Asplenium trichomanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capillaire (plante).

Capillaire des murailles

Asplenium trichomanes
Description de cette image, également commentée ci-après
Asplenium trichomanes subsp. inexpectans à Majorque
Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Pteridophyta
Classe Filicopsida
Ordre Polypodiales
Famille Aspleniaceae
Genre Asplenium

Espèce

Asplenium trichomanes
L., 1753

Asplenium trichomanes, appelée Capillaire des murailles, Fausse capillaire, Capillaire rouge, Doradille capillaire, Doradille chevelue ou Doradille polytric, est une petite fougère de la famille des Aspleniaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Cette fougère de petite taille possède un rhizome très court, en position dressée. Les frondes persistantes sont disposées en touffe et possèdent un pétiole brun foncé à noir, luisant. Les frondes ne sont divisées qu'une seule fois. Les pennes sont opposées, de forme ovale, et finement crénelées.

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

Les sores sont disposés de façon linéaire et oblique sur la face inférieure des pennes, et sont protégés par une indusie elle aussi linéaire.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Elle pousse sur les murs, dans les fissures de rocher, ou dans des lieux ombragés très rarement exposés au soleil. C'est pourquoi on la trouve dans les creux les plus insolites, poussant sur une très fine couche de terre végétale, très souvent sur support calcaire. Elle est extrêmement résistante à la dessiccation et au froid. Elle ne craint pas l'altitude (jusqu'à 1 800 m). Elle peut être cultivée en pot, mais en respectant toutes les conditions qu'elle connait dans ses milieux naturels. Elle est commune en France.[réf. nécessaire]

Quelques sous-espèces[modifier | modifier le code]

Sur roche naturelle.
  • Asplenium trichomanes nothosubsp. lusaticum (D.E.Mey.) Lawalrée, 1978 (Asplenium trichomanes subsp. quadrivalens × Asplenium trichomanes subsp. trichomanes) [syn. Asplenium × lusaticum D.E.Mey., 1958]
  • Asplenium trichomanes subsp. quadrivalens D.E.Mey., 1962: tétraploïde (2n=144)
  • Asplenium trichomanes subsp. trichomanes: diploïde (2n=72)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les murs..

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion et Gérard Dumé, Flore forestière française : guide écologique illustré, t. 2 : Montagnes, Paris, Institut pour le développement forestier, , 2434 p. (ISBN 978-2-904740-41-1, notice BnF no FRBNF35596621, présentation en ligne), p. 256-257