Assala Nasri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Assala Nasri
Image dans Infobox.
Assala Nasri
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
DamasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Tarek Al Eryan (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Labels
Universal Music Group, Awakening Records (en), Musica Studio's (en), Akurama Records (d), Rotana (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Site web

Assala[1] Mostafa Hatem Nasri (en arabe : أصالة مصطفى حاتم نصري), née le à Damas, est une chanteuse syrienne qui vit aujourd'hui en Égypte.

Jeunesse et Carrière[modifier | modifier le code]

Assala est née dans une famille de classe moyenne. Son père, Mostafa Nasri était un compositeur et chanteur très connu[2]. Elle commença sa carrière en chantant des musiques religieuses, patriotiques et aussi d'enfant à l'âge de 4 ans.

Dès le début de la guerre civile syrienne, Assala prit position contre Bachar Al Assad en se rangeant au côté des rebelles syriens. Son premier album, Law Ta'rafou, est enregistré en Égypte en 1993. C'est ensuite Ouala Tssadak, puis Ighdab où elle chante pour le grand poète syrien Nizar Kabbani.

Asala se marie pour la première fois avec Ayman Al Dahabi. En 1992, elle donne naissance à sa première fille, Sham et en 1998 à son fils Khaled. Elle divorce en 2005 après plus de 15 ans de mariage.

Le 26 mars 2006, elle se marie pour la deuxième fois avec le réalisateur américano-palestinien, Tarek Alarian. En mai 2011, elle donne naissance à des jumeaux, Adam et Aly, par FIV.

Elle annonce son divorce avec Tarek via un post sur Instagram le 6 janvier 2020. Assala vit actuellement au Caire, en Égypte avec ses quatre enfants. En septembre 2021, elle épouse Faeq Hassan, un irakien qui vit en Arabie saoudite.

Le roi bahreïni Hamad bin Isa Al Khalifa lui accorde la nationalité bahreïnie après avoir joué dans l'opérette « Love and Loyalty » à l'occasion de la fête de l'Indépendance du Bahreïn.

Le lundi 26 juin 2017, Asala est arrêtée à l'Aéroport International de Beyrouth pour détention de drogue. Mais elle est libérée « sous caution » après voir passée par le test de dépistage de drogue».

À présent, Assala anime une émission télévisée appelée Soula (arabe : صولا), sur Al Hayat TV et Dubai TV. Le spectacle présente des musiciens invités comme s'ils rendaient visite à Assala dans sa propre maison au Caire.

Les œuvres qui suivent sont Ghayaar Aoui, Alli Gara, Rahal, El Mouchtaka, Tawàam Errouh, Albi Biértahlak en 1998, Ya Magnoun en 1999, Yamine Allah en 2000 et E'tif Habibi en 2001.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Ya Sabra Yana (Patient Me) (1992)
  • Assala Performs Umm Kulthum (1992)
  • O'zorni (Forgive Me) (1991)
  • Ghayar Awi (He's So Jealous) (1993)
  • Taw'am Al Rouh (My Soul's Twin) (1994)
  • Ighdab (Be Angry) (1994)
  • Wala Tessadda' (Don't Believe It) (1995)
  • Rahal (He Left) (1996)
  • Erja' Laha (Return to Her) (1996)
  • Al Mushtaka (The Complaint) (1997)
  • Albi Biyertahlak (My Heart Is Comfortable For You) (1998)
  • Ya Magnoun (O Madman) (1999)
  • Moshtaqah (I'm Missing You) (2001)
  • Ya Akhi Es'al (Ask About Me) (2002)
  • Yamin Allah/Haqiqat Waqe'i (I Swear/My Reality) (2001)
  • Ad El Horouf (As much as the number of letters) (2003)
  • Awgat (Sometimes) (2004)
  • Aadi (Ordinary) (2005)
  • Hayati (My Life) (2006)
  • Sawaha Galbi (My Heart Has Done It) (2007), debuted at number 1, stayed for 4 weeks at number 1 beating Amr Diab's new album on Rotana's PEPSI Top 5 Albums
  • Nos Halah (Half State) (2008), debuted at #1 of Rotana's Top 5 albums on both Egypt and Lebanon, stayed in the charts the following week. In its third week it peaked back at number 1 at Egypt Top 5 albums charts. In the following weeks it peaked at number 2 on the Khaleeji, the making it the first album to be in the top 2 of all charts.
  • Qanoun Kaifik (Law of your fancy) (2010)
  • Shakhsiya Aneeda (A Stubborn Personality) (2012)
  • "60 De'ee'a Hayah" (60 Minutes of Life) (2015)
  • "Alleg El Deneia" (I hang the world) (2016)
  • "Mohtamma Bil Tafasil" (Interested in the Details) (2017)

Titres[modifier | modifier le code]

  • "Law Ta'rafou" (If You Know) from Law Ta'rafou
  • "Ighdab" (Get Angry) from Ighdab
  • "Al Mushtaka" (The Complainer) from Al Mushtaka
  • "Alf Leila We Leila" (One Thousand and One Nights) from Al Mushtaka
  • "Ya Magnoun" (O Madman) from Ya Magnoun
  • "Ma Oultelish" (Why Didn't You Tell Me?) from Ya Magnoun
  • "Moushta'a" (I'm Missing You) from Moushta'a
  • "E'tef Habibi" (Have Mercy My Love) from Moushta'a
  • "Mab'ash Ana" (I Haven't Lived Up to My Name if I Don't) from Moushta'a
  • "Leih El Ghorour" (Why the Arrogance?) from Ya Akhi Es'al
  • "Yamin Allah" (I Swear) from Yamin Allah/Waqe'i
  • "Misheit Senin" (I Walked for Years) from Ad El Horouf
  • "Tassawar" (Imagine) from Ad El Horouf
  • "A'taz Bek" (I Am Proud of You) from Ad El Horouf
  • "Gemarhom Kellohom" (You Are the Moon Among Them) from Awgat
  • "Meta Ashoufek" (When Will I See You?) from Awgat
  • "Fein Habibi" (Where is My Love?) from Aadi
  • "Khalik Shiwaya" (Stay) from Aadi
  • "Asfa" (I'm Sorry) from Aadi
  • "Aktar" (More) from Hayati
  • "Khaliha 'Ala Allah" (Leave It In God's Hands) [Ramadan Single]
  • "Jarhi Fel Hawa" (My Injury in Love)
  • "Allah Ya Omri Aleik" (You're Amazing)
  • "Arod Leih" (Why Reply?) from Hayati
  • "Bein Eideik" (In Your Hands) from Hayati
  • "Alamtni" (You Taught Me) from Hayati
  • "Hayati" (My Life) from Hayati
  • "Egrab Gerrib" (Get Closer) from Sawaha Galbi
  • "Sawaha Galbi" (My Heart Did It) from Sawaha Galbi
  • "La Tekhaf" (Don't Be Afraid) from Sawaha Galbi (shot as a music video in 2009)
  • "Wala Dary" (Doesn't Care), debuted on at #12 on Rotana's PEPSI Top 20 Charts; reached #2 the following week and maintained its spot for the following at #2
  • "Sum wa 'Asal" (Poison and Honey) 2009 Single
  • "Ah law hal korsy Bye7ki" (If this chair would talk) 2011 - this song is dedicated for the Syrian revolution against Bashar al-Assad. Assala composed this song, it's her first experience in composing.
  • "Shakhseya Anida" (A Stubborn Personality) 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Appelée parfois Asalah ou Assala.
  2. (en) « Assala Nasri - Syria », sur Fes Festival of World Sacred Music, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]