirs révèlent progressivement une mission d'escorte de Benjamin Franklin à travers Paris, à la recherche de la boîte des Précurseurs qui est en possession de Charles Dorian, un Assassin français et du père d'Arno Dorian, le protagoniste principal de Assassin's Creed Unity. Shay y assassine Dorian et prend possession de la boîte alors qu’il devient membre grand maître de l’Ordre des Templiers.

Chronologie de la série
Assassin's Creed

Dans le présent, le joueur effectue des recherches sur les souvenirs de Shay pour Abstergo Entertainment quand ils déclenchent par inadvertance un fichier de mémoire caché qui infecte les serveurs Animus. Abstergo est mis en quarantaine et le joueur doit nettoyer les serveurs Animus en vivant les souvenirs ultérieurs de Shay. Juhani Otso Berg, grand maître des Templiers, ordonne plus tard au joueur de télécharger les souvenirs de Shay sur les serveurs d’assassins afin d’affaiblir leur détermination en montrant à quel point Achille Davenport a détruit le monde et que les Assassins trahissent Shay. La Confrérie répond en coupant ses communications. Dans une scène de mi-générique, Berg remercie le joueur pour leur aide et leur donne le choix: rejoindre l'ordre des Templiers ou mourir. La scène passe au noir avant que la décision du joueur ne soit affichée.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Ancien apprenti Assassin, Shay dispose de ses lames secrètes, d'une épée, d'une dague, d'une dague à corde et possède une nouvelle vision d’aigle avancée.

Une nouvelle arme fait son apparition : la carabine à air comprimé, capable de tirer des fléchettes, à laquelle est ajouté ensuite un lance-grenades.

Il possède également un navire, le Morrigan, avec lequel il traque les Assassins à travers les eaux glacées de l'Atlantique nord. Le gameplay naval est basé sur celui d’Assassin's Creed IV: Black Flag. De nouvelles armes de combat naval telles que l’huile bouillante et un fusil à tourelle font leur apparition[3]. Les icebergs tiennent une place importante dans le gameplay mais en raison de la technologie des Templiers, le Morrigan percute les icebergs sans risque.

Développement[modifier | modifier le code]

En , le développement du jeu est évoqué sous le nom de code « Comet » pour une sortie sur PlayStation 3 et Xbox 360, en parallèle à la sortie d’Assassin's Creed Unity[4]. Les premières fuites révèlent que le jeu s'imbrique entre Assassin's Creed IV: Black Flag et Assassin's Creed III et se déroulerait en 1758, et proposerait d'incarner un Templier dénommé Shay. Haytham Kenway, Adewalé et Achilles Davenport (le mentor de Connor Kenway) font une apparition dans cet opus[5].

Le jeu est officiellement révélé le , après la fuite d'un premier trailer[6].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 7/10[7]
Gamekult (FR) 5/10[8]
GameSpot (US) 6/10[9]
IGN (US) 6,8/10[10]
Jeuxvideo.com (FR) 14/20[11]

Ventes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Assassin's Creed Rogue confirmé sur PC en vidéo », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 15 octobre 2014)
  2. « Assassin's Creed Rogue : Les premiers détails ! », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 6 août 2014)
  3. « Assassin's Creed Rogue », sur assassinscreed.ubi.com (consulté le 6 août 2014)
  4. « Des images en fuite du prochain Assassin's Creed », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 6 août 2014)
  5. (en) « Sources: Assassin's Creed Comet Will Let You Play As A Templar », sur kotaku, (consulté le 6 août 2014)
  6. (en) « Assassin's Creed Rogue apparently revealed in leaked trailer (confirmed) », sur polygon, (consulté le 6 août 2014)
  7. Keem Tran, « Test de Assassin's Creed Rogue », sur gameblog, (consulté le 26 novembre 2017).
  8. Amaebi, « Test de Assassin's Creed Rogue », sur gamekult.com, (consulté le 26 novembre 2017).
  9. (en) Mark Walton, « Assassin's Creed Rogue Review », sur gamespot.com, (consulté le 26 novembre 2017).
  10. Daniel Krupa, « Test de Assassin's Creed Rogue », sur IGN, (consulté le 26 novembre 2017).
  11. Lespol, « Test de Assassin's Creed Rogue », sur jeuxvideo.com, (consulté le 26 novembre 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]