Assar Lindbeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carl Assar Eugén Lindbeck, né le et mort le 28 août 2020[1],[2], est un professeur d'économie suédois, enseignant à l'université de Stockholm et au Research Institute of Industrial Economics (IFN). Il est également connu en tant qu'artiste.

Économiste[modifier | modifier le code]

Travaux sur l’économie[modifier | modifier le code]

Lindbeck a effectué des travaux sur le chômage. On lui doit notamment, en collaboration avec Denis Snower, la théorie des insiders-outsiders, publiée en 1988[3] et qui permet d'expliquer certaines rigidités à l'embauche sur le marché du travail.

Il a également publié des recherches sur l'État-providence et l'effet de l'évolution des normes sociales. Selon lui, le système de protection sociale érode les normes liées au travail et aux responsabilités : un changement dans l'éthique du travail est liée à une dépendance croissante dans les institutions de l'État-providence.

Il a aussi publié des travaux sur la réforme de l'économie et les changements sociaux en Chine.

Il est connu des étudiants d'économie pour sa boutade : « le contrôle des loyers est le moyen le plus efficace de détruire une ville, avec le bombardement[4] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1963, Lindbeck a obtenu son Ph.D à l'Université de Stockholm avec une thèse intitulée A study in monetary analysis[5].

Jusqu'à 1995, Lindbeck a dirigé l'Institute for International Economic Studies (IIES) à l'Université de Stockholm[6]. Depuis 1995, il partage son temps entre l'IFN et l'IIES.

En 1992 et 1993, il a dirigé la commission dite « Lindbeck », nommée par le gouvernement suédois afin de proposer des réformes sur la crise économique alors en cours.

Lindbeck est membre de l'Académie royale des sciences de Suède et de l'Académie norvégienne des sciences et des lettres.

De 1980 à 1994, il a aussi présidé le comité du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel.

Artiste[modifier | modifier le code]

Lindbeck a présenté ses œuvres dans de petites expositions à Stockholm. Ses peintures sont généralement introspectives.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lars Calmfors, « Assar Lindbeck, 1930-2020 », VoxEU,‎ (lire en ligne).
  2. [1]
  3. « Assar Lindbeck »
  4. Assar Lindbeck, The Political Economy of the New Left, 1971, p. 39
  5. « A study monetary analysis », sur Libris
  6. « Assar Lindbeck », sur Research Institute of Industrial Economics